James Morrison, Up feat Jessie J (audio) + Slave To The Music (video)


Though I tried, and tried harder by giving it a few spins, James Morrison's comeback track, "I Won't Let You Go" simply failed to convince me. No wonder then, that the Mark Taylor assisted uptempo "Slave To The Music" has been picked as the lead single in France, to launch the singer's third offering, The Awakening. This one, instead, is an instant smash. Perfectly mixing Rock and Soul influences with some stunning vocals reminiscent of Terrence Trent D'Arby, its infectious chorus caught me hooked on first listen. As the album is about to be released digitally in a couple of days, another cut has been disclosed online today. A beautiful, dark ballad called "Up" and recorded as a duet with Brit Pop sensation Jessie J. Watch/listen both tracks after the jump.
---
Je dois avoir une sensibilité musicale typiquement française, car j'ai beau essayer et essayer encore, rien n'y fait. Le nouveau single de James Morrison, "I Won't Let You Go", me laisse définitivement de marbre. Ce n'est donc peut être pas un hasard, mais probablement un choix stratégique salutaire, que le bien plus percutant "Slave To The Music" ait été choisi pour lancer The Awakening dans l'hexagone, alors que le reste de la planète devait se contenter d'une ballade sans véritable relief. Si l'essentiel de la production du troisième album de James Morrison a été confiée à Bernard Butler (Duffy, Kate Nash, Daley) - marquant ainsi une première collaboration entre les deux musiciens - "Slave To The Music" célèbre au contraire les retrouvailles avec Mark Taylor.

Ce dernier avait produit en 2008 ce qui reste le plus gros hit de la carrière du jeune musicien britannique, "Broken Strings". On aurait légitimement pu craindre que la paire use à nouveaux de grosses ficelles Pop un peu trop stéréotypées pour être honnêtes, mais ô, surprise, "Slave To The Music" se révèle au contraire être un uptempo incisif, qui balance avec finesse entre Rock et Soul et devrait d'ailleurs à ce titre séduire les nostalgiques de Terrence Trent D'Arby.

L'interprétation lumineuse de James Morrison, très à son aise dans un registre plus nerveux qu'à l'accoutumée, est cependant lénifiée par la vidéo qui l'accompagne (loin d'être une franche réussite), qui nous impose une ballet de danse contemporaine assez lourdingue. Dommage.



Après un duo à succès avec Nelly Furtado et un autre, plus discret, sur le troisième album de Jason Mraz, c'est sa compatriote Jessie J que James Morrison convie à donner de la voix sur un titre pourtant très personnel, qui lui a été inspiré par le décès de son père. "Up" est une ballade sombre et contemplative, née de la volonté de l'artiste de montrer que l'on pouvait toujours faire évoluer une situation, aussi négative qu'elle soit, en quelque chose de positif. Le titre, qui n'était pas censé être un duo, comme le chanteur le confie sur son site officiel, prend une nouvelle dimension grâce à la contribution de Jessie J. La brune incendiaire, dont le timbre puissant donne à James Morrison "des frissons à chaque fois qu'il l'écoute" mais dont le tempérament fougueux tranche avec le caractère plus réservé de ce dernier, fait justement preuve ici d'une retenue assez opportune, rendant presque évidente une rencontre qui ne l'était pas forcément a priori.



Le nouvel album de James Morrison, The Awakening, sera disponible à la vente en digital dès lundi, avant sa sortie physique fixée au 17 octobre 2011.

Retrouvez son actualité sur son site officiel, sa fanpage Facebook et son Twitter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.