Féfé et Youssoupha triomphent sur la scène du Prix des Voix Urbaines, qui consacre... Taïro !


Le rappeur Dry a semble-t-il été visionnaire sur ce coup, et nous avait pourtant prévenu, "Les Derniers Seront Les Premiers". L'ex Intouchable, tout comme les quatre autres artistes en nomination pour la première cérémonie des Voix Urbaines qui s'est tenue hier soir au Casino de Paris, s'est ainsi fait coiffer au poteau par Taïro, consacré pour son album "Chœurs Et Âme", pourtant sorti début 2009 et au succès, pour l'heure, très relatif. Et c'est un peu là où le bât blesse, et l'une des rares zones d'ombre d'une initiative somme toute louable, qui aura eu le mérite de proposer une alternative aux autres récompenses décernées par "le métier". En offrant une fort belle vitrine, très éclectique, de cette scène urbaine francophone qui cartonne dans les ventes mais manque toujours cruellement de reconnaissance côté professionnels de la profession, comme on dit.

Le Prix Constantin, le Prix de l'Académie Charles-Cros, le prix Raoul Breton décerné par la Sacem, ont ainsi rarement consacré les représentants des musiques dites urbaines, à de rares exceptions près (on se souvient qu'Abd Al Malik avait réalisé le grand chelem avec son album "Gibraltar"). Avec son palmarès hétéroclite, brassage de styles, Les Voix Urbaines sont donc la réponse que nous attendions, et la soirée, placée sous le signe du live (chacun des artistes ayant proposé 3 titres sur scène) fut orchestrée avec beaucoup de professionnalisme par Juan Massenya (Teum-Teum, diffusé sur France 5) et Emilie Castelain alias T-Miss (Générations FM puis NRJ), le tout épicé par quelques happenings de l'imitateur Willaxxx.

Et malgré un Casino de Paris totalement acquis à la cause de Féfé et de Youssoupha, c'est donc Taïro qui aura été préféré par le public à ses condisciples, triomphant également au passage de celui qui reste l'un des lyricistes les plus exaltants à avoir émergé ces dernières années, un certain Orelsan.



Face à Taïro l'outsider, la concurrence était pourtant rude. Car à l'applaudimètre, c'est bien Féfé qui faisait figure de favori hier soir.
L'ancien Saïan a ainsi littéralement retourné le public durant un set décoiffant, débordant d'énergie et d'une générosité rarement observée sur ce type d'événement. Quant au très populaire Youssoupha, qui a conclu le show, il avait pourtant lui aussi mis du cœur à l'ouvrage, et avait même créé le petit événement de la soirée sur le remix de son "Apprentissage", quand Médine, Tunisiano et Ol' Kainry sont apparus à ses côtés sur scène.

Oxmo Puccino, président du jury en charge de présélectionner les cinq finalistes, a conclu la soirée en délivrant le verdict final, et en remettant son trophée au lauréat. Une première distinction saluant une carrière débutée au début des années 2000 au sein du collectif One Shot (Taxi 2), et marquée par la sortie d'un premier album solo près d'une décennie plus tard. Même si j'aurais pour ma part espéré un autre dénouement (vous l'aurez compris, la victoire du cœur va, selon moi et sans l'ombre d'un doute, à Féfé, que j'aurai plaisir à retrouver sur scène aux Solidays), une nouvelle cérémonie, qui nous parle peut être plus qu'aucune autre, existe, et c'est bien là l'essentiel. Portée qui plus est par une équipe d'activistes, soldats de l'ombre qui, depuis des années et à la force du poignée, font avancer la culture urbaine en soutenant de nombreux jeunes talents. Souhaitons leur que la clameur de leurs Voix Urbaines résonne encore durant de longues années dans le paysage musical français.

Retrouvez la cérémonie en intégralité sur le site CanalStreet.fr avant sa diffusion prochaine en TV, sur Trace.

Plus d'infos : site officiel des Voix Urbaines.

Crédit photo : Christelle Bonnamy via la page facebook officielle de l'évènement.

2 commentaires:

  1. Samia a dit…:

    Personne s'attendait à le voir gagner et lui le premier. Je pense que sa victoire vient du fait qu'il a bien utilisé les réseaux sociaux pour mobiliser ses fans et prouve encore une fois que lorsqu'il s'agit de vote la jeunesse n'est pas au rendez-vous.
    Tout à fait d'accord pour Féfé, il a fait une très bonne prestation et l'année prochaine je vote!!! Faut soutenir ce genre de manifestation.

  1. bestsin a dit…:

    Très bon article Emily :)

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.