• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

[The Voice] Christina Aguilera, Cee-Lo, Adam Levine, Blake Shelton : Crazy + Javier Colon : Time After Time (video)


(Re)introducing Javier Colon aka Javier, the talented singer once signed to Capitol records, who released a very convincing debut back in 2003. Now 33, Javier, who, when released from his contract with EMI after the poor reception of his sophomore effort, went on to tour with Joss Stone accross Europe, eventually dropped a 6 songs EP last year. Though he already had the opportunity to collaborate with household names such as Roy Hargrove and R&B hitmakers The Underdogs while he was only starting his artistic journey, the musician is now on the eve of achieving something even bigger, thanks to a very relevant TV appearance. As a contestant on new NBC show "The Voice", which debuted yesterday, Javier made quite an impression on the four judges (Christina Aguilera, Cee-Lo Green, Adam Levine and Blake Shelton), with his dazzling rendition of the Cindy Lauper classic, "Time After Time". His performance was so hot that it even entered the Itunes charts, steadily climbing the top 40 while of course making him the early favorite at this stage of the competition. Watch his beautiful cover version right below.
---
A-t-on fait le tour de la télé réalité musicale ? Avec l'arrivée de X-Factor sur M6 en lieu et place de Nouvelle Star, et au vu du casting en toc dudit programme, fait de candidats semi pro (tel Leyla Doriane, alias "Lilou") ou carrément recyclés d'autres télé-crochets, on serait en droit de se dire qu'effectivement, ce genre cathodique a fait long feu. Mais aujourd'hui, tous les regards se portent de l'autre côté de l'Atlantique, alors que la Rolls Royce du genre, l'émission "The Voice", vient officiellement de faire ses débuts sur NBC, la nuit dernière. Version US d'une franchise créée aux Pays Bas par le magnat des médias John de Mol, le programme attise les plus vives curiosités de par son jury ultra glamour, constitué, pour la version américaine, de la diva Pop Christina Aguilera, du MC/Soulman psychédélico-funky Cee-Lo Green, du rockeur le plus groovy baby de la planète, j'ai nommé Adam Levine (Maroon 5) et du musicien country Blake Shelton.

[STW #8] Stateless, Visions (audio)


I wouldn't know how to properly describe the following piece, so I'll let you judge for yourself. Stateless is a British electro/experimental/alternative band hailing from Leeds, who had their second album, "Matilda" released on prestigious label Ninja Tune last February. Though the very impressive video for their first single, Ariel, has been buzzing around the interweb for a while now, today, that's another track taken from the record that I've decided to feature on the blog. A delicious blend of hypnotic Soul and mystical Trip Hop, here comes "Visions".
---
C'est un beau matin en me réveillant au son de l'excellente programmation musicale de La Matinale de Canal+ que je me suis une nouvelle fois laissée envoûter par leur "son du jour". Le choix de l'émission s'était en l'occurrence porté sur ce délicieux "Visions", que je vous fais partager à mon tour. Un titre hypnotique, qui oscille entre trip hop et soul expérimentale, porté par la voix enchanteresse de Justin Percival, bassiste du groupe anglais "Stateless". La formation originaire de Leeds, signée sur le label Ninja Tune, a publié fin février son deuxième album, "Matilda", plébiscité par la critique et emmené par un très impressionnant premier extrait aux saveurs electro-orientales, Ariel.

Raphael Saadiq live @ Virgin Megastore/Trianon (Paris) + Breaking In (audio) + Pookie Blue Room demos (free mp3)


So many Ray Ray related infos to share with you that I've decided to post them all in a single post. Some of you might know Raphael Saadiq was in Paris again this week, to perform four different shows to support the recent release of his fourth studio album "Stone Rollin'". I was lucky enough to attend two of them on wednesday, though I had to skipped thursday's concert for a chance to see the incredibly talented Quadron instead. Though I enjoyed both of Raphael's gigs, as he was backed by a super tight and soulful band, I, somehow, was expecting something even better coming from him. Let's say he gave us only 80% of what he had in store, and maybe, when he comes back, he'll dare take a walk on a wilder side, hopefully ! In related news, Raphael took part in Esquire magazine's 2011 music challenge, and released on Itunes a brand new song called "Breaking In" that will not be included on "Stone Rollin'". This is something really different coming from Ray, that I'm personnally absolulety digging ! Somewhere between Indie Rock, Soul and Blues, it is a fascinating Van Hunt meets Lenny Kravitz kind of joint. And, of course, you can hear a snippet inside the french post.
---
Tellement d'infos et de contenu inédit à partager avec vous concernant Raphael Saadiq que j'ai décidé de réunir l'ensemble dans un billet qui devrait vous fournir une dose de Funky Soul assez conséquente pour tenir jusqu'à la fin de ce long week-end pascal ! Le marathon saadiquien a débuté à Paris en tout début de semaine, avec un concert diffusé en live des studios de Radio France ce mardi soir. Plus d'une heure et quart d'un show classieux de très haute volée, durant lequel l'artiste et ses musiciens ont passé en revue l'essentiel de ses deux derniers albums, "Stone Rollin'" (sorti fin Mars 2011) et "The Way I See It" (publié, avec le succès que l'on sait, en 2008).

Daley feat Estelle & David Banner, Benz (video premiere + BTS)


An Estelle feature on mysoul leading to another, I'm now proud to introduce you with the londoner's latest collaboration, which, interestingly enough, also just premiered today. Great timing it is indeed for the track "Benz", a revamped, vintage Soul-tinged version of the Janis Joplin Blues classic, to hit the interweb, in the form of this super fresh video. Joining forces with Estelle for what looks like a kind of fleeting supergroup are Mississipi rapper David Banner (who also serves as the track's producer) and Brit Pop/Soul latest sensation Daley (previously heard on "Doncamatic with Gorillaz and recently featured on the BBC's Sound of 2011 list). "Benz" is out now internationally via Itunes. Visuals courtesy of Sally A. Edwards and Sarah J. Edwards for We Are BLAG, posted right below for your own pleasure !
---
Où l'on reparle à nouveau d'Estelle puisqu'on m'indique à l'instant dans l'oreillette que l'artiste fait doublement l'actualité ces jours-ci. Non contente de revenir aux choses sérieuses avec un nouveau single aux côtés de Rick Ross (à écouter par ici) la dynamique chanteuse Hip/Hop Soul s'est aussi associée au MC sudiste David Banner et au très prometteur jeune chanteur britannique Daley pour donner naissance à une étonnante relecture du très culte "Mercedes Benz" de Janis Joplin. J'entends déjà les dents de certains grincer, irrités par tant d'effronterie. Évidemment, ce classique du Blues que la musicienne légendaire a enregistré a capella (et en une seule prise) quelques jours avant qu'elle ne décède possède une intemporalité telle qu'il n'a, a priori, nul besoin d'être "rafraîchi". Mais il faut avouer que cette remise au goût du jour n'émane pas du premier imposteur venu.

Estelle feat Rick Ross, Break My Heart (audio)


Didn't really know where Estelle was heading after she released her supposed-to-be first single from her third album "All In Me" back in the summer of 2010 ("Let's Fall In Love", remember ?). Well, now that we had the opportunity to give her recently dropped new joint - the Rick Ross assisted "Break My Heart" - a few spins, it seems the London based Hip Hop/Soul wonder is indeed heading to the right direction. This is classic R&B as we loved to call it in the 90's, with some obvious MJB influences, and hopefully, with this new generation of artists (Jazmine Sullivan, Frank Ocean, Marsha Ambrosius, The Weeknd) still representing, we feel a bit relieved. The Eurodance trend might have won a battle in the charts, but surely not a war. Souldiers should overcome, and quality music is here to stay. Listen to Estelle's "Break My Hear", a track produced by Don Cannon, right after the jump.
---
Le R&B, tel que nous le chérissions dans les années 90, n'est pas tout à fait mort, qu'on se le dise. Même s'ils se comptent désormais sur les doigts d'une main, les artistes qui continuent à entretenir le mythe existent, et se nomment, pour ne citer que la crème de la crème, Jazmine Sullivan, Frank Ocean, The Weeknd, ou encore Marsha Ambrosius. Pour compléter notre top 5 - et oui, je faisais bien référence aux doigts d'une main humaine, pas à celle de Mickey Mouse (sic) - voici donc Estelle qui nous propose, pour son retour, une petite perle Hip Hop/Soul que l'on jurerait presque tout droit sorti du répertoire de la grande Mary J Blige. J'ai toujours eu une affection toute particulière pour Estelle. Dès son premier album, je m'enflammais pour la fraîcheur de la londonienne que je n'avais pas hésité à comparer à Lauryn Hill (je n'avais peur de rien) au moment où elle sortait son premier album, "The 18th Day".

Bilal, Little One (video)


Just spotted this on my favorite blog (yeah, don't even need to name it anymore, you know who I'm talking about, do you ?), and it caught me by surprise cause I didn't even expected Bilal to release this gem of a song as his new single. "Little One", that we already featured on mysoul back in October 2010, is one of the most personal, poignant and sensitive tracks on the Philly singer latest effort, "Airtight's Revenge". The "Little One" video, which aims to raise people's awareness of autism and the importance of an early diagnosis of the illness, has been directed by Matt Cherry (Jazmine Sullivan, N'Dambi, The Foreign Exchange) for Transparent Filmworks.
---
Je viens à l'instant de découvrir la vidéo qui suit sur mon blog favori (est-ce encore bien utile de le nommer ?), et je dois avouer que j'ai été agréablement surprise, puisque je ne m'attendais absolument pas à ce que ce titre, extrait du dernier album de Bilal ("Airtight's Revenge"), fasse l'objet d'une parution en single. C'est un peu la bonne nouvelle du jour, tant ce "Little One", que je vous avais d'ailleurs proposé en écoute en Octobre 2010, reste pour moi le titre le plus personnel, le plus poignant et le plus sensible du deuxième opus du Soulman de Philly.

Michelle Shaprow, Always Belong To You + Back Down To Earth (audio)


This is a recent discovery that I wanted to feature a few weeks back already. While I was surfing the interweb in search of something refreshing, I stumbled upon Michelle Shaprow's single "Always Belong To You" as I was checking the charts of popular Tokyo based radio station J-Wave. Her style, that could be dubbed as Beach Soul as it comes from the sunny west coast of America, reminds me of the laidback grooves of such new talents as Jason Damato, Angel Taylor or Hope, who all happen to hail from Los Angeles and have previously been featured on the blog. Soothing and delicate, the 12 tracks Michelle Shaprow offers on her independantly released debut "Purple Skies" (now available on Itunes) serve as the perfect springtime soundtrack.
---
En ce week-end ensoleillé, mysoul a une nouvelle fois déniché une petite pépite musicale qui devrait trouver une place de choix dans toutes les playlists printanières. Si vous êtes déjà adeptes de ce que l'on a désormais coutume d'appeler la Beach Soul, cette Soul teintée de relents Folk tout droit venue des côtes californiennes et dont les principaux ambassadeurs seraient Jason Damato, Angel Taylor et Hope (de jeunes artistes que nous vous avons déjà présentés ici-même), alors il y a de grande chance pour que vous succombiez aussi à la voix, et au charme, de Michelle Shaprow.

Music Story with Raphael Saadiq : Mysoul exclusive video ITV


Pour lire la version française de cet article, rendez-vous sur ce billet.
---
It was quite a sunny day in Paris, and this great spring/summer feeling was indeed all over the place. This, I will easily remember, and I guess 10 years from now, I’ll still be able to recount this day without missing any single detail. Because that was THE day. March 30, 2011 it was, and the very moment when my deepest, softest, biggest dream would finally come true was about to happen. The most meaningful of all, because it was the one I had been pursuing for the past 17 years or so. The one which almost materialized once, but eventually vanished right before my eyes. The one which is also the main reason I started this whole blogging thing, the one, I must confess, behind anything I have undertaken since I chose to embrace, on and off, a career as a freelance music journalist.

Jill Scott, Shame feat Eve (video) + So In Love feat. Anthony Hamilton (new single / audio)


Now signed to major label Warner Music, Jill Scott is not only coming back on the music scene with a brand new album, but the Philly songbird makes sure she's coming back strong. As it has now become regular, two different singles have been put out from her new effort, at the very same time. The first one is a collaboration with female rapper Eve, on the funkilicious anthem "Shame". The video, directed by Devin Hampton, sees the two friends perform at the Cecil B. Moore Recreation Center, a place were Jill spent most of her summertime when she was a kid, and that she's strongly supporting through her own foundation. The second track released from Jill's forthcoming "Light of The Sun" is a classy, dazzling duet with talented Soul songster Anthony Hamilton. Singersroom recently announced the song as the official first commercial single taken from the album. Watch video/listen to the song right below.
---
Désormais signée sur la major Warner, Jill Scott assure un retour canon sur le devant de la scène Soul/R&B, avec, comme c'est désormais une sérieuse habitude chez les artistes anglo-saxons, la sortie de 2 singles simultanément. D'un côté, la chanteuse originaire de la côte Est a retrouvé la ville de son enfance, Philadelphie, pour la video ambiance house party de son duo avec la rappeuse Eve, "Shame".

Jessie J, Nobody's Perfect (video)


Here's the latest video released by Urban Pop sensation Jessie J. "Nobody's Perfect", directed by her usual visual partner Emil Nava, is the third offering from the singer's debut "Who You Are", an album which has previously produced the ladies anthem "Do It Like A Dude" and the B.o.B assisted "Price Tag". Watch "Nobody's Perfect" after the jump.
---
Nous la verrons bientôt sur l'antenne de Canal Plus, pour deux titres explosifs dans l'émission La Musicale, qui sera diffusée ce 23 avril. Ce sera d'ailleurs pour l'instant la seule occasion de constater que Jessie J, la petite brune incendiaire qui a réveillé la Pop urbaine anglaise, n'est pas qu'un simple phénomène discographique. En live, la jeune femme irradie tout simplement, de sa voix puissante mais aussi de par son attitude rentre dedans. Alors qu'elle s'affiche aussi ce mois-ci en couv' du très stylé magazine Modzik, Jessie J vient aujourd'hui de dévoiler la vidéo de "Nobody's Perfect", troisième extrait de l'album "Who You Are" après le tonitruant "Do It Like A Dude" et le plus cool "Price Tag", sa collaboration avec le rappeur B.o.B.

Bruno Mars, The Lazy Song (video)


Since the release of the psychedelicious video for his Damian Marley collaboration on "Liquor Store", it seems Bruno Mars said farewell to his Doo-Wop ways to let the Hooligan side of his personality express itself. On "The Lazy Song", the latest track to be released from his debut album, the hit singer/songwriter and Grammy winner finds himself dancing the Dougie with some odd friends wearing chimp masks, later showing his underwear while performing his best "Elvis the pelvis" routine. If what I just wrote absolutely makes no sense to you, well, maybe you should simply press the play button, and see for yourself.
---
Pris la main/le nez dans le sac (de poudre blanche), Bruno Mars avait pourtant fait son mea culpa. Mais voilà, le nouveau gendre idéal de la Pop US en a peut être un peu marre d'être seulement perçu comme la version majeure et vaccinée d'un Justin Bieber. Bruno a la Rock attitude dans l'âme, et visiblement, il n'a pas réduit sa consommation de substances illicites, comme le prouve le clip totalement #WTF de "The Lazy Song", son dernier single. A moins que l'artiste ne soit jamais tout à fait redescendu de son trip avec Damian Marley ? Bref, après avoir conté fleurette à la délicieuse Nathalie Kelley ("Just The Way You Are") et traîné un piano sur plusieurs kilomètres pour chanter au bas de la fenêtre de sa dulcinée ("Grenade"), Bruno Mars a définitivement renoncé à ses élans romantiques.

[STW #7] The Botaniks feat. Bernhoft : Fond Of Jane (audio/free mp3 download)


Previously featured on mysoul, was Norvegian musician Bernhoft, aka the one man orchestra. I've just been informed the Pop/Soul phenomenon recently teamed-up with Oslo based duo The Botaniks, a mysterious Electro/Soul ensemble hailing from Oslo. Of course, I had to post this straight away, as I found their collaboration on the song "Fond Of Jane" as infectious as it is intriguing. It might just be the definition of cool, and guess what, the track happens to be available as a freebie on the band's official website too. Still don't know much about them though, but I guess the tune speaks for itself. Hope you'll enjoy !
---
Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je vous présentais ici même l'étonnant musicien norvégien Bernhoft, alias l'homme orchestre de la Pop/Soul scandinave. On le retrouve aujourd'hui en guest sur "Fond of Jane", un hommage, en forme de charmante déclaration Electro-Soul, à l'actrice Jane Fonda, si l'on se réfère aux images choisies pour illustrer la vidéo Youtube du morceau. Derrière cet impeccable "Fond Of Jane", se cache un mystérieux duo originaire d'Oslo, qui se fait appeler The Botaniks.

Les Afterworks Grant's Live : musique, comiques et bons moments


Du 19 au 30 avril, la marque écossaise de whisky vous convie à ses soirées Grant's Afterwork's Live. Au programme : de la musique, des comiques et de bons moments de détente à vivre dans une ancienne imprimerie du 11ème arrondissement de Paris, spécialement revisitée pour l'occasion. Pour la soirée d’inauguration le 19 avril, c'est Tété et Jérôme Commandeur qui prendront possession du micro. Les afterworks suivantes accueilleront différents comiques et musiciens de la scène pop/rock.

[VIDEO] Music Story with Raphael Saadiq (mysoul exclusive ITV)


For our non french-speaking readers, the full English version of this article is now available here. [A very special thanks to Lauren, from Mr Saadiq's talented team in Los Angeles, who basically made this dream become a reality for us. As corny as it may sound, maybe Marion Cotillard was right when she once said there were some angels in the city, ah ah !]
---
La scène se déroule en une fin de matinée ensoleillée, le printemps venant officiellement de s'installer sur la capitale. Cette journée, si particulière pour moi, je pourrai, pendant des années encore, la raconter dans ses moindres détails. Car en ce 30 mars 2011, je m'apprête, ni plus ni moins, à réaliser mon plus grand rêve. Le plus doux, le plus ultime, celui que je poursuis depuis mes 15 ans, celui que j'ai touché du doigt quelques années auparavant - avant qu'il ne m'échappe - celui, enfin, qui est la véritable raison d'être de ce blog, et ma principale motivation dans tout ce que j'ai pu entreprendre depuis que j'ai choisi d'embrasser, en dilettante, une carrière dans le journalisme musical.

Raphael Saadiq en concert exclusif et en showcase : gagne tes places avec Virgin Megastore !


Les fans de Raphael Saadiq, et je sais qu'ils sont nombreux à nous lire, vont avoir de quoi se réjouir. L'artiste californien, dont le nouvel album "Stone Rollin'" vient de faire une entrée remarquée cette semaine à la 22e place des charts nationaux, sera de retour en France dès la semaine prochaine. Le chanteur donnera en effet deux concerts à guichet fermé le 20 et 21 avril 2011, au Trianon à Paris. Mais les retardataires qui n'ont pas eu le temps d'obtenir de billets pour assister à l'un de ces événements seront ravis d'apprendre que la chaîne de magasins Virgin Megastore leur offre la possibilité d'applaudir le funkateer, ambassadeur du son vintage Soul, à deux reprises supplémentaires !

Mary Mary, Walking (video)


In the eve of the new millenium, a dynamic duo bursted into the Gospel music scene. With their debut single "Shackles", the sisters Erica and Tina Atkins, knowns as Mary Mary, not only gained success as the new faces of Urban influenced Gospel, but their anthem quickly proved to be an unprecedented mainstream chart topper, and eventually became a worldwide hit single. Last week, the pair released "Something Big", their 6th studio album, which is supported by a strong single, produced by longtime partner and mentor Warryn Campbell. The uplifting track "Walking" samples Crystal Waters's 90's club banger "Gypsy Woman". Watch the video right below.
---
A l'aube du millénaire, la scène Gospel accueillait un nouveau duo féminin, dont le premier single, l'imparable "Shackles (Praise You)" allait bientôt s'imposer dans les charts comme le fer de lance du courant Urban Gospel. Avec ce premier succès, la carrière des sœurs Atkins, plus connues sous le nom de Mary Mary, démarrait sur les chapeaux de roues. Les jeunes artistes allaient même obtenir avec "Shackles" un succès crossover inédit, qui trouverait d'ailleurs une formidable résonance à l'international, devenant un succès majeur en Angleterre mais aussi dans le reste de l'Europe, et notamment en France. Fin Mars, Erica et Tina ont publié "Something Big", un sixième opus qui marque aussi les dix ans de carrière du groupe, emmené par un nouveau hit en puissance, d'influence Soul/R&B, le midtempo "Walking".

[VIDEO] Raphael Saadiq, Good Man (live acoustic / Pinboard Rehearsal Rooms)


We already had much respect for the guys over at Pinboard, but today, we just ran out of superlatives when it comes to describing the work of this blog/website, which proves to be one of our main inspirations on the interweb. When Pinboard started their "Rehearsal Rooms" series, I not only wished but knew, deep inside, that the following video would eventually see the light of day. Yes, the amazing and super talented team of professionals who never stopped being, first and foremost, music enthusiasts, has done it ! The best homage that they could possibly give to the iconic artist that is Raphael Saadiq, comes indeed in the form of this mesmerizing video. Stunning visuals, for a stunning musician and song, here is the latest episode of Pinboard Presents Rehearsal Rooms, in which Ray Ray performs an acoustic version of "Good Man". Sit back, relax, press play and enjoy.
---
Après trois journées de promotion intense à Paris la semaine dernière, Raphael Saadiq a filé illico de l'autre côté de la Manche pour soutenir la sortie européenne de son sensationnel nouvel opus "Stone Rollin'". De l'incontournable émission live de Jools Holland en passant par le show radio du non moins réputé DJ Gilles Peterson pour la BBC, Ray Ray s'est démené, sans temps mort, pour défendre ce quatrième album, conçu avec son âme et ses tripes. Œuvre majeure et peut être même déterminante pour la suite de la carrière du musicien californien, "Stone Rollin'" est porté par un très élégant "Good Man", morceau hybride entre Soul classique, ultra léchée, et influence Hip Hop très marquée, via ce refrain coup de poing magistralement interprété par la chanteuse et auteur Taura Stinson. "Good Man", c'est aussi l'un des morceaux qui fait l'unanimité sur "Stone Rollin'", et c'est celui que Raphael a choisi d'interpréter lors d'une session acoustique exclusive réalisée par la talentueuse équipe du blog urbain Pinboard.

[STW #6] Sade, Still In love With You (Thin Lizzy cover)


My pick of the day has to be Sade's previously unreleased cut from their upcoming "Ultimate Collection" (due out in France Mai 2, 2011). This time, Miss Adu and her musicians make magic on a Thin Lazy classic Rock ballad, "Still In Love With You". Call it a breath of fresh air, or something out of this world, this is just 4 and a half minutes of pure musical beauty.
---
"I like music that doesn't care what you think but gets you thinking... [...] acoustic in a synthesized world..." ("J'aime la musique qui ne soucie pas de ce que les gens peuvent penser mais amène justement les gens à penser. De la musique acoustique dans un monde synthétique"). J'ignore si cette réflexion partagée par le chanteur Maxwell sur Twitter à un rapport avec le nouveau morceau que le groupe Sade vient de nous offrir, mais si ce n'est pas le cas, cette confession tombe à point nommé. Car quand j'écoute ce bouleversant "Still In Love With You", je me dis que non seulement la musique du groupe britannique possède ce charme intemporel tout à fait unique, mais qu'elle vient probablement aussi d'un autre monde. "Still In Love With You" fait une nouvelle fois figure d'ovni, de parenthèse enchantée, de respiration si salutaire, aussi. Voila probablement comment, sans jamais avoir eu à se travestir, la musique du groupe a su avec une telle aisance traverser les époques, et faire fi des modes, des tendances, qui se font et se défont.

Jill Scott, Shame feat Eve (new single / audio) + Lovely Day (Bill Withers cover)


Philly's most powerful songstress, Jill Scott, is officially back, and from the very solid first single released off of her fourth studio album, "Light Of The Sun" (due out this summer on recently joined Warner Records), the least we could say is that the artist's return to the game promises to be super strong. While the singer eventually found a settlement with her former and historical label Hidden Beach records, the latter took the opportunity to release another brand new Jill Scott record, in the form of the Jazzy Jeff produced "Lovely Day". The Bill Withers cover is to be found on a compilation record of previously unreleased material Jill Scott has recorded during her time with Hidden Beach. The album, entitled "Just Before Dawn: Jill Scott From the Vault, Vol. 1", is expected to hit shelves before the summer, much to the rejoice of the songbird's supporters, who will have the opportunity to enjoy two brand new Jill Scott albums in the upcoming months.
---
Parce que parfois, la vie est injuste, il arrive aussi que le malheur des artistes fasse, comme c'est cruel, le bonheur de leurs fans. Les déboires ainsi rencontrés par Jill Scott avec son ancienne maison de disques connaissent donc un épilogue plutôt heureux, selon que l'on se situe, évidemment, du côté des amateurs de musique, et non pas de celui de l'artiste qui s'apprête à voir une partie de son catalogue exploitée contre son gré. Mais ainsi va la vie, et les amateurs de la diva de Philly se réjouissent déjà de la perspective de voir la discographie de cette dernière s'enrichir de deux albums supplémentaires. Nous découvrons donc ces jours-ci "Shame", premier extrait du quatrième album studio de Jill Scott, mais son premier sous étiquette Warner Music, label dont elle a officiellement rejoint les rangs en ce début 2011.

[VIDEO] Mary J. Blige feat. Diddy & Lil Wayne, Someone To Love You (naked)


It's been 17 years since the legendary Mary tore our hearts to pieces and left us as overwhelmed as dazzled on her classic album "My Life". It's undeniable Mary J. Blige has written one of the most significant pages in the history of contemporary R&B, but another great chapter is about to be added to the book. On September 20, 2011, the Queen of Hip Hop Soul will release the follow-up to her 1994 release, "My Life II, The Journey Continues". The first official track taken from the record is a remix version of the song "Someone To Love You", featuring Lil Wayne. The Jerry "Wonder" Duplessis cut first appeared on Diddy/Dirty Money's "Last Train To Paris". Watch the video after the jump.
---
17 ans déjà que Mary nous retournait le cœur et les tripes avec son "My Life", classique parmi les classiques, album culte qui demeure l'un des piliers du courant Hip Hop/Soul des années 90. Si Mary J Blige s'apprête à fêter les 20 ans d'une carrière qui lui aura permis d'écrire certaines des plus belles pages de l'histoire du R&B contemporain, c'est en donnant suite, cette année, à ce disque référence, que l'artiste célébrera dignement un parcours musical qui s'étale déjà sur trois décennies. Un cheminement artistique réalisé sans véritables fausses notes, la chanteuse ayant depuis la fin des années 90 construit un pont entre le son brut de ses débuts, estampillé R&B de rue, et une Soul plus léchée qui lui a permis d'intégré le cercle fermé des divas de la variété américaine. Avec la même rage, la même rigueur, et, le poids des années se faisant désormais sentir, une approche un peu plus nostalgique Mary J. Blige publiera donc le 20 septembre prochain "My Life II, The Journey Continues".

Chipmunk Feat. Keri Hilson, In The Air (video)

[STW #5] Dilouya feat. Sly Johnson, Runnin' Away (audio)


Gearing up for the release of his debut album "Dilouya's Faithful Circus" - a record packed with high profile collaborations from Soulful acts neatly picked on both sides of the Channel - Parisian producer Dilouya drops "Runnin' Away". The cut, featuring French singer Sly Johnson (a former member of Hip Hop combo Saïan Supa Crew), serves as the first single to support the release of the album, due out later this summer. "Dilouya's FaithFul Circus" will feature Brit Soul veteran Omar Lye-Fook, among others.
---
Après une petite semaine où mon activité de blogueuse a été mis entre parenthèse (vous comprendrez très prochainement le pourquoi du comment), je suis de retour en ce samedi matin avec une nouvelle petite pépite Soul qui devrait en régaler plus d'un. Cela fait des mois que le nom du producteur Romain Dilouya commence à circuler dans le petit cercle des initiés, ceux qui attendent de pied ferme la sortie du premier album de ce jeune producteur parisien de 26 ans, "Dilouya's Faithfull Circus". Un disque au casting alléchant, puisqu'il réunit de sérieux protagonistes que le musicien est allé recruter des deux côtés de la Manche. De Hugh Coltman à Juan Rozoff en passant par Sophie Delila, China Moses ou encore Omar Lye-Fook, le joyeux cirque de Dilouya balance ainsi entre Folk, Soul et Funk, avec quelques incursions réjouissantes dans le son Acid Jazz qui a bercé notre adolescence.

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.