Ava Leigh, Mad About The Boy (video)


This week on mysoul, we've decided to kinda let it go with the flow, and not try to run after that exclusive, supadupafresh, straight out of the oven latest joint by whoever drops it. Truth is, we've already been flooded with that unstoppable amount of music rushing in daily, so rather than trying to stay up to date, why not take the opportunity to (re)discover some artists we've never mentionned yet on the blog ? British Reggae/Rebel's Rock songstress Ava Leigh might not be that new, but she still got that something that made me fell for her song "Mad About The Boy". Watch the video after the jump.
---
Sur mysoul, nous sommes de vraies rebelles, dans notre genre. Alors que nos confrères blogueurs musicaux s'évertuent à être les premiers à dégainer le son du jour, l'exclu du moment, l'incontournable nouveauté après laquelle nous ne courons même (nous étant depuis longtemps laissées déborder par cet afflux constant de musique), j'ai décidé, cette semaine, de nager contre le courant. A défaut de pouvoir être considérée comme une primeur, l'artiste qui suit sera donc peut être pour vous, je l'espère, une plaisante découverte. C'est pour ma part en zappant sur la chaîne musicale Nat Geo Music (et oui, ça existe, c'est même le canal 66 sur la Freebox) que je suis tombée sur la vidéo "Mad About The Boy" de la chanteuse britannique Ava Leigh.

Et puisque, selon la formule consacrée, il ne faut pas juger un livre par sa couverture, cette blonde au look de pin-up 60's évolue dans un registre certes Pop, mais nourri d'évidentes influences Reggae/Rocksteady/Lover's Rock. Signée sur le label Virgin, sur lequel elle a publié son premier album, "Turned on Underground" en 2008, c'est avec le clip de "Mad About The Boy" que sa voix jazzy et son allure rétro a su retenir mon attention. La vidéo, réalisée par Vincent Haycock (Cheryl Cole, Miike Snow), est inspirée par la Nouvelle Vague française, et en particulier le film "Une Femme Est Une Femme" de Jean-Luc Godard (1961) :



Enregistré en Jamaïque en partie sous la direction des légendaires Sly & Robbie, l'album "Turned On Underground" voyait également Ava Leigh s'associer avec le duo de producteurs britanniques Future Cut, qui avaient permis à Lily Allen d'obtenir son premier numéro 1 avec "Smile". Malgré ses qualités (et un excellent duo avec le chanteur Finlay Quaye, "After Tonight"), ce premier opus semble avoir eu une carrière relativement éphémère, et est d'ailleurs aujourd'hui totalement introuvable par les voies légales. Grâce à Twitter, j'ai tout de même pu apprendre qu'Ava était retournée en studio en septembre, pour donner suite, très bientôt on l'espère, à "Turned On Underground".

Plus d'infos sur Ava Leigh sur sa fanpage Facebook et sur Myspace.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.