• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Stromae feat. Jamel Debbouze, Alors On Danse (la genese / video)


Ou l'énième vidéo virale qui circule sur la blogosphère depuis ce début de semaine, et puisqu'elle met en scène l'un de nos artistes fétiches de l'année écoulée, impossible pour nous de ne pas vous la faire partager. Si le hit international "Alors On Danse", signé du jeune belge Stromae, restera dans les esprits comme l'hymne de l'année 2010, ce musicien bruxellois, inconnu du grand public il y a encore 10 mois, a réalisé via sa ritournelle Electro Pop un véritable tour de force : être plébiscité par la masse (n°1 dans 15 pays européens) et consacré par l'élite (Kanye West a même posé sur un remix). Plus d'un million d'exemplaires vendus plus tard (rarement un titre interprété en français n'avait rencontré un succès aussi colossal à l'international) c'est cette fois grâce à la star des humoristes Jamel Debbouze qu'"Alors On Danse" connaît un regain d'intérêt auprès des internautes.

Stromae est en effet l'un des nombreux guests s'étant prêté au jeu du facétieux Jamel, qui a convié diverses personnalités à participer à son nouveau DVD, "Made In Jamel", qui sort demain. Outre une parodie de "High School Musical" réalisée avec la complicité de Florence Foresti, on retrouve donc parmi les sketches dudit DVD celui de la "genèse" du hit "Alors On Danse".



"- Excuse moi de te déranger, mais tu s'rais pas en train d'faire d'la merde ?
- J'ai pas qu'ça à faire, j'dois aller au Parc d'Asterix
- Un truc un peu sanguinolent, un peu dépressif, nonchalant... de la désinvolture !
- Un espèce de couplet qui donnerait envie de se suicider sa tronche, et un refrain qui donne envie de pique-niquer"
- Un truc contradictoire, mais en même temps homogène..."


Ce ne sont que quelques unes des répliques désopilantes de cette vidéo, que les internautes se sont empressés de partager sur les réseaux sociaux dans la journée d'hier. La vidéo compte déjà plus de 600 000 vues sur Youtube, de quoi consoler Stromae qui vient d'échouer au Prix Constantin 2010 (comme relayé par mysoul il y a peu, c'est la chanteuse Hindi Zahra qui lui a été préférée).

Cependant, Stromae figure parmi les 10 lauréats des European Border Breakers Awards, prix soutenu par la Commission Européenne et qui distingue chaque année les jeunes artistes qui ont réussi l'exploit de s'illustrer en dehors des frontières de leurs pays respectifs. A noter que l'année dernière, le public, qui est amené à élire, parmi ces 10 lauréats, le grand gagnant du European Border Breakers Awards, avait choisi de récompenser le chanteur Belge Milow. Telle une prophétie, ce dernier, dans son discours de remerciement, s'était exprimé en ces termes : "la Belgique va conquérir l'Europe ! Durant la prochaine décennie, il va y avoir plein de nouveaux artistes belges qui vont envahir l'Europe". C'est déjà chose faite avec Stromae, qui pourrait bien succéder à son compatriote au palmarès des EBBAs. Verdict le 12 Janvier 2011, en ouverture du Festival Eurosonic aux Pays-Bas.

Stromae sera également en concert au Bataclan le 2 Mars 2011.

Retrouvez Stromae sur son site officiel et sur Facebook.



Ivana Santilli, Hollywood (TO.NY version) vs Hollywood (Nothing Over You) Part. 2 (Santilli version)


Still catching up with all those 2010 releases we slept on, mysoul proudly introduces you to the sound of Ivana Santilli. The Toronto based singer is, of course, already a well known figure among soul aficionados, especially for her 2004 release "Corduroy Boogie", an album where she had the great opportunity to collaborate with household names such as James Poyser,Stuart Matthewman (founding member of British cult band Sade), Dwele and Omar Lye-Fook. In 2010, Ivana Santilli (who not only is a talented vocalist but also happens to perfectly play the trumpet and the keyboards) returned with her fourth album, the eponymous "Santilli". The effort was actually a revamped version of her 2008 release "TO.NY" with some new additions and remixes. One of the stand-out tracks of both projects surely is the song "Hollywood (Nothing On You)", a funkylicious joint I've posted in its original version as well as in its 2010 remix, for you to have a taste of her work. Hope you'll enjoy !
---
On continue nos sessions de rattrapage entamées cette semaine sur mysoul, avec une chanteuse canadienne que j'aurais aimé voir figurer sur le blog depuis un long moment. Bien connue des amateurs de Soul, pour ses collaborations notables, avec son compatriote Glenn Lewis d'une part, mais surtout avec les producteurs James Poyser et Stuart Matthewman (membre fondateur du groupe Sade), Dwele et Omar Lye-Fook, tous au générique de son album "Corduroy Boogie", Ivana Santilli est une musicienne émérite. Ses talents multiples lui ont permis d'acquérir une vraie reconnaissance sur la scène internationale, pour ses qualités de chanteuse, mais également de trompettiste et de claviériste. Deux ans après la sortie de "TO.NY", son troisième opus, Ivana publiait, à l'été 2010, l'éponyme "Santilli".

Kayna Samet, Yema (feat. Indila)


I had been waiting for so long I thought the time would never come for me to listen to some new Kayna Samet material. Our favorite French Soul songbird was expected to release her sophomore album back in April, but the effort had been put on hold ever since. And suddenly, without any prior warning, along came "Yema". A wistful, heart-wrenching ballad which serves as the 1st single taken from her newly re-titled album "Jeunes Et Libres" (i.e "Young And Free"), and proves Kayna is unquestionably one of the most magnetic vocalist the French Soul/R&B scene has ever offered.
---
Nous l'avons attendue, attendue, et attendue encore. Et puis finalement, celle qui se cherchait un "Second Souffle" a semble-t-il préféré retenir, encore un peu, sa respiration. Une pause, un soupir, qui nous a paru une éternité. Dix longs mois se sont écoulés et soudain, notre bien aimée Kayna Samet réapparaît, dans un enchantement fait de Soul mélancolique, de Blues du bitume, de grâce, de gravité et de profondeur. "Yema". Hypnotique, vulnérable, à cœur ouvert, Kayna chante, de cette voix capable de porter n'importe quelle œuvre musicale vers des sommets de lyrisme.

Ce timbre déchirant, qui trahit ses fêlures et qui lui a très tôt permis de se distinguer de ses consœurs de la Soul et du R&B français, Kayna le mêle désormais à celui d'une autre talentueuse vocaliste, la chanteuse indienne Indila, déjà entendue sur les titres de Soprano, Nessbeal, L'Algerino ou TLF.

Découvrez "Yema" ci-dessous :



Le nouvel album de Kayna Samet, rebaptisé "Jeunes Et Libres", devrait finalement sortir le 11 Avril 2011 sur le label Six O Nine. La chanteuse a par ailleurs signé un deal de distribution digital avec le label Believe, comme nous l'indique sa nouvelle page officielle. Le clip de "Yema" quant à lui, a été tourné en Jordanie, et devrait être dévoilé début Décembre.

Toute l'actualité de Kayna Samet à suivre sur sa fanpage Facebook, ainsi que sur Twitter.



Ava Leigh, Mad About The Boy (video)


This week on mysoul, we've decided to kinda let it go with the flow, and not try to run after that exclusive, supadupafresh, straight out of the oven latest joint by whoever drops it. Truth is, we've already been flooded with that unstoppable amount of music rushing in daily, so rather than trying to stay up to date, why not take the opportunity to (re)discover some artists we've never mentionned yet on the blog ? British Reggae/Rebel's Rock songstress Ava Leigh might not be that new, but she still got that something that made me fell for her song "Mad About The Boy". Watch the video after the jump.
---
Sur mysoul, nous sommes de vraies rebelles, dans notre genre. Alors que nos confrères blogueurs musicaux s'évertuent à être les premiers à dégainer le son du jour, l'exclu du moment, l'incontournable nouveauté après laquelle nous ne courons même (nous étant depuis longtemps laissées déborder par cet afflux constant de musique), j'ai décidé, cette semaine, de nager contre le courant. A défaut de pouvoir être considérée comme une primeur, l'artiste qui suit sera donc peut être pour vous, je l'espère, une plaisante découverte. C'est pour ma part en zappant sur la chaîne musicale Nat Geo Music (et oui, ça existe, c'est même le canal 66 sur la Freebox) que je suis tombée sur la vidéo "Mad About The Boy" de la chanteuse britannique Ava Leigh.

J. Cole, Purple Rain (audio) + Friday Night Lights (free mixtape / download)


Why is J. Cole steadily and inexorably, becoming my new favorite rapper ? Well, the answer you'll hopefully find in his latest mixtape, "Friday Night Lights". The Roc Nation sensation dropped this 19 tracks combo (plus one G.O.O.D. Friday bonus) two weeks ago, but at that time, the blogosphere went so crazy over it that it was almost impossible to download it straight away. As we of course couldn't sleep on it, I thought I'd still share it with those who didn't have the occasion to give it a try, yet. Did I really tell you this week that Diggy Simmons was the future of Hip Hop ? I guess I did. But if so, J. Cole surely is the present. Enjoy "Friday Night Lights" right after this.
---
"Rien comme les autres, je ne fais rien comme les autres". Non, je ne viens pas vous parler aujourd'hui de Disiz Peter Punk, mais bien, encore et toujours, du number one des rookies du Hip Hop, du plus grand espoir du rap game US, du tout jeune mais déjà grand J. Cole. Rien comme les autres, je ne fais rien comme les autres disais-je. Il y a 2 vendredis de cela, J. Cole offrait à une blogosphère en effervescence sa troisième mixtape, "Friday Night Lights". Chauds comme la braise, ses fans ont rendu instantanément le téléchargement de l'œuvre presque impossible sur les principaux sites de partage de fichiers, et ce durant les premières heures de sa mise en ligne. Le buzz J. Cole a ainsi fait bugger l'interweb.

B.o.B, Don't Let Me Fall + Beast Mode (videos)


ATL rappeur B.o.B teams up with his "Nothing On You" video director Ethan Lader once again on "Don't Let Me Fall". The track serves as the 4th single to be released from his debut album "B.o.B Presents: The Adventures of Bobby Ray". And just in case a part of his audience was not quite pleased with his this Soft Rock/Alternative sound (similar to his previous hit single "Airplaines"), B.o.B also dropped a previously unreleased song, "Beast Mode", which finds the MC going back to his Hip Hop roots. The track can be found on B.o.B's upcoming mixtape "No Genre", premiering online on December 7.
---
Nouvelle collaboration entre le rappeur d'Atlanta et le réalisateur Ethan Lader, qui œuvrait déjà derrière la caméra sur "Nothing On You", premier extrait de l'album "B.o.B Presents: The Adventures of Bobby Ray" que le MC interprétait en duo avec Bruno Mars. Graphiquement toujours au top, on peut cependant regretter qu'artistiquement, B.o.B ait choisi d'exploiter un titre qui l'éloigne toujours un peu plus des sonorités Hip Hop pour le rapprocher d'un courant Pop/Rock alternatif, sombre et introspectif. On ne sait plus très bien d'ailleurs si on est en train d'écouter un titre du rookie d'Atlanta ou de Linkin Park.

Une confusion des genres que B.o.B aime à cultiver, puisque son précédent single "Airplanes", qui lui a d'ailleurs valu de rencontrer un grand succès à l'international, bénéficiait de l'intervention d'Hayley Williams, chanteuse lead de la formation Rock/Emo Paramore, sur les refrains.



Alors, peut être aussi dans l'idée de rassurer ceux qui n'ont pas vraiment compris comment l'homme qui posait aux côtés de Wale, Asher Roth et Charles Hamilton sur la couv' "Class of '09" du mag XXL a pu se retrouver en duo avec une chanteuse Emo Rock un an plus tard, B.o.B vient aussi de dévoiler la vidéo de "Beast Mode". Un titre sur lequel l'artiste reprend son costume de rappeur, et se fait plus agressif, plus technique, plus véhément, aussi.



"Beast Mode" est le premier extrait de la prochaine mixtape de B.o.B, "No Genre" (on est prévenu), que le MC publiera le 7 décembre prochain. Le compte à rebours est d'ailleurs déjà lancé sur son site officiel.

Suivez également B.o.B sur Twitter.


Diggy Simmons, Shook Ones Freestyle vs Mariah Carey, The Roof (videos)


Diggy Simmons. You might already know his name, if you don't, you should. Believe me, this new kid on the block (well, not that new, we've first featured him on mysoul this spring) is the future of Hip Hop. As I don't know much about Hip Hop, I just share my opinion, for what it's worth, but I do know some about Soul and R&B. And on his latest remix, Shook Ones, Diggy raps over a classic Hip Hop beat, Mobb Deep's Shook One (Part II). A track which has inspired plenty of Soul and R&B artists before him. Among them, the legendary Mrs Carey-Cannon, with one of the most outstanding songs of her career, "The Roof" (featuring Mobb Deep themself).
---
Diggy Simmons. Retenez bien son nom si ce n'est déjà fait, car j'ai l'honneur de vous informer que le futur du Hip Hop passera par ce jeune homme. Qu'est-ce que j'y connais en Hip Hop moi ? Pas grand chose. Mais je touche ma bille en Soul et en R&B, et l'instru culte sur laquelle pose le fils du révérend Run du groupe Run DMC (dont je vous avais d'ailleurs déjà parlé sur mysoul ici) est tout simplement démentielle. Au point d'avoir inspiré pléthore de crooners R&B et de divas groovilicious avant lui.

Mais observons d'abord le petit Simmons, 15 ans, dans ses oeuvres :



Vous aurez évidemment reconnu l'un des beats les plus illustres de l'histoire du Hip Hop, le "Shook Ones (Part II)" du groupe Mobb Deep. Un titre qui fut donc samplé, comme je l'expliquais plus haut, par une liste impressionnante d'artistes divers et variés. Allez faire un tour sur la page dédiée du site Who Sampled, c'est assez éloquent.

"I got you stuck off the realness". La première phrase du rappeur Prodigy sur Shock Ones (Part II) résonne dans ma tête à chaque fois que l'instru du morceau retentit. Et pour cause. C'est justement ces mots qui ont été samplés par Mariah Carey en 1998 sur le sensationnel "The Roof", l'une des premières incursions de la star sur le terrain authentiquement Hip Hop Soul. Celle qui restait la reine des ballades sucrées (même si elle fricotait déjà avec le Bad Boy Puff Daddy et un certain ODB sur le remix de "Fantasy" en 1995) signait là probablement le meilleur titre de sa carrière. Sombre, sensuel, hypnotique, la Carey était adoubée par les Mobb Deep eux-mêmes, qui apparaissent ici en guests, caution Hip Hop ultime. L'esthétique de la vidéo qui l'accompagnait, réalisée par Diane Martel et Mariah Carey elle-même, misait sur la nostalgie en nous replongeant avec brio au début des années 80.



Je persiste et signe, à mon humble avis, Mariah Carey n'a jamais fait mieux depuis. La chanteuse, qui a récemment confirmé qu'elle donnerait prochainement naissance à son premier enfant, vient de publier son 13e album, "Merry Christmas II You". Un nouvel opus composé de chants de Nöel, donc, pour celle qui a signé un classique du genre en 1994, "All I Want For Christmas Is You".

Quant à Diggy Simmons, signé en Mars 2010 sur le label Atlantic Records, il devrait sortir son premier album dans le courant de l'année 2011.

Retrouvez Diggy Simmons sur son blog officiel, Life of the Jet Setter ou suivez le sur Twitter



Remi Nicole, Standing Tears Apart + Bless Beats ft. Remi Nicole, Wiley & Plug One, Let It Go (videos)


I had never heard of British singer/songwriter Remi Nicole before stumbling upon one of her song on Last Fm the other day. I then learnt this londoneer happens to be close friend with Amy Winehouse, and has released two albums of her own. The latest, "Cupid Shoot Me", was released last year, while the song "Standing Tears Apart" served as the first single. This past spring, she was also featured on this very cool track named "Let It Go", put out by Grime producer Bless Beats. The song also featured British MC Wiley and legendary Hip Hop artist Kelvin Mercer aka Plug One, of De La Soul fame. Watch the video right here on mysoul.
---
D'Amy Winehouse à Remi Nicole, il n'y a qu'un pas que nous franchissons dès à présent sur mysoul, puisque les deux chanteuses originaires du Nord de Londres se trouvent également être amies intimes dans le privé. Pour être honnête, je n'avais jamais entendu parler de cette charmante artiste âgée de 27 ans avant qu'elle ne me soit recommandée par le biais de Last FM il y a quelques jours. Elle qui œuvre dans un registre proche d'une VV Brown ou d'une Eliza Doolittle (de la Pop alternative, teintée d'influences acoustiques ou Soul) n'a, contrairement à ses consœurs, jamais réussi à franchir la Manche malgré les deux albums qu'elle a à son actif.

Amy Winehouse pour Fred Perry (photos)


Seems like Amy Winehouse has eventually changed from being back to black to being back on track. First, the soulstress returned to the music scene and reunited with her favorite producer Mark Ronson. As previously reported, the pair collaborated on Quincy Jones tribute album "Soul Bossa Nostra" in the form of a Lesley Gore cover (check the song "It's My Party" on our recent feature). Amy Winehouse has also officially announced a bunch of live performances for an unexpected tour of Brazil next January, meanwhile the londoner has just unveiled the collection designed for British sportswear brand Fred Perry. Preview the newly launched clothing line right after this.
---
Amy Winehouse va donc mieux, c'est ce qui se dit. Il y eut d'abord ce nouveau morceau produit par Mark Ronson, pour les besoins de la nouvelle compilation du légendaire Quincy Jones. Sympathique, sans être pour autant renversante, cette reprise du hit 60's "It's My Party" de Lesley Gore nous a rassuré sur l'état de santé de l'icône de la Trash Soul. La britannique aurait ainsi déclaré dans les colonnes du magazine Glamour (édition anglaise) qu'elle serait clean depuis environ trois ans (hum, hum - raclement de gorge - ne voulait-elle pas plutôt dire trois mois ?).

Alors qu'elle vient d'annoncer son grand retour sur scène pour Janvier 2011 avec une tournée au Brésil (tiens tiens, pourquoi donc le Brésil ? La Colombie, on aurait compris, mais le Brésil...), Amy Winehouse vient aussi de lancer sa première collection pour Fred Perry. Idéal pour se reconstruire une image plus saine, la marque de sportswear créée par le célèbre joueur de tennis du même nom à la fin des années 40 incarnant à la perfection cette idée du chic à l'anglaise.



La collection imaginée par Amy est ainsi constituée de basiques élégants à l'esprit résolument preppy. En petit polo, chemisier très sage, robe vichy ou jupe crayon et trench, la londonienne est bien loin du look rockabilly de fin de soirée très arrosée qu'elle traînait depuis le retentissant succès de l'album "Back To Black". Même ses éternelles ballerines Repetto crasseuses ont été remisées au profit de stilletos vernis rouges des plus distinguées. Quelle métamorphose ! Opération de com' réussie.







Pour voir l'ensemble de la collection et commander en ligne : www.fredperry.com/women/amy-winehouse

Crédits photos : (c) Fred Perry via nitrolicious.com

Retrouvez Amy Winehouse sur son site officiel et sur Twitter


Jazmine Sullivan, Don't Make Me Wait (Vanity 6) + 10 Seconds (video)


For a second (or for "10 Seconds", I'd rather say), I was scared Jazmine Sullivan would lost herself trying too hard to step into Mary J. Blige's shoes, taking over in the Hip Hop Soul realm as the new princess of the genre. But with the release of her second effort, "Love Me Back" and particularly with the track "Don't Make Me Wait", an impressive piece of Funk revival paying tribute to Prince and his girl group Vanity 6, Jazmine proves she still got more to offer than what we could bargain for. Jazmine Sullivan is the future of R&B. Period. Listen to "Don't Make Me Wait" and watch the video of her latest single "10 Seconds", right after the jump.
---
Comme me le faisait remarquer à juste titre l'une de nos "followeuses" sur Twitter, Jazmine Sullivan est déjà considérée comme une valeur sûre de la Soul et du R&B américain. La jeune femme n'a certes que 23 ans et un seul album à son actif (le deuxième, "Love Me Back", viendra accroître sa discographie dès la fin du mois de Novembre), rarement elle aura déçu son auditoire. Des choix artistiques qui sonnent toujours juste (on se souvient notamment de l'exploitation originale d'un morceau de Daft Punk sur son hit "Dream Big", produit par Missy Elliott), et, pour son retour, une volonté d'embrasser un versant plus rétro/oldschool, à l'image de son premier single ""Holding You Down (Goin' In Circles)". Mais attention, là où ses condisciples semblent définitivement coincés dans l'ère Motown/Stax 60's, Jazmine Sullivan a elle réglé le compteur de sa machine à remonter dans le temps sur la décennie 1980.

Voila qui est exaltant ! Alors qu'on ne l'attendait plus (je vous faisais déjà part de ma déception précédemment sur mysoul), le fameux titre "Vanity 6", inspiré par Prince, le Minneapolis sound et évidemment le groupe féminin produit par ce dernier qui devait donner son nom au morceau, c'est finalement sous le titre de "Don't Make Me Wait" que celui-ci vient de faire son apparition sur la toile. C'est d'ailleurs un commentaire avisé de l'un de nos lecteurs qui nous en a alerté, et c'est nos confrères de Skeuds qui ont été les premiers à le dégainer dès hier.




Je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion d'écouter l'album "Love Me Back" dans son intégralité, mais ce brillant exercice Funk nous laisse présager que Jazmine ne va pas faire dans la demi mesure pour ce deuxième album. Alors que je craignais qu'elle ne se soit fait vampiriser par sa nouvelle BFF du showbizz, Mary J. Blige, il semblerait que celle qui éclatait, en chanson, les vitres de la voiture de son fiancée infidèle, soit au contraire déterminée à nous prouver qu'elle a plus d'un corde Hip Hop Soul à son arc. Ce qui ne l'empêche pas de faire passer une sale quart d'heure à un autre jeune homme, dans le clip de "10 Seconds". Décidément, mieux vaut ne pas fauter avec Jazmine...



Retrouvez l'album "Love Me Back" de Jazmine Sullivan à partir du 30 novembre en import via le label J Records/Sony Music.

Plus d'info sur Jazmine Sullivan sur son site officiel, sur Facebook et sur Twitter.



Ben L'Oncle Soul prend le contrôle du rayon Soul/R&B d'Itunes France


Il est sans conteste l'une des révélations françaises de l'année 2010, tant sur le plan discographique que scénique. Telle la réponse française à l'anglaise Amy Winehouse et à l'américain Raphael Saadiq, Ben L'Oncle Soul a lui aussi grandement œuvré à faire sortir la Soul de qualité de son carcan élitiste, de son étiquette un peu pesante de musique réservée aux initiés. Moins doucereux qu'un Seal qui avait réussi avant lui à réintégrer quelques classiques du genre dans la chaîne Hi-Fi de la ménagère, le Tourangeau repéré par la chanteuse Laure Milan puis signé par Diam's chez Motown France a su séduire le grand public à base de Groove et de Swing. Il se voit cette semaine confier les rênes du rayon Soul/R&B de la plateforme de ventes digitales number one, j'ai nommé Itunes.



L'occasion est ainsi donnée aux amateurs du genre de réviser leurs classiques grâce aux sages conseils prodigués par Docteur Ben, aka Benny les bons skeudis, qui vous offre, pour la modique somme de 8 € et des poussières, le contenu de son IPod. A ce tarif là, ne vous attendez pas à des Miracles (à prononcer à l'améwicaine, comme dans Smokey Robinson & The Miracles, sic). On reste dans du très attendu (Janelle Monae, Cee-Lo Green, John Legend & The Roots, Aloe Blacc...) à l'exception peut être de ce "Anything's Possible" du bluesman Jonny Lang. Une véritable perle, extraite du 5e opus de l'artiste, "Turn Around", sorti en 2006 :



Ci-dessous, la playlist de Ben :



Bon, je dois admettre que ce savoureux Jonny Lang m'a donné envie de creuser un peu plus profond dans la sélection réalisée par Ben L'Oncle Soul. Si le cœur vous en dit (et que votre porte monnaie vous le permet), pour très exactement 39,63 €, vous aurez accès à une compilation au format XXL, réunissant la crème de la Soul. 37 titres soigneusement choisis par Ben (soit 1,07 €/morceau), pour une ambiance musicale certifiée 100% qualité. On y retrouve une bonne flopée de oldies but goodies qui plairont à nos parents (Marvin Gaye, Curtis Mayfield, Donny Hathaway, Sam Cooke, Roberta Flack, Ray Charles et j'en passe), bref tous ces incontournables qu'il est de bon ton de citer en tant qu'"influence musicale" quand on est un jeune artiste qui souhaite percer dans la jungle du showbizz et pour se faire, s'offrir une certaine respectabilité (ça impressionne les journalistes, parait-il).

Ben, Ben, Ben, mon cher Ben ! Très déçue je suis par cette playlist qui a tout du devoir rédigé par le premier de la classe forcément énervant. Tout ceci est trop parfait pour être honnête... Hum, je constate qu'en plus, tu as oublié d'inscrire dans ton Soul Hall Of Fame l'un des plus grandes voix du genre, Minnie Riperton, mais surtout, surtout, ton labelmate Stevie Wonder ! Comment peux-tu justifier cet impair, toi qui déclarais cet été dans les colonnes de L'Express, avoir envie de chanter en duo, je cite, "avec Stevie Wonder en particulier. C'est un rêve de gosse. Après son show à Paris-Bercy, il est passé au Jamel Comedy Club et j'ai chanté Superstition devant sa table, un peu loin, certes à cause de ses gardes du corps, mais j'étais aux anges" ?



Ben, Ben, Ben, mon cher Ben... il va falloir revoir ta copie, j'en ai bien peur ! C'est ta réputation de "Soulman" qui est en jeu, tu risques gros tu sais ! Fort heureusement, pour ton salut, je retiendrai, de ta sélection, deux pièces qui me tiennent particulièrement à cœur : le "Diary" d'Alicia Keys, interprété avec une partie du groupe culte Tony! Toni! Toné!, et évidemment le "Love That Girl" du fondateur de ce même groupe, Raphael Saadiq. Faute à moitié pardonnée donc, ça ira pour cette fois. Moi, je m'en vais réécouter Jonny Lang, pour la peine.

PS : à ta décharge, il est vrai que "Songs In The Key Of Life" trône en bonne place dans la liste de tes albums de chevet sur Itunes, et qu'en tant que rédacteur en chef de la section Soul/R&B, tu as aussi choisi de faire figurer ton (notre) idole en sujet leader de la rubrique. Dont acte.

Ben L'Oncle Soul sera en concert au Zénith de Paris le 8 Avril 2011. Et actuellement en tournée dans toute la France. Toutes les dates ici.

Plus d'infos sur Ben L'Oncle Soul sur son site officiel, sa fanpage Facebook et son Twitter.



Bruno Mars, Grenade (video premiere)


It's been a few days since mysoul last featured Bruno Mars, so here is another eye-candy to please you on this Friday morning. The singer/songwriter has finally released the highly anticipated video for "Grenade", the second offering off of his debut album "Doo-Wops & Hooligans". This time around, Bruno teamed-up with renowned photographer and video director Nabil Elderkin (Kanye West, Seal) for a poignant, three and a half minutes long journey through passion and pain. If you needed another proof that Bruno Mars is by no means your average Pop/R&B singer, you need to watch this straight away. This one goes far, to the point of no return. I'm speachless !
---
Tiens donc, cela faisait plusieurs jours déjà que nous ne vous avions pas donné de nouvelles de Bruno Mars sur mysoul... Alors, histoire de bien achever la semaine (ou d'entamer le week end, voyons le verre à moitié plein), voici enfin le clip de "Grenade" deuxième extrait de l'album "Doo-Wops & Hooligans", qui bénéficiera d'une sortie française officielle en janvier. On sait déjà que Bruno Mars ne correspond en rien à l'archétype du chanteur Pop/R&B lisse et bien sous tout rapport. Malgré son apparence pouponne et ses ravissantes fossettes, le métisse filipo-portoricain s'avère plus de la trempe des artistes qui ont assez d'épaisseur pour oser se mettre régulièrement en danger, quitte à véhiculer une image légèrement borderline. Et c'est une nouvelle fois le cas avec la vidéo de "Grenade", qui vient d'être dévoilée en ce vendredi sur la toile.

Sous la direction de Nabil Elderkin (collaborateur régulier de Kanye West et de Seal), le producteur et auteur à succès n'hésite pas à basculer du côté obscur, pour illustrer le propos de "Grenade", une chanson qui traite du dépit amoureux et des conséquences, parfois radicales ou tragiques, que celui-ci peut entraîner.

Il vous faudra attendre les dernières secondes de la vidéo pour comprendre que l'artiste est allé au bout de la métaphore suggérée par "Grenade". Soit jusqu'au point de non retour. Bruno Mars s'est d'ailleurs fendu d'un communiqué sur son site officiel il y a de ça quelques minutes, afin d'expliquer sa démarche et surtout d'éviter qu'elle ne soit perçue par les ligues bien-pensantes américaines comme une incitation au suicide :
"Today, I get to share with you the visual companion piece to my new single, 'Grenade.' The song is about loving someone so deeply, and the pain of knowing that the person you love does not feel the same. The actions in this video serve as a metaphor, and should not be taken literally. I am aware of the power of visual media, and I encourage everyone who watches this video to understand that it is an artistic interpretation of the song, and not something to imitate."--Bruno Mars

Regardez la vidéo de "Grenade" ci-dessous :



En bonus, une nouvelle version live de ce titre qui reste pour moi l'un des plus percutants du premier album de l'artiste :



Avec "Grenade", Bruno Mars s'impose définitivement à mes yeux comme l'un des plus brillants artistes que la scène Pop américaine nous ait offert ces dernières années. Son habilité à composer (pour lui, et pour les autres) des morceaux d'une puissante mélodique rare (je ne vous ferai pas l'affront de vous refaire ici l'historique de son œuvre), a déjà fait de lui un artiste incontournable. Sa carrière en solo risque de prendre un nouvel envol avec sa première tournée nord-américaine en tête d'affiche, qu'il vient d'entamer et qui s'achèvera en décembre sur l'île qui l'a vu naître il y a 25 ans, Hawaï.

Plus d'infos sur Bruno Mars sur son site officiel et sur Twitter.



Travie McCoy : Interview + Live in Paris by The French Dream (video)


He might just be one of the coolest guys around, and this video of Travie McCoy I was delighted to find in my mailbox a couple of days ago, is just here to prove it. Caught backstage at the Nouveau Casino in Paris, a venue where he performed together with his "Billionaire" partner Bruno Mars earlier this November, Travie chats with the lucky Shyne of thefrenchdream.fr about everything from his upbringing and the musical environment in which he grew up, to his not so obvious popularity with girls in his childhood days, and even the story behind his name change, from Travis to Travie. The interviews ends up with an excerpt of his show opener, the track "Akidagain".
---
Si vous suivez régulièrement nos billets sur mysoul, vous n'êtes pas sans savoir que Travie McCoy, le leader du groupe Gym Class Heroes, était en concert à Paris au début du mois de Novembre. Peut être même avez vous assisté à son show (une affiche qu'il partageait avec Bruno Mars, son partenaire sur le hit "Billionaire") au Nouveau Casino. J'y étais, et alors que je regrettais de n'avoir pas eu l'occasion d'échanger quelques mots avec le musicien, nous avons eu l'agréable surprise de recevoir, dans notre boîte mail, cette vidéo signée par The French Dream. Sous cet entité se cache le photographe et réalisateur Shyne, collaborateur régulier du blog lifestyle cyclonesmag.fr, mais également auteur de photos et vidéos très stylées, à retrouver sur thefrenchdream.fr.

C'est donc backstage, dans une ambiance détendue et très bon enfant que Shyne a pu s'entretenir quelques minutes avec Travie. Mister McCoy nous parle notamment de l'environnement musical très riche dans lequel il a grandi, ce qui explique l'hétérogénéité de son propre répertoire. Il faut avouer qu'avec une mère qui écoutait aussi bien Sade que Motley Crüe, Travie était bien parti dans la vie pour acquérir une certaine ouverture d'esprit, ce qui lui a probablement donner le goût de surfer entre différents styles musicaux, passant du Rap au Rock avec la même aisance.

On apprend également que même s'il a désormais ce statut de Rock Star charismatique qui lui permet de faire craquer les filles, le musicien n'a goûté à la popularité que sur le tard. Souffrant d'embonpoint durant l'enfance, Travie a dû lutter et apprendre à faire jouer d'autres atouts en sa faveur... Mais à ce propos, pourquoi Travis est-il soudainement devenu Travie à la sortie de son premier opus solo "Lazarus" ? La réponse se trouve aussi dans l'interview qui suit, et qui s'achève par un live du titre d'ouverture du concert, "Akidagain" :



Alors, alors ? Ne vous ai-je pas convaincu ? Travie n'est-il pas l'incarnation même de la coolitude, la quintessence du laidback mode ? S'il y a bien un artiste avec lequel il me semble indispensable de passer quelque minutes en face 2 face (bon, pour être tout à fait honnête, il y en a bien trois, si on ajoute Raphael Saadiq et Stromae), ça ne pourrait être que lui. J'en fais même un challenge personnel pour les mois, les années à venir ! C'est pas encore gagné, vu le peu de résonance obtenu par son pourtant très bon album "Lazarus" sur notre territoire. Peut être qu'un duo avec notre MP national l'aidera à obtenir un peu plus de visibilité en France, qui sait ?

D'autres vidéos de Shyne à voir sur thefrenchdream.fr

Retrouvez Travie McCoy sur son Tumblr et sur Twitter.



Adele, Someone Like You (live on Later With Jools Holland / video)


Adele's performance last night on Jools Holland was absolutely stunning. There's nothing more to say when it comes to someone who appears to be the perfect definition of a singer. Watch the British songbird teaching us a lesson on "Someone Like You", a track off of her forthcoming album "21". Breathtaking.
---
Je faisais allusion à cette prestation dans mon billet précédent consacré à Adele, alors chose promise, chose due. Voici donc le second extrait de "21" à nous être dévoilé. La ballade s'intitule "Someone Like You", et aurait été composée (source Pop Justice) par le musicien américain Dan Wilson, (Jason Mraz, The Dixie Chicks, James Morrison).



Pour ce 2e opus qu'elle a en partie enregistré à Malibu, intégralement produit par Rick Rubin (Linkin Park, Gossip ou Justin Timberlake, pour ne citer qu'eux tant l'œuvre de celui qui co-préside également le label Columbia est impressionnante), Adele s'est également entourée du compositeur Ryan Tedder (One Republic).

Alors qu'elle avait pourtant mis la barre très haut avec "19", et qu'on sait qu'un deuxième opus, après un succès aussi fulgurant, est souvent difficile à négocier pour un artiste, ces deux premiers extraits de "21" laisse présager du meilleur pour le retour d'Adele. Il faut cependant s'attendre à quelques surprises, dont une incursion dans la musique Country, la chanteuse s'étend déclarée très inspirée par le récent tube "Need You Now" du groupe Lady Antebellum, une chanson qu'elle entendait sans cesse à la radio durant la période où elle préparait son album. Le Los Angeles Times nous apprend ainsi qu'elle aurait enregistré le morceau "Don't You Remember" en guise de réponse à cette ballade du trio de Nashville, qui leur avait d'ailleurs valu un certain succès crossover à l'international.

Mais rassurons-nous, avec une voix comme la sienne, il est fort peu probable qu'Adele se mue en une version britannique de très sage Taylor Swift, le sensationnel premier single extrait de "21", "Rolling In The Deep" (dont le clip, tourné sous la direction de Sam Brown, sera dévoilé en Décembre), étant là pour nous le rappeler.

Retrouvez Adele sur son site officiel ou sur sa fanpage Facebook

Les Nubians feat. John Banzaï, Veuillez Veiller Sur Vos Reves (J.Period Remix) + live @ Le Poisson Rouge (videos)


Just found out while checking Facebook (props to lesnubians.org for that), that French Soul duo Les Nubians had a new video out ! The track, "Veuillez Veiller Sur Vos Rêves" features super talented french lyricist and longtime collaborator of the sistas, John Banzaï. "Veuillez Veiller Sur Vos Rêves" first appeared on Hip Hop producer Dela's album "Changes Of Atmosphere" (2009) but it has now been remixed by US DJ J.Period. This is actually the version of the track which will appear on Les Nubians forthcoming album "Nü Revolution", due out in December. Enjoy !
---
A peine le temps de me remettre du formidable concert que l'anglais Plan B a donné hier soir devant un Bataclan plein à craquer que déjà, l'actualité musicale riche en nouveautés me rattrape. On débute donc la journée avec cette pépite repérée ce matin sur Facebook via l'excellent fansite lesnubians.org. Voici le nouveau clip de nos chères Nubians, "Veuillez Veiller Sur Vos Rêves", morceau interprété en collaboration avec John Banzaï aka le meilleur ami des mots, slammeur français à la carrière certes plus confidentielle qu'un Abd Al Malik ou un Grand Corps Malade, mais dont la plume m'a définitivement emportée dès 2003. Cette année-là, il s'illustrait en effet sur l'album "One Step Forward" des soulsistas bordelaises, en signant le texte d'"Amour à mort" qui reste mon titre préféré du répertoire des Nubians.

Et si le morceau apparaissait dans sa version originale sur l'album "Changes Of Athmosphere" du producteur français Dela (album sorti en 2009 sur le label Drink Water Music), c'est aujourd'hui dans une version remixée par le DJ US J.Period que "Veuillez Veiller Sur Vos Rêves" s'offre un second souffle. Le titre devrait en effet figurer sur le prochain album des Nubians, "Nü Revolution", opus dont la sortie est prévue pour le mois de Décembre prochain, selon Singersroom.



Quelle instrumentation savoureuse, douce réminiscence des 90's, qui me donne comme une envie de réécouter, au choix, soit le "Tell Me" de Groove Theory, soit le "Mary Jane (All Night Long)" de Mary J. Blige. (Et oui, en bonne trentenaire que je fais, je ne cite même pas l'original des Mary Jane Girls, ô blasphème !)

Et quel plaisir de retrouver Les Nubians presque telles que nous les avions quittées en 2003 justement, puisque Nü Revolution marquera le véritable retour discographique du duo bordelais, elles qui n'ont plus sorti d'album en leur nom depuis 7 ans. Fidèles à leur style unique, cette Afropean Soul qui leur avait permis de conquérir le cœur des américains dès leur premier album, portée par leur hymne "Makeda", on espère désormais pouvoir retrouver très vite le groupe sur scène de ce côté ci de l'Atlantique. On patiente avec les images de la soirée de lancement de leur nouvel album, tenue fin septembre au Poisson Rouge, à New York :



Retrouvez Les Nubians sur leur site officiel.

Toute l'actu du groupe à suivre sur la Fanpage Facebook LesNubians.org ou sur Twitter : @lesnubiansorg.


Cee-Lo Green, Bright Lights Bigger City (video) + Eliza Doolittle, Fuck You (Cee-Lo Green cover / video)


Though 'The Lady Killer' is surprisingly doomed to score quite low on the charts this week (about 30.00 units are expected to be sold, according to Headline Planet), there's still some hope for Cee-Lo Green. The singer has dropped another hot joint in the form of this 'Billie Jean' meets Van Halen's 'Jump' smash, 'Bright Lights Bigger Cities'. Watch the video right here on mysoul, and don't forget to take a look at this impromptu cover version of 'Fuck You', recorded by brit sensation Eliza Doolittle live from her dressing room, accompanied by these two oldschool looking dudes. How cool is that ?
---
On a beau être muni d'une arme de destruction massive du calibre de "Fuck You" (probablement le plus gros buzz musical de l'année), faire partie d'un duo Soul alternatif chic et choc à la respectabilité incontestable (Gnarls Barkley), et s'auto-proclamer "The Lady Killer", cela ne suffit visiblement pas à faire beaucoup de dégâts dans les charts. Contre toute attente, le nouvel opus de Cee-Lo Green n'aura donc fait que peu de victimes outre Atlantique. Le site Headline Planet annonce en effet un chiffre situé autour des 30 000 exemplaires écoulés en première semaine, une estimation basée sur le classement établit par Hits Daily Double.

Un score relativement faible, qui place la machine de guerre Soul du puissant vocaliste loin, bien loin derrière un autre phénomène vocal, la britannique Susan Boyle. Cee-Lo n'a donc plus le choix, il se doit de prendre le taureau par les cornes, plutôt que de prendre son public par les sentiments. Car bien que la ballade langoureuse 'Old Fashioned', produite par Salaam Remi, fut annoncée ici même comme potentiel prochain single, c'est finalement le plus percutant 'Bright Lights Bigger City' qui aura été clippé et dévoilé sur le net la semaine passée.



Composée par Ben H. Allen (Gnarls Barkley, M.I.A., Christina Aguilera) et co-produite par Graham Marsh, l'un des proches collaborateurs de Cee-Lo, qui oeuvre également en tant que directeur musical sur ses concerts, cette petite bombe est aussi le morceau d'ouverture de l'opus 'The Lady Killer'. Et si le morceau fonctionne aussi bien, c'est qu'il possède également deux sérieux atouts : comme le souligne le site MTV News, on retrouve sur "Bright Lights Bigger City" une ligne de basse qui n'est pas sans rappeler celle de 'Billie Jean' de Michael Jackson, quant aux notes de synthé, elles restent très proches du gimmick de 'Jump', l'un des plus gros hits du groupe de heavy metal californien Van Halen.

Un petit air de déjà entendu donc, bien que Cee-Lo revendique plus aisément l'influence du titre 'Just Got Paid' de Johnny Kemp, du moins dans la thématique du morceau. Je vous laisse seul juge...

En ce qui concerne l'avenir de 'The Lady Killer', son sort n'en est peut être pas encore tout à fait jeté. On sait déjà que la comédienne Gwyneth Paltrow, récemment intégrée au casting de la série musicale culte "Glee", interprétera sa version de 'Fuck You' dans le prochain épisode diffusé cette semaine sur les écrans américains. Sera-t-elle à la hauteur de celle proposée récemment par la talentueuse Eliza Doolittle ? Le suspense reste entier, mais ce nouveau coup de projecteur sur ce tube de Cee-Lo devrait lui permettre d'engranger quelques ventes supplémentaires de son opus.



A noter que Cee-Lo Green sera en concert à Paris le 1er Décembre prochain au Trabendo (un concert initialement prévu le 23 septembre dernier).

Pour suivre son actu, rendez-vous sur son site officiel ou sur Twitter.



Adele, Rolling In The Deep (1er single extrait de son nouvel album '21' / audio + studio footage video)


This is one of the most brilliant piece of news I'm sharing with you tonight (though there might be some Raphael Saadiq stuff to be added to the blog very soon, watch out for that) : über talented British vocalist Adele is back, with a soul-stirring tune called "Rolling In The Deep". The massive track serves as the 1st single from her eagerly anticipated sophomore effort, '21', expected to hit shelves next January. Produced by Paul Epworth (Plan B's 'Stay Too Long') it will hopefully leave you convinced (as I was on 1st listen) that this young lady might easily be the most gifted singer of her generation. Wow, purely astounding ! Listen after the jump.
---
Et voilà. Nous l'attendions de pied ferme ce tout premier extrait du nouvel album de notre bien aimée Adele. C'est finalement ce lundi soir que la chanteuse anglaise révélée par le hit "Chasing Pavement" a dévoilé, sur son site officiel, cette vidéo en studio sur laquelle est synchronisée le morceau "Rolling In The Deep", soit le single de lancement de son 2e opus "21". Un peu plus tôt ce mois-ci, le superbe artwork de l'album avait été révélé sur la toile, un élégant portrait en noir et blanc de l'artiste, à la fois sobre et chic, un visuel qui fait évidemment écho à son premier essai, '19', sorti début 2008 et qui lui a valu, on s'en souvient, une citation au prestigieux Mercury Prize, ainsi que 4 nominations aux Grammy Awards 2009 (elle remporte, cette année là, 2 trophées : meilleure nouvelle artiste et meilleure performance vocale féminine catégorie Pop).



Produit par le britannique Paul Epworth, qui s'est récemment illustré aux côtés de Plan B (on lui doit notamment le fantastique "Stay Too Long"), on ne pouvait pas espérer mieux pour le retour de celle qui confirme clairement ici qu'elle est bien l'une des plus impressionnantes voix féminines à avoir émergé ces dernières années.



Entre Blues, Soul, Rock et Gospel, Adele semble avoir encore pris un peu plus d'épaisseur durant ces quelques mois d'absence de la scène médiatique. Le rapprochement avec Janis Joplin s'impose dès les premières notes du morceau, une comparaison loin d'être abusive, tant on reste subjugué par une telle intensité dans l'interprétation. Le morceau atteint son paroxysme à partir de 2'32 seconde, quand la pièce se mue en véritable psaume néo Gospel, à la rythmique ensorcelante. L'ensemble magnifié par des handclaps et ces choeurs somptueusement tragiques, qui prennent littéralement l'auditeur aux tripes. Grandiose.

L'album '21' d'Adele sera dans les bacs le 24 janvier 2011 en Angleterre (date française à confirmer, sur le label XL Recordings/Beggars).

Adele sera présente demain soir outre Manche sur le plateau de l'émission Later With Jools Holland. Elle y interprétera une autre titre inédit extrait de '21', "Someone Like You". Mysoul reste à l'affût de cette vidéo et nous ne manquerons pas de la partager avec vous ici même dès qu'elle sera disponible.

En attendant, pour suivre toute l'actualité d'Adele, rendez-vous sur son site officiel ou sur sa fanpage Facebook.


Hindi Zahra, Prix Constantin 2010 : Stand Up + Beautiful Tango (videos)


On Friday evening, I was lucky enough to be invited to the Prix Constantin ceremony at the Olympia hall in Paris. This is basically the French equivalent to the prestigious Mercury Prize in England, and though the winner, Morocco born Soul/Jazz/Folk singer Hindi Zahra was not the one I would have loved to see awarded here, I thought it would be a perfect occasion to feature this Blue Note signee on the blog, because she obviously has a thing of her own. So here it goes, the videos for "Beautiful Tango" and "Stand Up", both included in her debut album "Handmade", are available after the jump. Hope you'll enjoy.
---
Vendredi soir, à l'Olympia, le public, venu en nombre (la salle affichait complet) a frémi, et a retenu sons souffle quand une petite dame vêtue de noir a percé l'espace de sa voix saisissante, à la fois fragile et puissante. Quand Camélia Jordana a achevé sa prestation sur "Lettera" une composition de son mentor Babx qui n'a pas été écrite pour elle mais qu'elle transcende littéralement, on se disait que la chanteuse, à peine majeure, aurait fait un fort joli Prix Constantin 2010. Quelques minutes avant elle, une autre Dame elle même vêtue de noir, Première de France en l'occurrence, avait créé la surprise, invitée inattendue de Marc Lavoine, président du jury de cette récompense qui à l'image du Mercury Prize en Angleterre, récompense l'album d'un nouveau talent musical - dont le projet a été produit en France - qui se serait distingué durant l'année écoulée.

Zarif, Over (video BTS) + remix feat Breakage + No Other Love feat. John Legend (live video) + Let Me Back (video)


It's been a few years now since Britain has been providing us with that fresh, girlicious Pop/Soul mix. Of course there were Joss and Amy, Adele and Duffy, and the list goes on and on. We've just been charmed by the sassy lyrics and sweet melodies of newcomer Eliza Doolittle, and yet, another super hot, North Londener young diva is making her way into our hearts (and playlist). Here comes twenty something singer/songwriter Zarif, who some of you may have discovered back in 2007 when she first appeared on The Nextmen's "This Was Supposed To Be The Future" album. She then tried herself to Dubstep thanks to producer Breakage, and eventually got the opportunity to release her debut album, "Box Of Secrets". Get to know her through a selection of tracks I have picked up as a great introduction to her work.
---
Dans la veine d'une Eliza Doolittle, petite pépite Pop/Soul que nos voisins anglais avaient eu la bonne idée de sortir de leur chapeau pile au moment où leur Lily Allen nationale choisissait, elle, de prendre une retraite anticipée, voici que débarque aujourd'hui Zarif Davidson et son album "Box of Secrets". De l'autre côte de la Manche, la scène Pop et Soul féminine n'a jamais été aussi dynamique. Alors que la blonde Duffy vient d'amorcer son retour, que celui de l'éblouissante Adele est, quant à lui, imminent, et que Jessie J, dont nous vous parlions tout récemment, et déjà en train d'exploser à l'international, la brune piquante Zarif Davidson voit son premier album, "Box Of Secrets", salué par la critique.

Bruno Mars, Grenade (live on Late Show With David Letterman / video)


Even with a sore throat, our beloved Bruno Mars can still do magic on "Grenade", performed live on The Late Show With David Letterman.
---
Même avec un déplaisant mal de gorge, comme il le confiait, contrarié, après sa prestation sur le plateau du Late Show de David Letterman, Bruno Mars fait tout de même des merveilles sur ce live de son nouveau single "Grenade". Notre coup de cœur du jour.



Le blog urbain Rap-Up relaie par ailleurs une sympathique anecdote à propos de l'interprète de "Just The Way You Are" et du rapport qu'il entretien avec son public. Lors de son live au Late Show de David Letterman, Bruno Mars s'accompagnait en effet d'une guitare Gretsch flambant neuve (modèle G6118T Anniversary™, pour les connaisseurs), un instrument qui non seulement lui donne un air vraiment cool, mais qui possède aussi l'originalité de porter un petit nom sexy, "Sweet Terilisha". Un diminutif qui lui a été inspiré par le prénom de l'une de ses fans...



En effet, c'est sur le réseau social préféré des célébrités, Twitter, que Bruno Mars a choisi de solliciter ses followers, quelques heures avant son passage dans le célèbre talk show US, pour que ces derniers l'aident à choisir le meilleur nom pour sa nouvelle guitare.



La gagnante, une certaine Terilisha, en est restée aussi surprise que flattée par cette charmante attention du chanteur. Quel tombeur, ce Bruno Mars !

Retrouvez le titre "Grenade" sur le premier album de Bruno Mars, "Doo-Wops & Hooligans" dont la sortie française est annoncée pour le mois de janvier sur le label WEA (Warner Music).

Suivez Bruno Mars sur Twitter



Charles Pasi, Better With Butter feat. Archie Shepp (free mp3) + Dream A Little Dream (cover)


I've been keeping this one to myself for a while now, but it's time, eventually, to share this newly found gem with you all. Parisian born Blues musician Charles Pasi could be described as the French answer to Jamie Cullum, mixed with The John Bulter Trio, and spiced up with some Citizen Cope flava ! That's the bunch of artists that comes to mind when I listen to Charles Pasi's recently released EP "Uncaged", and, if you wanna try and taste this appetizing recipe (a luscious blend of Blues/Rock and Soul), take a look at the video of his acoustic performance for the song "Better With Butter", included inside the French post. Bon appétit !
---
Bloguer, de façon régulière, comme nous le faisons sur mysoul depuis maintenant deux ans, requiert une certaine discipline. Même si le blog a trouvé depuis longtemps sa vitesse de croisière, le rythme des sorties discographiques est tel qu'il n'est pas rare que je me laisse débordée. Il y a plusieurs semaines, j'ai ainsi repéré (enfin, je dois avouer que l'attachée de presse du jeune artiste qui suit m'a grandement aidée dans cette tâche) un véritable talent, au style empreint d'une évidente fraîcheur, et doté, qui plus est, d'un sens du Groove étonnant. Et ce n'est qu'aujourd'hui qu'il trouve sa place sur mysoul ("mieux vaut tard"...). Ce jeune homme répond au nom de Charles Pasi, et s'affiche déjà sur la toile comme la révélation Blues/Rock/Soul du moment.

Keri Hilson, Pretty Girl Rock (video premiere) + No Boys Allowed (official album artwork)


Keri Hilson teams up with famous music video director Joseph Kahn on her latest single "Pretty Girl Rock", a song which serves as the second official offering from her sophomore album "No Boys Allowed", slated to hit shelves in December. The pair takes us back down Memory Lane, with Keri paying tributes to Pop icons such as Diana Ross & The Supremes, Janet "Rhythm Nation" Jackson and T-Boz of our favorite 90's girl group TLC. Watch the R&B sensation as she reproduces the exact "Creep" routine with those memorable satin pajamas ! Isn't it just so perfect ? Or would I dare saying rather crazy, sexy and definitely cool ?
---
Pour l'élaboration de son nouveau clip "Pretty Girl Rock", la chanteuse américaine Keri Hilson, également membre du collectif de production "The Clutch", a fait appel aux services de Joseph Kahn, l'un des principaux réalisateurs de vidéos musicales de la Pop US, déjà aux commandes cette année du "Love The Way You Lie" d'Eminem et Rihanna ou du "Misery" des Maroon 5. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier a été très inspiré, puisqu'il nous propose un agréable voyage à travers l'histoire de la culture Pop. En mettant en scène la sublime Keri dans différents tableaux qui nous permettent de traverser les époques, ce sont autant de souvenirs, visuels et musicaux, que nous revivons tout au long du clip.

Des débuts du cinéma en passant par les formations vocales féminines Jazz/Swing des années 40, de l'âge d'or de la Motown aux années disco, Keri Hilson revêt ainsi l'apparence d'artistes féminines de légende, telles Dorothy Dandrige ou encore Diana Ross. Le point culminant de la vidéo étant la période des années 80 et 90, avec deux séquences incroyables durant lesquelles la chanteuse reproduit à l'identique le clip culte "Rhythm Nation 1814" de Janet Jackson, et, plus proche de nous encore, la chorégraphie, exécutée dans ces fameux pyjamas en satin, du groupe TLC pour leur clip "Creep" (1994). Keri est épatante en copie quasi conforme de T-Boz et sa fameuse coupe de cheveux effilée qui a inspiré tant d'adolescentes dans les années 90 !



Plus d'un an et demi après le succès international du hit "Knock You Down" qui lui avait valu une nomination aux Grammy Awards, Keri Hilson retrouve ici son complice Ne-Yo, qui, bien qu'il n'apparaisse pas à ses côtés sur "Pretty Girl Rock", a tout de même co-produit le titre avec Chuck Harmony. Alors qu'elle s'est une nouvelle fois entourée de Timbaland et de Polow Da Don pour son nouvel opus "No Boys Allowed", il semblerait que Keri Hilson est également choisi de se renouveler, en accordant sa confiance à des collaborateurs avec lesquels elle n'avait jamais été associée jusqu'alors. Ci-dessous, l'artwork officiel de l'album "No Boys Allowed", dont la sortie a été fixée au 21 Décembre 2010 sur le label Interscope.



Si les noms de Jeff Bhasker (Kid Cudi, Alicia Keys) et Drake ont été avancés, on a surtout hâte de découvrir le morceau "All The Boys" que lui aurait écrit le chanteur Soul John Legend, d'autant plus que la production du titre serait signée Jerry "Wonda" Duplessis (l'homme à qui l'ont doit des perles du calibre de "Gone Till November" de Wyclef Jean, "Maria, Maria" de Carlos Santana, ou encore "Hips Don't Lie" de Shakira). Tout un programme !

Plus d'infos sur Keri Hilson sur son site officiel, sa Fanpage Facebook et son Twitter.

Mar, 1st Session (video + free MP3 download / Mar Variations)


On the second offering from his current project Variations, Dutch singer Mar not only confirms the interest we first shown in his work was certainly deserved, but the young artist also proves his ability for picking the perfect track to suit his warm, silky, exquisitely soulful tone. Here, he chose to give a new spin to fellow Dutch producer Louis Bordeaux's "1st Session", a track which appeared on his 2007 release "Lets Love Life" (Appletree Records). Watch the video for Mar's latest "variation" and don't forget to download the track for free, through the singer's Tumblr (link provided right after this).
---
"Promenons nous dans les bois..." en compagnie du chanteur néerlandais Mar, que nous vous présentions dans un billet découverte sur mysoul le mois dernier. Pour le 2e volet de son cover project intitulé "Variations", Mar a choisi de frotter son timbre soyeux, gorgé de Soul, au tempo jazzy d'un instrumental composé par l'un de ses compatriotes, le producteur Louis Bordeaux.

Jessie J, Do It Like A Dude (video premiere)


Because in a world dominated by Rihanna, Lady Gaga and the whole shebang, there's still some room for an aspiring princess bound to become the Queen of our contemporary Pop realm. Jessie J will soon be sitting on top of the world, and the video for her first official single "Do It Like A Dude", which premiered today, might just help her meet her fate sooner than expected. Watch the lady do her thang rough like a dude, but glamorous as the star in the making she definitely is, right after this.
---
Parce que malgré Rihanna et Lady Gaga, il y a encore de la place pour une couronne au royaume de la Pop, et que la demoiselle qui suit, qui n'est pour l'instant que "princesse aspirante", devrait bientôt s'asseoir confortablement sur un luxueux trône doré, lui même installé sur le toit du monde. Faîtes place à Jessica Cornish alias Jessie J, poupée de son anglaise de seulement 22 ans, déjà auteur du seul tube de Miley Cirus qu'on peut aisément assumer avoir aimé ("Party In The USA") et qui vient aujourd'hui de lancer la vidéo de son premier single officiel, "Do It Like A Dude".

Cela fait des mois que j'attends des nouvelles de Jessie J, impressionnée que je fus par l'incroyable performance vocale délivrée par la pétillante brunette sur son titre "Mama Knows Best", un morceau qui pourrait rappeler le meilleur d'une Christina Aguilera, et dont elle avait posté une vidéo amateur (interprétée en direct de sa chambre) sur sa chaîne Youtube. Signée chez Universal Republic, celle qui est destinée à devenir une star planétaire (et dont la ravissante coupe de cheveux devrait très vite remettre à la mode le carré frangé façon Louise Brooks) a déjà partagé la scène avec Cindy Lauper, et le Guardian nous révèle que Justin Timberlake en personne aurait déclaré à son sujet que Jessie J était "la meilleure chanteuse de la planète, à l'heure actuelle".



Le phénomène Jessie J, nous nous y attarderons plus en détail très prochainement sur mysoul, mais pour l'heure, observons ce que la demoiselle est capable de faire sur scène, avec ce live du fameux "Mama Knows Best" dont je vous parlais plus haut, suivi de son single "Do It Like A Dude".



Retrouvez un autre titre en écoute, "Who You Are", sur le site officiel de Jessie J.

Jessie J, à suivre également sur Facebook et Twitter.


Kanye West, Power (live @ MTV EMA 2010) + Kanye West feat Pusha T, Cyhi Da Prynce, Big Sean & J. Cole : Looking For Trouble (G.O.O.D Friday)


Two treats for the price of one, with Kanye dropping his G.O.O.D Friday freebie a bit later than expected, this Sunday. The track marks the 1st collaboration between the Hip Hop icon and our new favorite rapper J. Cole, which was quite a remarquable surprise. The joint (which also features Pusha T, Cyhi Da Prynce and Big Sean) is called "Looking For Trouble" and can be fully streamed after the jump. Meanwhile, the other great news of the day was the unexpected performance of Kanye West earlier tonight live from the MTV EMA 2010. Mr West joined US Rock band "30 Seconds To Mars" on stage to grace the audience with an energic rendition of his "My Beautiful Dark Twisted Fantasy" anthem, "Power". Missed it ? Watch it right here on mysoul !
---
Deux Kanye pour le prix d'un en ce Dimanche, puisque le G.O.O.D Friday hebdomadaire s'est transformé en G.O.O.D Sunday, un léger contretemps qui nous permet cependant de nous délecter de la présence d'un invité de marque sur ce titre collégial : J. Cole ! Le rookie de l'écurie Roc Nation délivre un couplet dévastateur sur "Looking For Trouble", nouvelle preuve que celui que la critique a déjà désigné comme le "futur du Hip Hop" n'a pas démérité ce statut, loin de là. Alors que l'on attend de pied ferme la prochaine mixtape du MC, "Friday Night Lights" ce vendredi 12 novembre, ce dernier aura également le plaisir de démontrer toute l'étendu de son talent en ouverture des concerts de Drake sur la tournée européenne de ce dernier (avec un passage au Zénith de Paris le 21 Janvier 2011.
 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.