Bruno Mars, Money (That's What I Want) [Barrett Strong cover /live video]


With a simple warning and a promise to be cleared in exchange of 200 hours of community service (and an irreproachable behaviour in the upcoming 12 months), Bruno Mars settled his case quite well, and his recent trials and tribulations in Las Vegas leave us with a happy ending. Now that the whole world has figured out the Pop hearth-throb is nowhere near the "Mr Perfect with those cutie dimples" character portrayed in the video for his debut smash "Just The Way You Are", hopefully, Bruno Mars can keep rockin' on. As I stumbled upon his electrifying version of the Barrett Strong classic "Money (That's What I Want)", I thought it was definitely a path Bruno should follow in the future. Watch the cover after the short break.
---
Avec une simple mise en garde et la promesse que son casier judiciaire demeurera vierge en échange de 200 heures de service communautaire (et une conduite irréprochable sur les 12 prochains mois), on peut dire que Bruno Mars s'en sort plutôt bien après ses récents déboires à Las Vegas. Le jeune chanteur américain, qui règne sans partage sur la planète Pop depuis un an, aurait pu voir son ascension stoppée nette pour consommation de stupéfiants, mais l'histoire se conclut, grâce à la clémence de la justice américaine avec nos amis les people, par un happy end. Les paradis artificiels auxquels le songwriter a goûté lui inspireront peut être de nouvelles chansons, à l'image de l'autre tombeur de la Pop/Soul US, Robin Thicke, dont le "Cocaine", sexy et sans ambages, résonne encore dans ma tête près de 5 ans après sa sortie (sur "The Evolution of Robin Thicke", en 2006).
Il faut donc se faire une raison, Bruno Mars n'est pas le reflet exact de cette image de gendre idéal aux fossettes saillantes, qui lui colle pourtant à la peau, comme dans le clip de son premier succès planétaire, "Just The Way You Are". Il n'en demeure pas moins un musicien très doué, capable de décocher des mélodies d'une extrême puissance armé de sa guitare et de sa voix aux atours angéliques. Et si sa récente reprise du "California Gurls" de Katy Perry pour la célèbre émission de radio anglaise Live Lounge fait déjà l'unanimité sur la toile (à découvrir sur YT), je préfère pour ma part largement quand le chanteur s'essaye à un registre moins lisse et plus éloigné de son terrain de jeu habituel.

Et quand Bruno Mars branche sa guitare électrique et se pare d'un look furieusement 50's (à la Richie Valens/Jackie Wilson) pour se lancer dans une version endiablée de "Money (That's What I Want), on se dit que le Rock'n'Roll n'est définitivement pas mort, n'en déplaise au présage de Lenny Kravitz dans les 90's.



Si "Money (That's What I Want)" reste le principal hit en tant qu'interprète de Barrett Strong (et le tout premier succès du légendaire label Motown, en 1960), ce dernier, associé à Norman Whitfield, a pourtant co-signé quelques uns des plus grands succès de l'histoire de la musique Soul. Il compte à son impressionnant palmarès "I Heard It Through the Grapevine" (Marvin Gaye), "Papa Was a Rollin' Stone" ou encore "Just My Imagination (Running Away with Me)" (The Temptations). Ci-dessous, la version originale de "Money (That's What I Want)", qui atteint la 2e place des charts R&B US en 1960, et réussit l'exploit d'intégrer le top 25 des charts Pop, réalisant le premier succès crossover d'une longue série pour l'écurie Motown.



LISTEN/ECOUTEZ : Barrett Strong - Money (That's What I Want)

Après sa venue promotionnelle à Paris la semaine dernière pour accompagner la sortie de son premier album, "Do-Woops & Holigans", enfin disponible en physique sur le marché français, Bruno Mars est attendu sur la scène de La Cigale, le 5 Mars 2011. Le concert, initialement prévu au Trabendo, a affiché complet 48 heures à peine après la mise en ventes des billets. Déplacé dans une salle de plus grande capacité, les places supplémentaires se sont à nouveau vendues en l'espace de quelques jours. C'est sûr, la France vient elle aussi de succomber à la déferlante Bruno Mars.

Retrouvez Bruno Mars sur son site officiel, sa fanpage Facebook et Twitter.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.