Wonkachild, Urkel 2.0 (full album audio stream)


Dans la lignée des artistes au répertoire hybride que l'on apprécie particulièrement sur mysoul (ceux qui n'ont pas franchement envie de choisir leur camp entre Hip Hop, Soul, ou Rock), voici venu Wonkachild, un drôle de personnage qui s'est autoproclamé "Rebellious Gentleman", le gentleman rebelle. Entendez par là une certaine ambivalence entre son look preppy savamment étudié (nœud pap, Converse Chuck Taylor aux pieds et lunettes style Wayfarer obligatoires) et son Hip Hop Soul à l'esprit oldschool, qu'il mâtine de Funk débridé et d'un soupçon de Rock attitude.

La posture est loin d'être innovante, reconnaissons le, mais si vous aimez le rap Golden Age, dans son versant le plus cool (façon Fresh Prince), que vous appréciez le funk/soul borderline et sexy d'un Van Hunt, et qu'il y a quelque chose en vous de Steve Urkel (icône nerd popularisée par la série "La Vie De Famille", qui donne son titre à l'album), alors vous trouverez forcément votre bonheur parmi les 12 titres qui composent l'album de Wonkachild :

<a href="http://wonkachild.bandcamp.com/album/urkel-20">BLUSh! by Wonkachild</a>

Ci-dessous, Wonkachild pose sur un remix du titre "Violet Stars Happy Hunting!" de Janelle Monae, dont la version originale apparaissait sur le premier EP de la chanteuse, "Metropolis: Suite I (The Chase)" (2007). Les deux artistes sont tous les deux originaires de la ville de Kansas City, dans le Missouri.



En bonus, un live du titre "URkEL" :



Plus d'infos sur Wonkachild sur son site officiel et Twitter.

3 commentaires:

  1. Anonyme a dit…:

    I don't understand french too well, but I do know this *ish is HOT!!!!!!!!!

  1. mysoul a dit…:

    Hi there and welcome on mysoul ! I'll try to post a translation of the article (at least an intro written in English) as soon as I can. Stay tuned ;-)

  1. Anonyme a dit…:

    Cool! and thanks for being the person to introduce me to wonkachild! Something refreshing!

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.