Amel Bent, Je Me Sens Bien (video premiere)


Pop/R&B french singer Amel Bent has just debuted the video for the third single off her album "Où Je Vais". The cut, titled "Je Me Sens Bien" is a catchy, positive and vibrant piece of Urban Pop, produced by Volodia and composed by Blair Mackichan (Lilly Allen), the same team that brought her to success with her number one debut single "Ma Philosophie" back in 2004. Watch the video after the jump.
---
Après le titre éponyme "Où Je Vais" et "Le Mal De Toi", Amel Bent dévoile le 3e extrait de son 3e album paru fin 2009, "Je Me Sens Bien". Un son R&B puissant, façonné par l'équipe qui avait permis à la chanteuse de partir à la conquête des charts en 2004 avec "Ma Philosophie". Produit par son collaborateur de longue date Volodia, et composé par le musicien anglais Blair Mackichan (Lilly Allen) c'est cette fois ci la plume de Tunisiano qui s'exprime en lieu et place de celle de Diam's. Le clip, postée il y a quelques minutes sur le site officiel de l'artiste, prend quant à lui le parti d'en rire.

Humour décalé, associé à une touche de glam' façon J-Lo, la belle Amel sort totalement du registre de la chanteuse à voix mélancolique qui a, aussi, fait son succès, pour enfin révéler un autre versant de sa personnalité : fraîche, facétieuse et spontanée.



Vous n'aurez vraisemblablement pas échappé au placement de produit assez flagrant qui s'est glissé dans cette vidéo (à 2'20 pour être précis). Notre copine @Bestsin nous informe à l'instant sur Twitter qu'il s'agit du téléphone OT-808 d'Alcatel. Tout petit, tout mimi et définitivement girly, ce petit bijou rose laqué me donnerait presque envie de lâcher mon Iphone 3GS. Vais-je craquer ? Plus d'infos via le blog Alcatel Mobile.

Amel Bent, qui s'apprête à fêter, le 21 juin, ses 25 ans, se produira en fin d'année au Zénith de Paris, point d'orgue d'une tournée qui reprendra à l'automne.

Toute l'actu d'Amel Bent sur son site officiel



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.