• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Kadija Kamara, Talking 2 Myself (video)


From one London songbird to another, my Sunday morning web wanderings led me to discover the lovely video of British alternative Soul singer Kadija Kamara. The one the blogs in the UK are currently raving about, and have already dubbed as "the British answer to Janelle Monae". I would personally place Kadija somewhere between The Noisettes frontwoman Shingai Shoniwa for the looks and attitude, and VV Brown for the eclecticism and audacity of her repertoire. Watch the video for "Talking 2 Myself" from her self-released digital EP Changes and see for yourself.
---
D'une chanteuse Soul londonienne à une autre, la transition est toute trouvée pour vous présenter, après mon billet découverte sur sa complice Adeniké, la pétillante Kadija Kamara. On change d'ailleurs radicalement de registre, en laissant de côté la Soul feutrée pour se faire happer par l'énergie Pop débordante de cette interprète et compositrice qui semble avoir le vent en poupe, et dont le style pourrait se définir comme le mix parfait entre Shingai Shoniwa des Noisettes pour le look et l'attitude, et VV Brown pour l'éclectisme du répertoire. Certains blogs s'enflamment déjà à son sujet, et n'hésitent pas à voir en elle, je cite : "la réponse britannique à Janelle Monae".

Adenike, Yes feat Ikes (video + free DL)


Among all the off topic mails I receive on a daily basis asking for a feature on this platform, sometimes the sheerest happenstance makes me venture and click that link, though I know deep inside there's only a few chance things will work magic in the end. Luckily, the risk of a potential 5 minutes waste of time is worth being taken when you stumble accross such a talent as Adeniké. The London soulstress releases new single "Yes", which features indie UK rapper Ikes. Accompanying the track, are some simple yet beautiful visuals courtesy of director Olan Collardy, as intriguing and captivating as Adiniké's gentle, soothing tone. If you're already feeling the works of contemporary Soul icons such as Teedra Moses, Vivian Green or Goapele, then you might soon say "Yes" to Adeniké's "soulful Hip Hop vibe", as she describes her style. And don't forget to head over to her Reverbnation page to get a free DL of "Yes".
---
Parmi les sollicitations reçues quotidiennement par toute personne tenant un blog musical - qui, soyons honnête, ratent d'ailleurs leur cible la plupart du temps - il arrive parfois, sur un malentendu, que l'on s'aventure sur les liens qu'on nous propose à l'écoute, sans grande conviction au départ, mais avec une bonne surprise à l'arrivée. Ce fut le cas ce week-end quand en parcourant ma boîte mail, je suis tombée sur cette invitation de la chanteuse Adeniké à découvrir son dernier clip, "Yes". La vidéo, simple mais charmante, m'intrigue assez pour qu'au final, le charme opère, et que je me laisse porter par le timbre onduleux de ce jeune talent de la scène indie londonienne, et par l'atmosphère aérienne de cette production signée Karis Taylor.

[FREE APP] Hocus Pocus - 16 Beats : du groove dans ton Iphone !


Les amateurs d'Hocus Pocus ont de quoi se réjouir. Malgré une pause annoncée de la formation nantaise - le temps de recharger les batteries après deux ans passés sur les routes à promouvoir leur opus 16 Pièces - les membres respectifs du combo Hip Hop Soul profitent désormais de cette respiration pour donner libre cours à des projets plus personnels. Ainsi, le chanteur et guitariste David Le Deunff préparerait un premier disque en solo, réalisé, tout de même, avec la complicité de son acolyte 20Syl. A noter qu'on retrouvait d'ailleurs ce même 20Syl derrière la caméra du très stylé clip de Gwen Delabar, que la nouvelle signature On and On Records avait publié au début de l'été (la vidéo de "Rec", à revoir ici). Et avant de laisser ses talents de DJ s'exprimer, lui qui opère également au sein du collectif C2C (album prévu courant 2012), c'est sur le DVD live de Ben L'Oncle Soul, sorti début Octobre, que le rappeur touche-à-tout donne de la voix.

Kimbra, Settle Down (video) + Call Me (audio)


As all eyes are currently on New Zealand due to the Rugby World Cup, I thought it was the perfect timing to introduce local talent Kimbra, who released her debut album earlier in September internationally through Warner Bros. Records. At age 21, the young beauty does magic on Vows, a record packed with sweet Jazz/Soul infused Pop tunes. Watch the video for the infectious album opener "Settle Down", and take a listen to standout track "Call Me", produced by Aussie beatmaker M-Phazes (Amerie, Talib Kweli et Pharoahe Monch).
---
Puisque ces temps-ci, Rugby oblige, les regards sont braqués sur la Nouvelle-Zélande, l'occasion est toute trouvée pour s'intéresser de plus près à la scène musicale locale. Nous avions déjà fait mention dans nos pages du MC David Dallas, talent émergeant de la scène Hip Hop d'Auckland, dont la notoriété a depuis largement dépassé les frontières de son pays natal puisqu'il s'est même exilé à New York après s'être vu offrir un contrat avec le label Duck Down Records. Dans un autre registre, au confluent cette fois de la Pop, du Jazz et de la Soul, j'ai récemment découvert la jeune chanteuse Kimbra, qui m'a embarquée dans son univers singulier, qu'elle déploie sur son premier album, Vows.

Kids These Days, Clear Eyes (video)


Celebrating the release of a new Kids These Days video, with this side project by trumpet player Nico Segal featuring the band's MC Vic Mensa, called "Clear Eyes". I honestly haven't stop raving about the Chi-town combo since I discovered them earlier this year, but that's all because I honestly feel they are the living proof a supergroup doesn't need any superstar line-up to deserve to be called this way. See for yourself after the bounce.
---
Ceux-là, je les ai découverts au tout début de l'année, et je ne les ai plus lâchés depuis. Issus de la scène Hip Hop de Chicago, les rookies de Kids These Days n'ont jamais cessé de m'émerveiller avec leur fusion subtile de Rap à la cool, de soft Rock aux doux reflets Bluesy, de Jazz aux arrangements ultra léchés. Après avoir sorti en juin dernier leur premier EP, dont furent issus les clips de "My Days / Darling" et "Summerscent", tous préalablement postés sur le blog, le septet dévoile aujourd'hui la vidéo de "Clear Eyes".

[Video] Ben Mazue, Mes Monuments / Papa (Mysoul live session)


Je l'écrivais ici-même il y a quelques jours, Ben Mazué, c'est ce jeune artiste parisien dont le premier album vient de sortir en avant première sur la toile (en écoute ici) et qui, je m'auto-cite, est "aussi agile pour manier les mots que les cordes de sa guitare". Ça, c'est ce qui s'appelle une jolie formule. Dans les faits, demander à Ben de nous présenter son disque dans les grandes lignes peut s'avérer plus délicat. Une question a priori banale, lancée à la toute fin de cette session que nous étions venus réaliser au siège de sa maison de disque, et voilà que les mots viennent à lui manquer. Réaction assez étonnante, l'intéressé étant pourtant rompu à l'exercice. Je le sais pour avoir tapé son nom sur Youtube et Dailymotion, et avoir constaté qu'avant nous, Ben avait chanté pour presque tout le monde et presque partout.

Tha Boogie, Panis et Circensis (video)


Until now, they have been known to most as Raphael Saadiq's proteges, but with this infectious cover of Os Mutantes recorded for the Red Hot + Rio vol.2 compilation album, it's obvious L.A. based band Tha Boogie is more than ready to make a mark of their own on the music scene. This solid rework of the psych Rock classic will make you understand why their world famous mentor fell in love with their sound in the first place, and why we couldn't agree more with the fact that the trio's eclecticism and radical career choices make them stand out from the pack. Though their debut album, Long Time Know See, doesn't have a release date yet, I'll surely be on the look-out for that whenever it drops.
---
Après avoir participé à un tremplin organisé par le magazine Rolling Stone un peu plus tôt dans l'année, le trio californien Tha Boogie poursuit son chemin, en gardant le cap d'une Pop alternative matinée d'accents Rock et Soul. Sur leur biographie, le groupe parrainé par Raphael Saadiq affirme sa singularité, se positionnant comme des électrons libres qui cherchent à casser les codes établis à grand renfort d'extravagance, comme ont pu le faire avant eux Andre 3000 ou Janelle Monae. Cet été, c'est au Rock psyché des brésiliens d'Os Mutantes qu'ils ont osé se frotter, en rejoignant le casting déjà très relevé de la compilation Red Hot + Rio Vol.2, parue début Juillet.

Gary Clark Jr, Bright Lights (video)


First video off of his eponymous EP released earlier this summer, "Bright Lights" is also a great foray into the sound of Gary Clark Jr. The 27 year-old, known as the Blues/Soul wunderkind since his debut on the indie circuit 10 years ago, is a new addition to the Warner Bros. Records roster. His new album is expected to hit shelves in the early stages of 2012.
---
Il l'aura traînée, sa guitare, sur le circuit indé, en aura foulées, des scènes - des clubs les plus confidentiels de son Texas natal aux festivals Blues et Rock les plus côtés (le Bonnaroo en juin dernier, le Crossroads Guitar Festival de Clapton l'an passé) - avant que le label Warner Bros. Records ne l'alpague. Alors que son EP, sorti au début de l'été, marquait avec fracas son entrée dans la cour des très grand, Gary Clark Jr, 27 ans, enfonce le clou avec le clip du brûlant "Bright Lights". Dix ans déjà qu'il y travaille, à conquérir les audiences et à faire pleuvoir les superlatifs en cascades à chaque performance. Dix ans aussi que sa réputation de musicien virtuose le précède, lui que l'on a comparé, peut être par manque d'imagination, à Hendrix, et que le magazine Rolling Stone ne cesse par ailleurs d'encenser.

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.