• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Austin Brown, Target Practice (debut single / audio)


Austin Brown debuted earlier today the lead single from his eagerly anticipated first album, "85". The 24 year old singer, the latest from the legendary Jackson family to embark on a musical career, has been working intensively with R&B heavyweight Rodney "Darkchild" Jerkins, who produced the track, as well as several others on his upcoming effort. Jerkins is the man behind Michael Jackson (Austin's uncle) very last hit single, "You Rock My World", released in 2001. He's also a close collaborator of the other musical icon from the Jackson clan, miss Janet. Well, seems like Austin Brown's career is in good hands, don't you think ? "Target Practice" is available as a full length stream after the bounce.
---
Les yeux (et les oreilles) de la planète entière braqués sur lui, le jeune Austin Brown, héritier tout désigné de la dynastie Jackson, vient de faire ses débuts officiels sur la scène Pop avec le titre "Target Practice", dévoilé sur le web il y a quelques heures. Cela n'a l'air de rien, mais la pression médiatique qui pèse sur les frêles épaules du jeune homme, du haut de ses 24 ans, est tout simplement énorme. Car même en ayant grandi aux côtés du plus grand phénomène musical de tous les temps, même en maîtrisant déjà parfaitement les arcanes du showbusiness pour avoir vécu de l'intérieur la grandeur et la décadence de feu son légendaire oncle, Austin n'est reste pas moins un énième chanteur Pop/R&B tentant de régler ses pas sur celui du King of Pop. Avec les millions de fans orphelins de ce dernier forcément déjà acquis à sa cause, une situation certes confortable mais qui le condamne, et c'est bien là toute l'ironie de l'histoire, à n'être vu, aux prémices de sa carrière, qu'au travers de son illustre ascendance.

Jazmine Sullivan, 10 seconds (new single/audio) + Love Me Back (album cover + tracklisting)


Jazmine Sullivan, one of mysoul's most cherished songstress since the day we discovered her back in 2008, is gearing up for the release of her sophomore album, "Love Me Back", due to hit shelves in November. After the Mary J. Blige inspired "Holding You Down (goin' in circles)", here comes the second single to be taken from the album, a downtempo cut produced by Salaam Remi (the man behind her previous hits "Lions, Tigers and Bears" and "Bust Your Windows"), "10 seconds". The track still borrows a tiny bit from the legendary queen of Hip Hop Soul, as the actual first seconds remind us a lot of Mary's classic "I'm Going Down" (a cover from Rose Royce's 1977 release). Listen to the full track after the bounce.
---
Le jour où j'ai succombé à la voix de Jazmine Sullivan, je me suis dis que je n'avais pas ressenti une telle intensité depuis l'état de grâce atteint par Lauryn Hill sur son album "The Miseducation". Depuis que la protégée de Missy Elliott, révélée en 2008 grâce à ses hits "Need You Bad" et surtout "Bust Your Windows", a amorcé son retour, je me dis que je n'ai pas ressenti une telle intensité en écoutant quelqu'un chanter depuis... Mary J. Blige. Adoubée par la Queen of Hip Hop Soul en personne avec laquelle elle a enregistré plusieurs duos (dont le récent remix de "Holding You Down (goin' in circles)"), le nouveau single de la jeune artiste, annonciateur de la sortie prochaine de son deuxième opus "Love Me Back", reste très inspiré par l'œuvre de son aînée.

N'est-ce pas d'ailleurs les premières notes du classique "I'm Going Down" (la fameuse reprise de Rose Royce issu de l'album culte "My Life") que l'on peut entendre en intro du morceau ? Le titre a été produit par Salaam Remi, que l'on ne présente plus, et qui avait déjà su tirer le meilleur de l'artiste sur les titres "Lions, Tigers and Bears" et "Bust Your Windows", extraits de son précédent opus.




Ci-dessous, l'artwork et le tracklisting de l'album "Love Me Back", dévoilé la semaine dernière par le label de la chanteuse (Source Rap Rapdar).



1. Holding You Down (Goin’ In Circles)
2. 10 Seconds
3. Good Enough
4. Don’t Make Me Wait
5. Love You Long Time
6. Redemption
7. Excuse Me
8. U Get On My Nerves
9. Stuttering
10. In Vain
11. Famous
12. Luv Back

A noter que le titre que j'attendais avec le plus de curiosité, Vanity 6, annoncé par le site Billboard comme un titre hommage à Prince (inspiré par le nom du trio féminin lancé par ce dernier dans les 80's) a hélas disparu du tracklisting final. "Love Me Back" est annoncé dans les bacs pour le 2 novembre 2010.

Retrouvez Jazmine Sullivan sur son site officiel et sur Twitter.

Graffiti6, Stare Into The Sun + Annie You Save Me (videos)


Just been introduced to UK indie pop band Graffiti6 thanks to a tweet from my good friend (and fellow music blogger) Vitaamine of the Zik Nation team. The London based duo are no newcomers to the music scene. As a DJ and producer, Tommy Danvers aka TommyD had the great honor of collaborating (among others) with one of my all time favorite artists, Miss Janet Jackson that is, on her song "Slolove" that he co-wrote for the "Damita Jo" album. Graffiti6's frontman Jamie Scott also got a chance to shine on his own with the release of his debut album back in 2007 through Polydor/Universal. If you're a fan of James Morrison or Maroon 5, his single "When Will I See Your Face Again" should definitely work fine with you. But back to Graffiti6, whose 1st album, Colors will be out October 3rd. You can watch the video for the two first tracks to be promoted as singles, "Stare Into The Sun" and "Annie You Save Me", both being directed by their visual partner in crime Jimi Crayon.
---
Une fois n'est pas coutume, mysoul vogue aujourd'hui vers des contrées plus indie Pop, avec cette vidéo coup de cœur du groupe anglais Graffiti 6, que j'ai découvert en ce dimanche via un tweet de la pétillante @Vitaamine de la team Zik Nation. Comme d'hab, ses conseils avisés en matière de musique et de nouveaux talents qui gagneraient à être connus ont fait mouche ! Pourtant, je n'ai pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un cœur de rockeuse, mais il faut dire que ce "Stare Into the Sun" sonne, étonnamment, assez groovy dans son genre. Cette sensation s'explique probablement par le background du binôme, constitué du DJ/producteur londonien Tommy Danvers alias TommyD et du chanteur et compositeur Jamie Scott, qui prouve que la paire se situe en réalité au confluent de genres musicaux finalement pas si éloignés de mes affinités personnelles...

Colin Munroe, Bulletproof Monster (La Roux vs Nicki Minaj Revox)


Though he was already an established songwriter in his homeland, thanks to his collaborations with fellow Canadian recording artists Glenn Lewis, Divine Brown and Ray Robinson, it wasn't until he released his very own version of Kanye West's smash "Flashing Lights" that Colin Munroe rose to international fame. Signed to Dallas Austin's revamped Rowdy Records, Colin has yet to release his eagerly anticipated debut ""Don’t Think Less of Me", but the musician is definitely working on building a strong fanbase thanks to his teaming up with the cream of the crop of the current rap scene. From Wale to Black Milk, Slum Village and Drake, just to name a few, and, most recently, Travie McCoy ("Don't Pretend", on "Lazarus"). Now, Colin Munroe has dropped a serious banger in the form of the über contagious "Bulletproof Monster", an incredible mashup between LaRoux's 2009 hit "Bulletproof", and Nicki Minaj much-hyped verse on Kanye West's "Monster". Cop the track after the jump.
---
Même s'il jouissait déjà d'une certaine réputation en tant que songwriter grâce à une série de collaborations sur les albums de ses compatriotes Glenn Lewis, Divine Brown ou encore Ray Robinson, c'est grâce à une réadaptation Pop/Rock de "Flashing Lights" de Kanye West que l'artiste et producteur canadien Colin Munroe s'est véritablement fait repéré sur la scène internationale. Le protégé de Dallas Austin, signé sur le label Rowdy Records, a depuis pour ainsi dire côtoyé en studio l'essentiel (et le meilleur) de la scène Hip Hop US. De Wale (sur le remix de son hit Pop "Will I Stay") à Black Milk (qui a produit son titre "Piano Lessons") en passant par Drake, Kidz In The Hall, Slum Village, ou plus récemment Travie McCoy (le titre "Don't Pretend" sur le premier album solo de ce dernier, "Lazarus"). Alors que son premier véritable album studio, "Don’t Think Less of Me" (prévu pour le courant 2010), se fait toujours attendre, Colin Munroe refait parler de lui via un puissant remix/mashup de "Bulletproof", le tube du duo britannique La Roux, dont je vous avais longuement parlé sur mysoul l'an passé.

[JE LE VEUX !] ... (et je l'ai eu) : Serge magazine, numéro de lancement (cover story Camélia Jordana)


La scène se passe devant les rayons de mon marchand de journaux préféré (le 2e étage du Monoprix Boulogne, pour ne pas le citer). En ce début septembre, je me trouve là, penaude, indécise, fixant désespérément le présentoir de la section Musique. Après cinq bonnes minutes à chercher, scruter, feuilleter, un constat tout à fait tragique s'impose à moi : ce jour là, c'est avec un magazine féminin dans les mains que je me dirigerai vers la caisse. C'est un fait, et ça me fait un peu mal de l'admettre, mais je ne me reconnais plus vraiment dans l'offre actuelle proposée par la presse musicale française. Moi qui l'ai pourtant tant aimée. Et, pour être tout à fait honnête, ça fait un petit moment que ça dure, cette histoire.

Certes, il y a eu quelques retours de flammes, un regain d'intérêt, qui, de temps à autre, est venu raviver la passion des premiers jours. Il est de bon ton de dire que la musique, ça ne s'écrit pas, ça ne se commente pas, ça s'écoute, épicétout ! C'est bien connu, c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins, mais c'est aussi ceux qui en parlent le mieux qui nous donnent envie de l'écouter, la musique. Ça a toujours fonctionné ainsi avec moi, en tout cas. D'aussi loin que je m'en souvienne, de l'époque où je chipais le Star Club de ma grande sœur pour y lire les coulisses du tournage du dernier clip de Madonna, La Isla Bonita, en passant par la découverte hebdomadaire de la rubrique musique de Cécile Tesseyre à la fin du magazine Télé 7 Jours, j'ai toujours lu la musique, autant que je l'ai écoutée.



Puis vinrent les années lycées/fac. Avec lecture intensive de Power (le fameux magazine réversible Sport vs Musique, t'en souviens-tu ?), L'Affiche, magazine culte fondé par Olivier Cachin, en passant par R&B magazine première version (ah les fameuses chroniques du Colonel Dawa !), Da Niouz, Soul/R&B (qui a lui aussi cessé sa parution au printemps 2009, après une dernière opération de relance, fin 2007) ou encore le feu Muziq, lancé dans les sillons de Jazzman et Jazzmagazine par l'éditeur Nemm, et stoppé lui aussi en 2009. Aujourd'hui, je me console, parfois, avec le magazine suisse Vibrations, dont la nouvelle formule a perdu son CD sampler et l'élégance de l'impression dos carré collé du début... Il y a aussi le très pointu Soul Bag, et ses dossiers/documentaires, étoffés et forcément très instructifs. Mais le titre s'adresse autant au fan d'Erykah Badu ou du son authentiquement Soul des Dap Kings qu'à l'amateur de Blues, ou au quinqua féru de Paul Personne ou d'Eddy Mitchell. On s'y perd...

Aussi, quand à la fin du mois d'août, nous avons reçu un mail nous informant de l'arrivée prochaine d'un nouveau magazine qui viendrait ainsi grossir les rangs de la grande famille (malheureusement décimée) de la presse musicale, notre curiosité a été piquée au vif, et notre enthousiasme galvanisé. Le petit dernier répond donc au prénom de Serge, et vient de naître, en cette fin septembre, de la passion commune et de l'audace qui anime deux "activistes" de la scène musicale française. D'un côté Patrice Bardot, rédacteur en chef du mensuel Tsugi (Detroit Média), de l'autre Didier Varrod, journaliste, programmateur musical (Les Francofolies, l'émission Ce Soir Ou Jamais sur France 3), documentariste et dénicheur de talents.



Comme son nom l'indique, sous forme d'hommage ouvert à Gainsbourg, "figure tutélaire de la chanson d'aujourd'hui qui inspire aussi rockers et rappeurs" (pour reprendre in extenso la formule utilisée dans l'édito de ce premier numéro), le bimestriel honore, magnifie, exalte la musique d'expression francophone. Je n'aime pas la variété française. Mais j'ai le goût de la chanson de qualité. L'émotion, à fleur de peau, d'une Pauline Croze, me touche, c'est indéniable. La personnalité d'une Élodie Frégé vue par Benjamin Biolay, fut un temps, aussi. Le Blues Folk érudit d'un Tété, naturellement, me renverse. Le timbre ténébreux d'une Loane, celui, plus lolitéen, d'une Cœur de Pirate, ont aussi su me séduire. Mais celle qui remporte tous les suffrages en la matière, et ceux qui me lisent régulièrement ne peuvent l'ignorer, c'est, évidement, Camélia Jordana.

Celle qui a dit "Non, non, non" est la première héroïne de Serge. Sous l'œil du photographe Benoît Peverelli, le probable "produit de l'année" (la question est posée) s'émancipe. Rock'n'Roll, glam', presque sexy, mais surtout, et tout simplement, jolie. Le portrait, brossé par Patrice Bardot et Didier Varrod réussit même le sacré tour de force de m'en apprendre encore un peu plus sur un sujet que je pensais pourtant maîtriser. Pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture, je n'en révélerai que deux spoils : que Camélia écoute (et retient) les sages conseils que lui promulgue un certain Oxmo Puccino, et que Babx, en une phrase, a réussi à résumer tout le bien que je pense de la demoiselle depuis ce fameux soir de mars 2009 : "Elle a tous les âges dans la voix".



Ce que j'aime de Serge, c'est aussi, comme le suggère sa baseline (i.e "Là où les chansons se rencontrent"), sa volonté d'offrir une tribune à toute la musique francophone, tant que la musique est bonne, comme dirait l'autre. Camélia Jordana en produit d'appel mainstream, mais aussi l'Electro de Justice, par le biais des confidences de Xavier de Rosnay, et, ce qui a retenu mon attention, la large place accordée au Rap français. Il était temps pourrait-on dire, mais comme je préfère voir le verre à moitié plein, je vais plutôt prendre le parti de m'en réjouir. Il y a peu, rappelons le, un certain "polémiste" très médiatique taxait le rap de "Sous-culture d'analphabètes" sur l'antenne d'une chaîne du Service Public. Les temps changent, comme dirait Laarso. On appréciera ainsi de lire, dans les colonnes de Serge, une enquête de Jean-Baptiste Vieille intitulée "Le Rap est-il soluble dans la chanson française ?". Ou encore les coups de cœur littéraire de Disiz Peter Punk, même s'il n'est plus rappeur, parait-il...

Pour être tout à fait complète et objective, Serge ne sera probablement pas le magazine qui me fidélisera à nouveau avec la presse musicale (que je picore désormais plus que je ne la consomme de façon régulière), mais, dans un marché de niche sclérosé, son arrivée créera, je l'espère, un appel d'air salutaire, une nouvelle dynamique et pourquoi pas, l'envie pour moi d'y replonger, avec ou sans Camélia Jordana.

Pour aller plus loin, à lire également, l'arrivée de Serge saluée par L'Humanité et Le Point.

Serge, sur le net : serge.fr, Facebook, Twitter et myspace et en kiosque : 5 euros.

Shad, Rose Garden (video) + remix feat Von Pea & Donwill (audio) + At The Same Time feat Justin Nozuka (audio)


We first introduced you to the sound of Canadian based rapper Shad back in 2008, when his video for the track "The Old Prince Still Leaves At Home" (inspired by the cult TV series The Fresh Prince) caught our attention. This year, Shad released his third album, "TSOL" in his homeland, the first one to also get an official release on the US market. Take a listen to a remix of one of the highlights of the album, the soulful "Rose Garden", he dropped recently. The track now features Donwill and Von Pea, i.e 2/3 of US Hip Hop trio Tanya Morgan. On the album, Shad also got the chance to team up with fellow Canadian musician Justin Nozuka, for the song "At The Same Time", also included for you to listen after the bounce.
---
C'est l'un des premiers rookie du Hip Hop à avoir été repéré par mysoul, il y a 2 ans déjà, alors que le blog n'en était qu'à ses premiers balbutiements. Shad, un MC venu du Canada dont le style est d'ailleurs proche de celui de ses compatriotes K-os et K'naan, m'avait conquise grâce à la fraîcheur de son titre "The Old Prince Still Leaves At Home", et sa fameuse vidéo en forme de remake du générique du Prince de Bel Air. A l'aube de la sortie US, le 5 octobre prochain, de son troisième album "TSOL" (déjà disponible au Canada depuis le mois de Mai dernier), Shad vient de dévoiler le remix de "Rose Garden", titre produit par le DJ et beatmaker canadien T-Lo, et pour lequel il s'est entouré des rappeurs Donwill et Von Pea du groupe Tanya Morgan.





Et ci-dessous, la vidéo de la version originale du titre, dont j'ai désespérément essayé d'identifier le sample, sans succès, Shad lui-même ne connaissant pas le véritable interprète de cette reprise de "(I Never Promised You A) Rose Garden", titre rendue célèbre par la chanteuse country Lynn Anderson mais utilisé ici dans une version Soul d'un groupe qui restera donc à jamais inconnu... A noter que la chanteuse Lisa Lobsinger, du groupe Broken Social Scene, assure également les chœurs du morceau .



Parmi les 13 titres qui composent le nouvel opus de Shad, on soulignera la participation du chanteur folk/soul canadien Justin Nozuka sur le morceau "At The Same Time", en écoute ci-dessous :




Retrouvez Shad sur son blog et sur Twitter.

Eliza Doolittle, Pack Up + Skinny Genes + Rollerblades (videos)


It's been more than a month since I tried to blog about this new talent coming from the UK. It's been more than a month that I've been playing non stop her debut album. But I promise you it won't be that long for you to fall in love with the voice of Eliza Doolittle. The 22 year old singer/songwriter promised to stardom has already been compared to recently retiree Lily Allen, but deep inside, we know she also belongs to the cream of the crop of UK's girlicious Brit Pop (i.e. Adele, Amy Winehouse and Kate Nash). So, with no further ado, here comes your next favorite singer, Eliza Doolittle, with the videos of her 3 singles "Pack Up", "Skinny Genes" and "Rollerblades", as well as a brilliant acoustic rendition of the first one, recorded a few days pack in Paris. Enjoy, folks !
---
Voilà plus d'un mois que j'essaye de trouver le temps de rédiger un billet sur la jeune artiste qui suit. Plus d'un mois que son premier album éponyme tourne en boucle dans ma playlist, plus d'un mois aussi que je m'interroge sur le peu de résonance que cet opus, publié au coeur de l'été par une londonienne encore méconnue de 22 ans, a trouvé de ce côté-ci de la Manche. Pourtant, je suis depuis plus d'un mois convaincue que les Pop Songs qui trottent dans ma tête depuis le jour où j'ai découvert Eliza Doolittle, seront bientôt chantées à tue-tête par toutes les jeunes filles en fleur de France et de Navarre, et, plus largement même, par tous les orphelins d'une Lily Allen, cette déjà lointaine princesse Brit Pop reconvertie vendeuse en prêt à porter (elle vient d'ouvrir cette semaine sa première boutique, Lucy In Disguise, dans la capitale britannique).

Les Nubians, Liberte (audio/free mp3 download)


We told you about the return to the music scene of French duo Les Nubians earlier this summer, when "Africa For The Future", a previously unreleased track supposedly taken from their forthcoming album, "Nu Revolution", premiered online in August. Now the sisters, whose latest non collaborative album, "One Step Forward", dates from 2003, have dropped another new joint via their official website. The track, called "Liberté", will also appear on their third album, now scheduled for an early 2011 release. A 6 track EP, also available for purchase online, is currently being sold on the American leg of their tour. Listen to (and download for free) "Liberté" right after the bounce.
---
Vous le savez, le retour de Célia et Hélène Faussart, les deux sœurs qui ont fondé le duo Soul Les Nubians à la fin des années 90, est désormais imminent. Cinq ans après la sortie du projet collectif Echos, et plus de sept ans après la publication de leur deuxième album studio, le formidable "One Step Forward" (sur lequel elles collaborèrent avec le slammeur John Banzaï, la formation Reggae Morgan Heritage ou encore Benjamin Biolay), un 3e opus, intitulé Nu Revolution, a été annoncé pour le début de l'année 2011, sans date de sortie officielle arrêtée cependant. Début août, nous vous faisions partager un titre inédit, extrait de ce projet, "Africa For The Future". Aujourd'hui, c'est le titre "Liberté" que les deux vocalistes ont choisi de diffuser gratuitement, via leur site web officiel. Écoutez le ci-dessous.

Sheryl Crow, Sign Your Name (TTDA cover / video) + I Want You Back (MJ cover/video)


Sheryl Crow has recently released a video for her Justin Timberlake assisted cover of the 80's Soul classic "Sign Your Name", a song made famous by british recording artist Terence Trent D'Arby. The video has been directed by Wayne Isham, the man behind Ne-Yo's latest 3 part video series ("Beautiful Monster", "Champagne Life", "One In A Million"). Watch Sheryl Crow's "Sign Your Name" as well as a live performance of her appearance on David Letterman (where she paid tribute to the late Michael Jackson by covering The Jackson 5 most famous record, "I Want You Back") right after this.
---
Nous vous parlions de la genèse de ce titre dont les chœurs sont assurés par un certain Justin Timberlake à la sortie du 7e opus de Sheryl Crow "100 Miles from Memphis". En voici désormais la vidéo. Point de Justin au casting, ce qui suscite évidemment en nous une certaine frustration qui n'a d'égale que sa participation bien trop discrète à cette cover de Terence Trent D'Arby. Pour cette vidéo, Sheryl Crow a collaboré avec Wayne Isham, l'un des réalisateurs les plus actifs de la scène Pop américaine, qui a œuvré, cette année, sur le dernier clip d'Enrique Iglesias ("I Like It") mais est surtout l'auteur du triptyque "Beautiful Monster"/"Champagne Life"/"One In A Million" tiré de "Libra Scale", le nouvel album du chanteur R&B Ne-Yo.



En réécoutant ce "Sign Your Name" version 2010, et sans vouloir manquer de respect à la démarche de Sheryl Crow, on ne peut que regretter que ce classique Soul si délicat, déjà merveilleuse repris par Meshell Ndegeocello n'est pas fait l'objet d'une version 100% made in Justin Timberlake. Mais c'est ainsi, le très doué phénomène Pop dont le dernier album, "FutureSex/LoveSounds", date de 2006, est désormais concentré sur sa carrière cinématographique (il sera d'ailleurs à l'affiche de The Social Network de David Fincher, dans les salles le 13 octobre).

Mais revenons en à Sheryl avec, en bonus, une performance live de la chanteuse, qui est passée fin juillet sur le plateau du Late Show de David Letterman pour interpréter "Sign Your Name" accompagnée par son groupe.



Sheryl Crow a également profité de l'occasion pour rendre hommage à l'un de ses mentors, et l'artiste auprès duquel elle a débuté sa carrière en tant que choriste (sur la tournée mondiale Bad Tour entre 1987 et 1989), Michael Jackson. Elle reprend ainsi le fameux "I Want You Back" des Jackson 5, morceau qui apparaît également sur son nouvel album, "100 Miles from Memphis".




[EVENEMENT] Cee-Lo Green à Paris : Un concert et 2 bons plans live !


Tout l'été, sa voix a enchanté les ondes françaises, avec l'éblouissant "Going On". Une très habile synchro dans la campagne pub de l'équipementier Puma, lancée à l'occasion de la Coupe du Monde FIFA 2010, a ainsi permis de donner un second souffle à ce sublime titre issu du 2e opus de son groupe Gnarls Barkley, sorti en toute discrétion en 2008. Mais loin de jouer les cigales, Cee-Lo Green n'est définitivement pas près de se retrouver fort dépourvu en cette rentrée. Après avoir dégainé une énorme tube Pop/Soul sous forme de diatribe ultra groovy, épicée à souhait ("Fuck You" pour ceux qui auraient passé le mois d'août dans une grotte et/ou ne regarderaient pas le Grand Journal de Canal+, dont il est actuellement le "Coming Next"), le vocaliste d'Atlanta publiera en décembre son 3e album solo, "The Lady Killer".

Et dans l'hexagone, alors que sa côte ne cesse de grimper (un top 8 au classement digital pour "Going On"), Cee-Lo Green va prochainement débuter une grande opération séduction, marquée par trois événements majeurs en terme de promotion, et ce dès la semaine prochaine.



Le 21 Septembre, Cee-Lo sera l'invité de Nagui sur le plateau de l'émission musicale phare du PAF, Taratata (France 4/France2).

Le lendemain, c'est un concert intimiste qu'il donnera au public privilégié de L'Album De La Semaine, l'émission 100% live de Canal +

Vous souhaitez assister à l'enregistrement de l'un de ces deux rendez-vous cathodiques ? Bonne nouvelle : un concours a été lancé ce matin par le label français de l'artiste, WEA Music. Pour participer, il vous suffit de vous rendre sur la Fanpage Facebook du label, et de cliquer sur le bouton "J'aime".



Point d'orgue de cette semaine parisienne, une halte au Trabendo, le 23 septembre, date unique en France, et nouvelle occasion de tester, entouré de ses musiciens, ses nouvelles compositions auprès de son public.

La billetterie est ouverte dans les points de ventes habituels, mais là encore, mysoul a repéré pour vous un bon plan qui vous permettra, peut être, de remporter votre invitation au concert. Il faut cette fois se rendre sur la page dédiée du site Pure Fans et répondre à une rapide question (qui devrait être une simple formalité si vous appréciez le chanteur). Bonne chance à tous.



Cee-Lo Green en concert
le 23/09/2010 à 21h00
LE TRABENDO (PARC DE LA VILLETTE)
Avenue Jean JAURÈS - Métro PORTE DE PANTIN
75019 PARIS

MAJ : LE CONCERT DE CEE-LO GREEN INITIALEMENT PRÉVU LE 23 SEPTEMBRE 2010 AU TRABENDO EST REPORTÉ AU MOIS D'OCTOBRE DANS LA MÊME SALLE (plus d'infos à venir).

Retrouvez Cee-Lo Green sur son site officiel, sa Fanpage Facebook et à suivre également sur Twitter




Travie McCoy, We'll Be Alright (video premiere)


Travie McCoy just dropped the house party video for his "We'll Be Alright" single, a track produced by The Stereotypes (Fantasia, Raheem DeVaughn, Melanie Fiona) and co-produced by the hottest songwriting team of the moment, The Smeezingtons. Along with his pal Bruno Mars, who's currently doing it in solo but is a very active member of this trio of hitmakers, Travie McCoy we'll soon embark on an international tour. They'll be performing together in Paris on November 3d, a show we definitely wouldn't miss ! Watch the video premiere of "We'll Be Alright" (a rework of the 1995 international hit single by Brit Pop/Rock act Supergrass) right after the jump.
---
Insouciance et légèreté sont les maîtres-mots de Travie McCoy qui, après avoir tant rêvé d'être "Billionnaire" et l'avoir chanté, entouré de sa bande de potes, sur une plage de Californie, tape ici l'incruste dans une house party pour les besoins de son tout dernier clip, "We'll Be Alright". Nouvel extrait de son premier album solo "Lazarus", le titre est une adaptation du fameux "Alright", hit international du groupe rock anglais Supergrass sorti en 1995.

"We'll Be Alright" a été co-produit par The Stereotypes, un trio qui a récemment oeuvre sur les albums de Fantasia, Raheem DeVaughn et Melanie Fiona, mais aussi par ceux que l'on ne présente désormais plus, "The Smeezingtons". C'est d'ailleurs avec son acolyte Bruno Mars, lui-même issu de cette sensationnelle team de songwriters, que Travie McCoy s'apprête à défendre son album sur scène. Sa tournée européenne les mènera notamment à Paris, au Nouveau Casino, qu'ils investiront le 3 novembre prochain. Nous y serons. Et vous ?



Plus d'infos sur son site officiel et sur Twitter.

The ILLZ, Cover Me (I'm Going In) : La Roux, In For The Kill rework (audio)


A few week after the release of his "In Between Video Series" we told you about this summer (see our related article), New Jersey based rapper The Illz drops another hot joint, "Cover Me (I'm Going In)". The track neatly samples the hit single by Brit Pop duo La Roux, "In For The Kill". Listen to the track right after the jump.
---
Quelques semaines après la mise en ligne de son projet "In Between Video Series" relayé par mysoul cet été (voir notre billet découverte), le rappeur The Illz vient de dévoiler son nouveau single, "Cover Me (I'm Going In)". Une petite bombe Hip Hop, qui sample habillement l'un des gros hits Pop de ces derniers mois, le "In For The Kill" de la formation britannique La Roux.

Benjamin Paulin - J'ai marché dans l'amour (video)



Retrouvez Benjamin Paul sur Twitter, Myspace et sur son site officiel.

MTV VMAs 2010 performances : Usher, Kanye West, Eminem, Rihanna, B.o.B, Bruno Mars, Drake, Mary J Blige (videos)


Without any surprise, Lady Gaga was the big winner at last night's VMAs, bringing home a record of 8 moonmen, among them the most coveted award of the night, for video of the year ("Bad Romance"). Watch a selection of performances by Eminem and Rihanna, Usher, Kanye West, Mary J. Blige and Drake, Travie Mc Coy, Bruno Mars and B.o.B right after the bounce.
---
Voici une selection des performances live de la cérémonie des MTV Video Music Awards 2010, qui s'est déroulée dans la nuit de Dimanche à Lundi en direct du Nokia Theatre de Los Angeles. Sans grande surprise côté palmarès, le bulldozer Pop Lady Gaga a raflé une pluie de récompenses, 8 trophées pour être précise, dont le très convoité prix de la vidéo musicale de l'année pour "Bad Romance". Ci-dessous, une selection des meilleures performances live de la cérémonie, avec Usher, Kanye West, Eminem, Travie McCoy, Bruno Mars et B.o.B.

Le medley d'Usher, sur "DJ Got Us Falling In Love" et "OMG" :



Voir en HD sur le site d'MTV.

Le medley d'Eminem sur "Not Afraid" et "Love The Way You Lie", en duo avec Rihanna :



Kanye West, de retour sur la scène des VMAs, un an après "l'affaire" Taylor Swift, a interprété son nouveau titre "Runaway" :



Ci-dessous, un teaser de la performance de Travie McCoy sur "Billionnaire" (je n'ai pas trouvé la version longue, qui n'a malheureusement pas été uploadé sur le site d'MTV) :



Ci-dessous, Mary J. Blige, Drake et Swizz Beatz, sur "Fancy" :



Enfin, Bruno Mars a élégamment ouvert, au piano, la performance du rappeur B.o.B sur "Nothing On You". Le MC d'Atlanta a ensuite été rejoint sur scène par Hayley Williams du groupe Paramore, qui pose à ses côtés sur son tube "Airplanes" :



Retrouvez le palmarès complet, plus de photos et de vidéos sur le site officiel d'MTV.

A ne pas manquer, la diffusion des MTV Video Music Awards 2010 sur MTV France, ce soir à partir de 22H25.


Gilbere Forte, I'm So Appalled (video)


Back in 2009, Gilbere Forte broke into the urban blogosphere by dropping a solid freestyle over Kanye West's instrumental to the No ID produced "I'm So Appalled". He then managed to build quite a following thanks to the support of influential blogs such as 2dopeboyz. A few weeks back, the Philly based MC created another Internet frenzy when he appeared on this Kanye vs Stromae remix everybody talked about. Gilbere, who released his mixtape "87 Dreams" in July, somehow decided to make a video out of his "I'm So Appalled" freestyle, almost a year after it's original release, as a gift to his past, present and forthcoming supporters. Video directed by Jeremy White. Enjoy after the bounce.
---
C'est en posant sur l'instru de "I'm So Appalled" un titre de Kanye West produit par No ID, que Gilbere Forte s'est révélé, recevant instantanément le soutien de la très influente blogosphère Hip Hop (j'ai nommé 2dopeboyz et consort). C'était en 2009, et depuis, le MC de 23 ans, basé à Philly, a beaucoup fait parler de lui en s'amusant avec Kanye West, encore lui, sur le remix du tube mondial de Stromae, "Alors On Danse". Début Septembre, en guise de cadeau à ses supporters des premiers jours, Gilbere publiait sur la toile la vidéo de son freestyle sur "I'm So Appalled", près d'un an après que celui-ci fut dévoilé, et en dehors de toute promo (le morceau n'apparaissant pas sur sa mixtape "87 Dreams", mise en vente sur Bandcamp et Itunes cet été).

Bruno Mars, Just The Way You Are (video premiere)


Okay... on a coolness scale of 1 to 10, Bruno Mars would score a big 11, no doubt. Sorry Mike Posner, we like you still, but with the release of his latest video, the Smeezingtons frontman wins the game hands down (yep, we think he's cooler than you, a tiny lil bit). Rejoining forces with "Nothing On You" director Ethan Lader, the singer/songwriter bound to be a superstar is making us even more eager for the release of his debut album, "Doo-Wops & Hooligans", dropping October 5 on Elektra Records. I'm now officially just asking, who's not in L.O.V.E with Bruno Mars yet ?
---
De tous les nouveaux talents à avoir éclos en 2010, il est certainement celui dont on parle le plus. L'homme derrière les plus gros hits Hip Hop et Soul du moment, celui que le grand public a découvert sur le "Nothing On You" de B.o.B sera aussi, et c'est un petit événement, le compagnon de route de Travie McCoy sur sa tournée européenne. Celle-ci fera halte à Paris, au Nouveau Casino, le 3 novembre prochain. Nous y serons. Et en attendant de découvrir pour la première fois Bruno Mars sur scène, on patiente avec la vidéo toute fraîche de "Just The Way You Are", premier extrait de son album "Doo-Wops & Hooligans", à paraître en octobre sur le label Elektra Records.

Jack Freeman, Figure It Out (audio)


Today on mysoul, we proudly feature a new musical act we were lucky enough to discover through Twitter a few days ago. 22 year-old Houston based singer/songwriter Jack Freeman has recently released the conscious acoustic driven ballad "Figure It Out", off of his forthcoming EP "Dark Liquor" due out September 14th. You can fully stream the self-penned, introspective soulful cut right after the jump. With some additionnal instrumentation (acoustic guitar and drums) provided by Montana, a member of up-and-coming and very promising Hip Hop band ATW.
---
Aujourd'hui sur mysoul, coup de projecteur sur un projet totalement indépendant, d'une jeune auteur/compositeur âgé d'à peine 22 ans et originaire de Houston, au Texas. Jack Freeman a eu la bonne idée de me contacter via Twitter, et de m'inviter à écouter son morceau "Figure It Out", premier extrait d'un EP digital dont la sortie est prévue pour le 14 septembre prochain. J'ai été séduite par sa Soul acoustique dont la puissance mélodique et le texte conscient tranchent avec la légèreté ambiante des productions Soul et R&B parues ces derniers mois. Point de peine de cœur, de soif de vengeance ou de sombre histoire de tromperie relatées ici, si amertume il y a dans le discours de l'artiste, celle-ci est surtout due au climat politique et social actuel, qui l'a plongé dans un état de circonspection certain.



Sur son blog, Jack Freeman déclare, à propos du morceau, et de sa démarche : "[...]"Figure It Out" est une approche plus introspective et aborde les difficultés que traverse le monde actuellement. De toutes les chansons que j'ai écrites jusqu'à présent, elle est l'une de mes préférées. Ce que je souhaitais accomplir au final, c'est d'avoir l'opportunité de susciter une prise de conscience chez l'auditeur, au travers du morceau".

<a href="http://jackfreeman.bandcamp.com/track/figure-it-out">Figure It Out by Jack Freeman</a>

Le titre en vente sur Bandcamp, Itunes et Amazon

Lors de nos différents échanges de mail, l'artiste m'expliquait qu'il désirait, avec la sortie de son EP "The Dark Liquor", revenir vers une Soul plus traditionnelle, lui qui se dit influencé par l'œuvre de Miles Davis, Herbie Hancock, Jimi Hendrix et par des artistes de sa génération, tels que John Legend ou Anthony Hamilton. Il s'inscrit également en opposition avec le courant R&B autotuné, pour revenir à une instrumentation live, sobre et dépouillée. Ici, c'est Montana, également membre de la jeune et talentueuse formation Hip Hop ATW (dont je vous reparlerai dans un topic dédié) que l'on retrouve à la guitare acoustique et aux percussions du morceau.

Plus d'infos sur Jack Freeman sur Bandcamp, Tumblr et Twitter.



Donell Jones - Love Like This (video)


Teron Beal, New Girl (video premiere)


Here's the brand new video by singer/songwriter Teron Beal, for the second single off of his debut album "Liquor Store". The funkilicious cut is called "New Girl", and its accompanying video has been directed by Swedish production company Kamisol, the same team behind Teron's impressive video for the song "Dance At My Funerals", that mysoul featured last year. Watch Teron Beal's video for "New Girl", as well as a lil sumthin' sumthin' he just dropped us, right after this.
---
Nous en parlons régulièrement sur mysoul, le songwriter et producteur américain Teron Beal, dont le long CV peut quand même s'enorgueillir d'une collaboration avec le King of Pop en personne (le morceau "Heaven Can Wait", sur l'ultime album de Michael Jackson, "Invincible"), s'apprête à publier son premier album. Après la vidéo, fort réussie, de "Dance At My Funerals", que nous vous proposions de découvrir l'an passé, voici donc "New Girl", un titre aux accents très funky, réalisée par Kamisol, l'équipe qui officiait déjà derrière la caméra du précédent clip de l'artiste.

Cee-Lo Green, Fuck You (video premiere)

Here's the official music video for Cee-Lo Green massive new hit, and an internet favorite, "Fuck You". Cee-Lo will be performing in Paris (Trabendo) on September 23rd. Save the date if you are lucky enough to be in France at that time !
---
Attention évènement. Cee-Lo Green, dont le nouveau tube "Fuck You" a enflammé le net depuis sa mise en ligne la semaine dernière sur Youtube (plus de 4 millions de vues de la vidéo virale du titre, qui ne contenait en fait que les paroles), sera de passage à Paris pour une date unique, le 23 septembre au Trabendo (réservations déjà ouvertes dans les points de ventes habituels). La vidéo officielle de "Fuck You", titre co-écrit par Bruno Mars et Philip Lawrence des Smeezingtons, vient quant à elle de faire son apparition sur la toile. Découvrez-la sans plus tarder.




 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.