Daley, Those Who Wait (free mixtape download)


A George Michael for the new generation. This is how Daley could be (re)introduced, showcasing a refinement, softness and delicacy very reminiscent of the work of his illustrious predecessor, as he croons on his debut mixtape. The effort, entitled Those Who Wait premiered online earlier today. Whether he sings in tune with fellow British vocalist Marsha Ambrosius (one of the ladies of Floetry) or pays tribute to Maxwell (another exquisite vocalist he could easily be compared to), Daley bares it all to give us another validation (if needed) of his obvious potential as the next big thing in music. Following in the footsteps of his big sis Amy Winehouse and Adele, Daley of course, has been gifted with that same obvious Pop appeal. A blatant proof that UK is still setting the tone when it comes to Soul music.
---
Daley, on ne le présente plus, puisque mysoul a déjà mis à l'honneur par deux fois ce jeune artiste de 21 ans que le grand public a découvert l'année dernière via le single "Doncamatic", tiré de la réédition de l'album Plastic Beach de Gorillaz. Désormais considéré comme le nouvel enfant chéri de la Soul britannique, alors que Craig David semble avoir définitivement perdu son chemin et que la carrière du pourtant prometteur Nate James n'a jamais vraiment décollé, voici donc celui sur qui tous les regards des spécialistes sont désormais braqués. A juste titre ? Début de réponse sur Those who wait une mixtape composée de 10 titres, disponible en téléchargement légal depuis aujourd'hui sur le site officiel de l'intéressé.

Y'a-t-il vraiment matière à s'emballer ? Je tendrais à répondre par l'affirmative, car dès le morceau d'ouverture - le titre éponyme - le timbre soyeux, androgyne et terriblement séduisant de Daley l'impose comme l'héritier tout choisi d'un George Michael. Autant de grâce et de délicatesse dans la voix, une intention de charmer l'auditeur tel un crooner 2.0, Daley semble avoir été à bonne école, celle précisément de l'interprète de "Careless Whisper"... Même si, dans un autre genre, la Soul aérienne de Maxwell ne doit pas non plus être tout à fait étrangère à cette volonté qu'a Daley de caresser la mélodie de sa voix de fausset parfaitement maîtrisée.

Daley se fend d'ailleurs aussi d'une charmante version acoustique de "Pretty Wings" dudit Maxwell, et convie sa compatriote Marsha Ambrosius (Floetry) sur le duo "Alone Together". Si l'accent a évidemment été mis sur les downtempos - registre sur lequel le jeune homme excelle et qui met idéalement en valeur sa voix fluette mais d'une pureté sans égal - Daley reste à l'aise sur productions moins organiques. Dans le genre, "Smoking Gun", sa mélodie vibrante et sa rythmique R&B aussi sombre que poignante atteste aussi du formidable potentiel Pop, jusque là insoupçonné, de Daley. Il apparaît ainsi clairement qu'avec sa signature en major (sur le label A&M), le musicien originaire de Manchester ne restera pas longtemps le secret le mieux gardé de l'underground, et qu'un plébiscite grand public lui tend définitivement les bras. Comme un signe du destin, Daley a su construire un pont entre la Pop la plus mainstream et la Soul la plus éthérée et la plus stylée qui soit via ce "Track 10" qui clôt l'album, et dont on taira le nom pour ne pas gâcher l'effet de surprise. Du grand art.

Click on picture to download mixtape/Cliquez sur l'image pour télécharger la mixtape

1. Those Who Wait
2. Let It Go
3. Game Over
4. Alone Together feat. Marsha Ambrosius
5. Love Lost (interlude)
6. Smoking Gun
7. Spent
8. Pretty Wings (acoustic)
9. Doncamatic (Harry Love Remix)
10. Track 10

Plus d'info sur Daley sur son site officiel, sa fanpage Facebook et sur Twitter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.