Janelle Monae, Cold War (video premiere)


Our favorite alternative Soul priestess finds another way to fascinate us once again, with the release of her latest video, "Cold War" which premiered today as a Pitchfork exclusive. Janelle Monae teams up with her "Tightrope" video director Wendy Morgan, but this time, the songbird bares it all, showing nothing but her face for 3 minutes and a half. Well, actually, she might show us much more than this. Let's say a glaring magnetism, a quirky personality, a great sensitivity and some obvious acting skills. Isn't it enough ? Just press play and see for yourself.
---
Où l'on reparle de Janelle Monae sur mysoul.fr. Notre divine prêtresse, chef de fil d'un courant Soul alternatif totalement réinventé, fait une nouvelle fois sensation avec la publication sur la toile de son dernier clip, "Cold War", mis en ligne aujourd'hui sur l'influent webzine musical Pitchfork. Révélée sur la B.O d'"Idlewild", rattrapée au vol par ce roublard de P.Diddy qui l'a signée sur Badboy Records, adoubée par Prince qui voit en elle le futur de la musique, Janelle avait scotché son monde avec la vidéo de son précédent single, "Tightrope". Sa chorégraphie endiablée lui vaut d'ailleurs une nomination aux prochains MTV VMAs. Mais avec "Coldwar", la fascinante jeune artiste, toujours sous l'œil de la réalisatrice Wendy Morgan, prend le parti d'un contre pied artistique total.

Place donc au minimalisme avec ce plan fixe au cadrage ultra serré, qui ne dévoile donc que le visage, très expressif, de la belle. Magnétique, sévère, fantasque, espiègle, sombre ou affecté, ce visage aux multiples facettes souligne évidemment la personnalité à la fois excentrique et troublante de la chanteuse, au travers de cet exercice de style culotté.



Après un passage triomphale à Paris au mois de Juillet, dans une Maroquinerie pleine à craquer (on passera sur la monétisation, plutôt pathétique, d'un meet & greet en fin de set, qui a rompu le charme de l'ensemble) on attend avec impatience la confirmation d'une nouvelle date de Janelle Monae dans la capitale, probablement dès cet automne.

L'artiste sera en septembre au générique du nouvel album du groupe indie Pop Of Montreal, "False Priest", sur lequel elle apparaîtra à deux reprises (sur les titres "Our Riotous Defects" et "Enemy Gene"). Un opus auquel a également participé une autre sirène très versatile de la Soul Music US, Solange Knowles. A noter que la formation originaire d'Athens, en Georgie (comme son nom ne l'indique pas), était déjà de l'aventure sur "The ArchAndroid (Suites II and III)", sorti au printemps dernier. Un chouette renvoi d'ascenseur, en somme.

Plus d'info sur Janelle Monae sur son site officiel et sur Twitter.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.