• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Affichage des articles dont le libellé est Sound of the Week. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Sound of the Week. Afficher tous les articles

[STW #16] Robin Thicke, I'm An Animal


A new Robin Thicke track surfaced online earlier today. The upbeat vintage Soul inspired - and let's admit quite infectious - song is entitled "I'm An Animal", and will supposedly give its name to the singer's brand new effort. Don't expect the Los Angeles based crooner's fifth studio album to hit shelves before the end of this year or early next year, though. But in the meantime, get your Robin Thicke fix right here on mysoul.
---
Si l'on en juge par la teneur de ses récents tweets, le nouvel album de Robin Thicke s'annonce fort prometteur. Le crooner Soul californien aurait en effet fait savoir qu'il avait récemment retrouvé en studio la chanteuse Faith Evans. Les deux artistes avaient déjà été réunis sur l'irrésitible "Got 2 Be Down", morceau extrait de l'album The Evolution of Robin Thicke, paru en 2006. Mais ce n'est pas tout. Selon le site PopCrush, une collaboration événement aurait été enregistrée pour les besoins de ce cinquième opus, le musicien ayant réalisé un vrai tour de force en réunissant autour de lui le temps d'un morceau Usher d'un côté et Maxwell de l'autre ! Un trio chic et choc, certes très engageant sur le papier, mais qui ne relève encore à ce jour que du registre de la simple éventualité (si seulement...). Le concret, le tangible en revanche, c'est cette bombe sexy en diable, que le blog You Heard That New a dégainée un peu plus tôt dans la journée.

[STW #15] Stateless, Ballad Of N.G.B (Tensei Remix)


From Tensei - the Chicago based production team who brought us remixes by the likes of Bilal ("Robots") and John Legend & The Roots ("Shine") - comes this hypnotic Dubstep meets Rock meets Acid House rework of that one of a kind gem performed by British band Stateless. Though the magic of the track (which originally appeared on Matilda, an album released earlier this year on Ninja Tune), relies in part on the flawless vocal performance of Chris James (a cross between Thom Yorke and The Weeknd), this remix of "Ballad Of N.G.B" subtly melts a delightful variety of influences, while keeping things quite soulful.
---
Voici un remix tout droit sorti de ma mailbox, signé d'un duo de producteurs que certains d'entre vous connaissent déjà peut être pour leurs relectures savoureuses de titres de Bilal ("Robots") ou encore John Legend & The Roots ("Shine"). Cette fois-ci, le collectif originaire de Chicago Tensei, formé par les DJs Simple X et Midas Wells, s'est attelé à une revisite plutôt inspirée de l'œuvre du groupe Stateless, formation britannique qui avait elle-même fait l'objet d'un précédent Sound Of The Week avec leur envoûtant "Visions".

[STW #14] Van Hunt, The Savage, Sincere L of P (free mp3 download)


Sorry for that very belated Van Hunt dedicated post, but I couldn't sleep on this new offering from the man, which debuted online earlier this July. "The Savage, Sincere L Of P" comes from the alternative Soul musician's brand new effort, What Were You Hoping For?, due out Sept. 27, 2011. Still following the unconventional road I've always cherished him for, this one might bit a lil more intense and let's say, fiercer than the previously released ballad "June". Listen/download right below.
---
Mieux vaut tard que jamais, dit le proverbe. J'ai parfois un peu trop tendance à faire de cette rengaine, chère aux adeptes de la procrastination, un leitmotiv. Résultat des courses, je me retrouve à régulièrement bloguer des titres qui ont déjà eu le temps de faire trois fois le tour de la toile avant d'arriver sur mysoul, mais qu'importe. Même si "The Savage, Sincere L of P", titre tiré du futur 3e album de Van Hunt (attendu le 27 septembre prochain), a été dévoilé il y a de cela un bon mois, comment passer outre puisqu'il s'agit d'un retour quasi inespéré pour l'artiste, dont la carrière discographique a bien failli être avortée en 2007, après la publication du EP The Popular Machine.

[STW #13] Beyonce, Love On Top (audio)

Beyoncé photographiée par Ellen Von Unwerth pour les visuels promotionnels de son album "4" © 2011 Columbia Records

If I never took the time to post any Beyoncé/4 related items on the blog since the release of the record, it is partly due to the fact that I wanted to give it a few good spins before I could throw any relevant and definitive opinion up here. Problem is, I can't get to the point where I will make a definitive opinion regarding the 12-piece effort (well, 15 if you count the deluxe edition tracks) delivered by Queen B earlier this June. Which leads me to think that if I'm not even able to convince myself it was a good or a bad album, it might just be because it failed to be convincing enough. Expect for a few incredibly impressive cuts, among them the Shea Taylor/The Dream assisted "Love On Top". Those beautiful horns, 80's synths, finger snaps and sweet vocal harmonies reminiscent of early Whitney Houston or even Mariah Carey during her "Dreamlover" innoncent era, caught my attention on first listen. Of course, still to me the stand-out track on "4", with Beyoncé showing stellar vocal skills up to the very end of the song. A must listen !
---
Après une courte parenthèse pour cause de congés estival, le Sound Of The Week revient en ce mois d'août, avec un titre qui tourne en boucle dans ma playlist depuis de longues semaines. Malgré tout le battage médiatique autour de la sortie du nouvel album de Beyoncé, je n'avais pas pris la peine de consacrer le moindre billet à ce blockbuster sorti en cette fin juin, d'une part parce que j'ai choisi de prendre du recul afin de véritablement assimiler l'opus (en sachant pertinemment que le reste de la blogosphère se chargerait de débattre sur le sujet jusqu'à épuisement), d'autre part parce qu'en dépit d'une écoute répétée et attentive de l'œuvre, le déclic attendu ne s'est jamais vraiment produit. Cet album m'a pour ainsi dire laissée coite, avec ce sentiment bizarre et assez inédit : impossible de me faire un avis définitif sur sa valeur.

[STW #12] Gym Class Heroes feat Adam Levine, Stereo Hearts


This has to be my summer jam, if I had to pick one, because I've always been a huge Gym Class Heroes addict, plus I have developped a very sweet and unexpected attraction to Maroon 5's Adam Levine since I started watching him flirting around with Christina Aguilera on The Voice. "Stereo Hearts" hence appears to be the perfect collaboration, and is actually a very strong first single for Travie Mc Coy's band to come back with. It's got all the catchiness it needs to become a smash, and super tight Pop production provided by Benny Blanco. Expect GCH's fifth album, "The Papercuts Chronicles II", to drop this fall.
---
Comme chaque année à la même période, la course au tube de l'été est lancée, et on peut d'ores et déjà constater que la formation Hip Hop fusion Gym Class Heroes a pris un sérieux avantage dans la compétition. Le groupe Rap et fun emmené par Travie McCoy vient en effet de dévoiler le premier extrait de son cinquième album ("The Papercut Chronicles II"), et en a d'ailleurs réservé l'avant-première au site musical Idolator. Ce nouveau titre n'est pas qu'un simple single, il s'agit en fait d'un véritable blockbuster, conçu pour réaliser une véritable braquage de l'airplay US dans les semaines qui viennent. Irrésistible de par sa puissance mélodique, mais aussi parce que les refrains sont délivrés par un invité de marque...

[STW#11] Justin Timberlake, Words I Say


If it is any comfort to Justin Timberlake's 5 year hiatus in the music scene, we'll take it without being too picky or demanding. So here is a previously unreleased JT cut, supposedly taken from the recording sessions of his latest record to date, the 2006 released Pop gem FutureSex/LoveSounds. The track, a typical timberlakicious ballad, found its way online earlier this week. Listen to "Words I Say" right below.
---
On se console comme on peut. Cinq ans désormais qu'il nous fait patienter. Lui qui, ce 12 septembre 2006, nous avait offert le futur via un brillantissime deuxième album, nous impose depuis, ironie du sort, de nous plonger en permanence dans le passé. Pour peu que l'on veuille entendre Justin Timberlake chanter, c'est ainsi, nous n'avons plus d'autre option que de ressortir de notre bibliothèque musicale les deux uniques albums que la Popstar a publié du temps de sa splendeur, "Justified" (2002) et "FutureSex/LoveSounds". Depuis que sa carrière discographique est au point mort, c'est au travers d'un autre art que Justin Timberlake s'exprime (et il s'y épanouit, c'est un fait) : le cinéma.

[STW #10] Musiq Soulchild, Silver&Gold


Don't be mistaken about Musiq Soulchild's rather uninspired and tired latest single, the Swizz Beatz assisted "Anything". On his sixth offering, the recently released "MusiqInTheMagic", the Philly musician graces us with all the soulful midtempos we've always loved him for, and even gives us more than we bargained for, venturing himself into some judicious throwback jam in the form of "LoveContract", a sweet traditionnal Soul ballad reminiscent of Raphael Saadiq's "Love That Girl". But the song that got me hooked on him lately is the one the singer co-penned with fellow songster John Legend. "Silver&Gold" not only showcases the abilities of Musiq Soulchild as a vocalist, with a beautiful falsetto and that flawless melisma that has now been his signature style, but also charms us because of its utterly catchy melody. Proof, if you needed one, that he has put some "magic" in his "musiq" indeed .
---
Rabroué par certains depuis qu'il s'est trouvé quelques accointances avec un son R&B plus ancré dans le "mainstream" (on a encore en mémoire l'accueil glacial réservé par une partie de son public à la sortie du single "Radio" en 2008), il n'empêche que Musiq Soulchild reste l'un des artistes les plus constants de la scène Soul/R&B américaine contemporaine. Fidèle à une ligne de conduite artistique qui lui a permis de nous offrir ces charmantes ballades Soul qui ont bâti sa réputation, chaque album de l'artiste est ainsi devenu la garantie que l'auditeur retrouvera le style, la signature vocale et la puissance mélodique qui ne cesse de nous charmer depuis maintenant plus d'une décennie.

[STW #9] Solange Knowles, Left Side Drive (Boards Of Canada cover)


After a beautiful live cover of Groove Theory's classic jam "Tell Me" (which cheered up the 90's nostalgic in me), her solid Dirty Projectors rework ("Stillness Is The Move"), the lovely Solange Knowles shows us another proof of her eclectism. This time around, she gives a very personal twist on Boards Of Canada's instrumental track "Left Side Drive". Quite impressive, indeed, and I just can't wait for this young, audacious, and very underrated artist to release the follow-up to her 2008 release, "Sol-Angel" ! I will definitely be on the look out for this one, due out later this year.
---
Après une version live de "Tell Me" du duo culte Groove Theory (qui avait réchauffé le cœur de la nostalgique des 90's que je suis) et son adaptation du "Stillness Is The Move" des new-yorkais de Dirty Projectors, Solange Knowles fait une nouvelle fois preuve d'un bel éclectisme avec cet inédit, qu'elle vient d'offrir à son public via son compte Twitter. La jeune artiste, très active sur le réseau social, a ainsi dévoilé ce Dimanche 1er Mai une élégante ballade, inspirée par le "Left Side Drive" du duo électro britannique "Boards Of Canada". Une relecture extrêmement stylée et créative, puisque il est bon de préciser que la pièce originale est, elle, totalement instrumentale.

[STW #8] Stateless, Visions (audio)


I wouldn't know how to properly describe the following piece, so I'll let you judge for yourself. Stateless is a British electro/experimental/alternative band hailing from Leeds, who had their second album, "Matilda" released on prestigious label Ninja Tune last February. Though the very impressive video for their first single, Ariel, has been buzzing around the interweb for a while now, today, that's another track taken from the record that I've decided to feature on the blog. A delicious blend of hypnotic Soul and mystical Trip Hop, here comes "Visions".
---
C'est un beau matin en me réveillant au son de l'excellente programmation musicale de La Matinale de Canal+ que je me suis une nouvelle fois laissée envoûter par leur "son du jour". Le choix de l'émission s'était en l'occurrence porté sur ce délicieux "Visions", que je vous fais partager à mon tour. Un titre hypnotique, qui oscille entre trip hop et soul expérimentale, porté par la voix enchanteresse de Justin Percival, bassiste du groupe anglais "Stateless". La formation originaire de Leeds, signée sur le label Ninja Tune, a publié fin février son deuxième album, "Matilda", plébiscité par la critique et emmené par un très impressionnant premier extrait aux saveurs electro-orientales, Ariel.

[STW #7] The Botaniks feat. Bernhoft : Fond Of Jane (audio/free mp3 download)


Previously featured on mysoul, was Norvegian musician Bernhoft, aka the one man orchestra. I've just been informed the Pop/Soul phenomenon recently teamed-up with Oslo based duo The Botaniks, a mysterious Electro/Soul ensemble hailing from Oslo. Of course, I had to post this straight away, as I found their collaboration on the song "Fond Of Jane" as infectious as it is intriguing. It might just be the definition of cool, and guess what, the track happens to be available as a freebie on the band's official website too. Still don't know much about them though, but I guess the tune speaks for itself. Hope you'll enjoy !
---
Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je vous présentais ici même l'étonnant musicien norvégien Bernhoft, alias l'homme orchestre de la Pop/Soul scandinave. On le retrouve aujourd'hui en guest sur "Fond of Jane", un hommage, en forme de charmante déclaration Electro-Soul, à l'actrice Jane Fonda, si l'on se réfère aux images choisies pour illustrer la vidéo Youtube du morceau. Derrière cet impeccable "Fond Of Jane", se cache un mystérieux duo originaire d'Oslo, qui se fait appeler The Botaniks.

[STW #6] Sade, Still In love With You (Thin Lizzy cover)


My pick of the day has to be Sade's previously unreleased cut from their upcoming "Ultimate Collection" (due out in France Mai 2, 2011). This time, Miss Adu and her musicians make magic on a Thin Lazy classic Rock ballad, "Still In Love With You". Call it a breath of fresh air, or something out of this world, this is just 4 and a half minutes of pure musical beauty.
---
"I like music that doesn't care what you think but gets you thinking... [...] acoustic in a synthesized world..." ("J'aime la musique qui ne soucie pas de ce que les gens peuvent penser mais amène justement les gens à penser. De la musique acoustique dans un monde synthétique"). J'ignore si cette réflexion partagée par le chanteur Maxwell sur Twitter à un rapport avec le nouveau morceau que le groupe Sade vient de nous offrir, mais si ce n'est pas le cas, cette confession tombe à point nommé. Car quand j'écoute ce bouleversant "Still In Love With You", je me dis que non seulement la musique du groupe britannique possède ce charme intemporel tout à fait unique, mais qu'elle vient probablement aussi d'un autre monde. "Still In Love With You" fait une nouvelle fois figure d'ovni, de parenthèse enchantée, de respiration si salutaire, aussi. Voila probablement comment, sans jamais avoir eu à se travestir, la musique du groupe a su avec une telle aisance traverser les époques, et faire fi des modes, des tendances, qui se font et se défont.

[STW #5] Dilouya feat. Sly Johnson, Runnin' Away (audio)


Gearing up for the release of his debut album "Dilouya's Faithful Circus" - a record packed with high profile collaborations from Soulful acts neatly picked on both sides of the Channel - Parisian producer Dilouya drops "Runnin' Away". The cut, featuring French singer Sly Johnson (a former member of Hip Hop combo Saïan Supa Crew), serves as the first single to support the release of the album, due out later this summer. "Dilouya's FaithFul Circus" will feature Brit Soul veteran Omar Lye-Fook, among others.
---
Après une petite semaine où mon activité de blogueuse a été mis entre parenthèse (vous comprendrez très prochainement le pourquoi du comment), je suis de retour en ce samedi matin avec une nouvelle petite pépite Soul qui devrait en régaler plus d'un. Cela fait des mois que le nom du producteur Romain Dilouya commence à circuler dans le petit cercle des initiés, ceux qui attendent de pied ferme la sortie du premier album de ce jeune producteur parisien de 26 ans, "Dilouya's Faithfull Circus". Un disque au casting alléchant, puisqu'il réunit de sérieux protagonistes que le musicien est allé recruter des deux côtés de la Manche. De Hugh Coltman à Juan Rozoff en passant par Sophie Delila, China Moses ou encore Omar Lye-Fook, le joyeux cirque de Dilouya balance ainsi entre Folk, Soul et Funk, avec quelques incursions réjouissantes dans le son Acid Jazz qui a bercé notre adolescence.

[STW #4] Selah Sue, On The Run (Dan Donovan remix, free mp3)


Selah Sue's "On The Run", a track which can be found on the Belgium Soul sensation debut EP "Raggamuffin", gets the Dubstep treatment courtesy of Dan Donovan. "On The Run" is available as a free download right after the break. Enjoy !
---
Son nom est sur toutes les lèvres, et la petite sensation belge que nous avons découverte avec le superbe "Raggamuffin" est en train de propager sa Soul reggaeisante hors des frontières européenes. Après avoir fait craquer Prince, qui, selon la légende, l'aurait personnellement choisie pour ouvrir son concert au Palais des Sports d'Anvers, puis Cee-Lo Green, qui l'a invitée sur la version internationale de son album "The Lady Killer", la douce Sanne Putseys (son vrai nom) a eu l'honneur de pouvoir performer il y a quelques jours lors du it Festival, le SXSW, soit the place to be en ce mois de Mars 2011.

[STW #3] Allure, Proud To Be (new single 2011)


Our sound of the week is a song which, of course, appeals to the 30 something in me, because it marks the return to the music scene of R&B trio Allure. The female vocal group got its big break as a quartet, back in 1997, when they were signed to Mariah Carey's label "Crave Records". "Proud To Be" is a solid comeback single from the ladies we've known and loved for hits such as "Head Over Heels" (feat. Nas) or "All Cried Out" (feat. 112).
---
Alors que l'on espère un retour d'En Vogue (avec ses membres d'origine, soit Cindy Herron, Maxine Jones, Terry Ellis et Dawn Robinson) pour le courant de 2011 et que l'on attend toujours celui, un temps annoncé, du duo Groove Theory, le son de la semaine est signé d'un autre groupe à succès des années 90, la formation R&B féminine "Allure".

[STW #2] The Strokes, Under Cover Of Darkness


Yep, it's only Rock'n'Roll, but I like it. So, with no further ado, here comes The Strokes with their massive, irresistible new single, "Under Cover Of Darkness". Currently in heavy rotation on my personal playlist. The Strokes "Angles", which marks the group's return after a five years hiatus, drops March 22nd on RCA Records/Sony Music.
---
Quoi ? Mais que diable vient faire un clip de The Strokes sur un blog consacré à la musique Soul ? Et bien justement, ce "My", apposé en préfixe de notre appellation, n'a pas uniquement été mis là dans un soucis esthétique, mais également pour rappeler la grande part de subjectivité inhérente à notre définition de la Soul. Oui, ce "My" laisse supposer une vision très très personnelle de la musique, qui nous sert aussi d'alibi quand il s'agit de prendre quelques libertés avec notre ligne éditoriale. Ceci étant dit, ceux d'entre vous qui sont sensibles aux mélodies Pop ultra bien ficelées (en l'occurrence, ici, c'est imparable), et qui ne sont pas allergiques aux guitares légèrement saturées, succomberont peut être comme moi au génialissime "Under Cover of Darkness", premier extrait du quatrième album du groupe phénomène emmené par Julian Casablancas.

[STW #1] Missill feat. Spoek Mathambo : Invincible

Gros coup de cœur pour le nouveau titre de la DJette parisienne Missill, découverte grâce à CD'Aujourd'hui, le programme court musical de France 2. Extrait de son nouvel EP du même nom, disponible depuis le 17 janvier.



 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.