Raphael Saadiq, Day Dreams (video) + Nikka Costa, Nikka's Box featuring Raphael Saadiq


Two weeks after he graced us with the sweetest visuals to illustrate his Motown inspired gem "Moving Down The Line", another standout cut from Raphael Saadiq's Stone Rollin' got the video treatment. This time around, the Dixieland inspired jam "Day Dreams" gave the californian songster the opportunity to collaborate with HBO's Flight Of The Conchords comedian Bret McKenzie, who directs, and with actor Danny Pudi (of hit TV sitcom Community), who stars as the main character who's "living on day dreams, buying something he can't afford". Watch below, and find, as a bonus, a candid video (spotted on www.drfunkenberry.com) of Raphael chilling with funk/soul sister Nikka Costa backstage at the first NPG Music Festival which was held a few days back in Copenhagen.
---
Deux semaines après avoir lancé la vidéo de la ballade "Moving Down The Line", l'une des pièces phare de son dernier album Stone Rollin', Raphael Saadiq persiste et signe, avec le lancement, dans la foulée, d'un nouveau clip. C'est cette fois ce charmant ovni d'inspiration Dixieland intitulé "Day Dreams" qui fait l'objet d'un traitement visuel un brin fantaisiste, ce qui correspond d'ailleurs plutôt bien avec l'ambiance dégagée par le morceau. Côté réal, c'est le musicien et comédien néo-zélandais Bret McKenzie (du duo humoristique Flight Of The Conchords qui a inspiré la série du même nom sur HBO) qui s'y colle.

Et histoire de rajouter un peu plus de piment à l'affaire, c'est Danny Pudi (l'un des acteurs principaux de la sitcom Community) qui campe ici le rôle d'un doux rêveur vivant largement au dessus de ses moyens, tel qu'imaginé par Raphael Saadiq dans son texte.

Après m'être armée de patience une bonne semaine, à attendre que l'exclusivité du site Hulu (et la restriction territoriale qui va avec) ne tombe, l'heure est enfin venue pour nous de nous plonger dans l'univers délirant de "Day Dreams".



Et si Raphael Saadiq ne cesse de promouvoir son Stone Rollin' (publié en Mars dernier, l'artiste entame l'exploitation du 5e extrait d'un opus que ne compte que 10 titres !) c'est évidemment sur scène qu'il défend le mieux son œuvre. Avant de le retrouver en Mars 2012 sur la scène de l'Olympia, nous pourrons aussi l'applaudir en première partie du concert de Lenny Kravitz à Bercy le 29 novembre prochain. Le soulman californien accompagnera d'ailleurs le plus funky des rockers US sur l'ensemble de sa tournée française.

Et puisque l'on parle de concerts et d'affiche exceptionnelle, on ne peut omettre de mentionner que Raphael Saadiq a récemment eu les honneurs de se voir convier par nul autre que Prince à jouer lors du premier NPG Music Festival qui s'est tenu il y a quelques jours à peine à Copenhague, au Danemark. Il a notamment eu le plaisir d'y croiser la bouillonnante Nikka Costa, dont le nouvel album, PRO★WHOA!, est arrivé dans les bacs au tout début de l'été. Les deux artistes ont ainsi eu tout le loisir d'échanger, en musique, dans une ambiance bon enfant comme le montre cette vidéo que la chanteuse vient de publier sur sa chaîne Youtube officielle (vue sur www.drfunkenberry.com):



Retrouvez toute l'actualité de Raphael Saadiq sur son site officiel, sa fanpage Facebook et sur Twitter.


2 commentaires:

  1. Pierre-Marie a dit…:

    "C'est cette fois ce charmant ovni d'inspiration Dixieland intitulé "Day Dreams" qui fait l'objet d'un traitement visuel un brin fantaisiste, ce qui correspond d'ailleurs plutôt bien avec l'ambiance dégagée par le morceau."

    => c'est exactement ce à quoi j'ai pensé en regardant le clip!!!

    Oufff il était temps, ça fait une semaine quand je tape Raphael Saadiq Daydreams sur Youtube en vain!!!

  1. Emily a dit…:

    Oui, on l'a attendu celui là ! J'ai même tenté (en vain) de déjouer la restriction Hulu, mais cela demandait des manips un peu trop complexe. Mon passage préféré du clip ? Voir Raphael jouer de la contrebasse :) Si seulement il pouvait nous refaire ça en concert...

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.