Stromae, Je Cours (video)


On his latest video for the song "Je Cours" ("I'm Running"), Stromae shows no sign of derivating from the sucessful path he has taken since the release of his European mega-hit single "Alors On Danse". Now that he has embarked on his 1st tour, and that his debut album, "Cheese", has been named Electro/Dance record of the year at the French Music Awards, the Belgium wonder seems unstoppable, to say the least. Watch the visuals for "Je Cours" right after the jump, courtesy of video director Jérôme Guiot ("Alors On Danse", "Te Quiero").
---
"Rien ne sert de courir, il faut partir à point", parait-il. Ce refrain qu'on nous ressasse depuis notre tendre enfance, Stromae n'en a cure, à mon humble avis. Original des lacets de ses mocassins (oui, il porte des mocassins, ce qui lui avait d'ailleurs valu une sacrée vanne de la part du très caustique Thomas VDB lors de la cérémonie du prix Constantin) jusqu'au bout de son nœud pap', notre sémillant bruxellois ne fait décidément rien comme les autres. Dans son dernier clip, donc, Stromae court, mais vers quoi, exactement ? Le succès ? Nul besoin. Celui-ci lui est tombé dessus sans qu'il l'ait vraiment cherché, grâce à une mélopée pessimiste, bricolée sur l'ordinateur de sa petite chambre, et qui aura finalement fait le tour du monde.

La reconnaissance des professionnels de la profession, alors ? Plus vraiment. Ceux qui ont eu l'impudence de coller à Stromae, un peu vite et un peu facilement, l'étiquette du One Hit Wonder de base ont dû grincer des dents au soir du 9 février 2011, en voyant le jeune Paul Van Haver triompher de la poupée de son Uffie et du Gotan Project pour se voir décerner la Victoire de l'album de musique électronique de l'année. En 2011, Stromae pourrait finalement courir après un succès critique, mais là encore, avec sa tête de premier de la classe, le jeune homme a passé l'épreuve du feu, celle de la scène, avec brio.

Premier triomphe aux Transmusicales de Rennes, fin 2010, où la critique fût unanime. La semaine dernière, sur la scène du Bataclan à Paris, Stromae n'a pas eu besoin d'être franchement didactique pour donner à son public (et au parterre de beautiful people venus l'applaudir, de Gaëtan Roussel à Mathieu Chedid) une véritable leçon de maîtrise scénique. Avec un happening triomphal de Jamel Debbouze (venu rejouer la genèse d'"Alors On Danse") et en guest son compatriote Arno, avec lequel il a repris le succès "Putain, Putain", revisité en hymne electro/punk à la rythmique implacable, tout, ce soir là, frisait la perfection.

Ci-dessous, le teaser de la tournée 2011 de Stromae :



Au-delà du personnage aussi singulier qu'attachant qu'il s'est construit, Stromae donne à penser que son sens créatif lui ouvre désormais un champs des possibles qu'il aura tout le loisir de cultiver, à moyen comme à long terme. En attendant, Stromae court, après les clones de Dupond et Dupont, qui le toisent, assis à l'arrière d'un van.



Le morceau "Je Cours", extrait de l'album "Cheese" (Mercury/Universal) a été mis en images par le réalisateur Jérôme Guiot, qui officiait déjà derrière la caméra des autres clips de Stromae ("Alors On Danse", "Te Quiero").

Retrouvez Stromae actuellement en tournée dans toute la France et à l'Olympia de Paris le 3 Novembre 2011. Toutes les dates dans la rubrique "Live" de son site officiel.

L'actualité de Stromae, à suivre sur sa page Facebook et son Twitter.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.