Victoires de la Musique 2010 les gagnants + l'hommage à Michael Jackson + live Stevie Wonder (vidéos)


Ça s'est passé hier soir sur la scène du Zénith de Paris, et, grâce au très sympathique service communication online de France Télévisions, j'ai eu l'immense privilège d'en être ! Nos Victoires De La Musique nationales, cérémonie que la planète entière nous envie (sic), fêtaient cette année leur 25e anniversaire (comme le temps passe !) en grande pompe, puisqu'une star internationale, que dis-je une sommité de la musique contemporaine, une légende vivante, allait se voir décerner une Victoire d'honneur. Comme annoncé précédemment sur mysoul, il s'agissait évidemment de monsieur Stevie Wonder, génie de la Soul music, figure emblématique du son Tamla Motown, dont la carrière et les accomplissements ne peuvent évidement se résumer en une simple phrase, ni même un billet, pas même un blog dédié à sa gloire. Alors voilà, Stevie, le grand Stevie est venu, c'était magique, même si l'ambiance quelque peu rigide dans l'assistance (en particulier autour de moi) m'a laissé un petit goût amer. Bilan d'une soirée pas comme les autres.



Les Victoires, c'est une mécanique bien huilée, de très gros moyens pour un spectacle de grande qualité (et je le dis sans ironie), mais aussi des invités chouchoutés. Dès mon entrée dans le hall du Zénith, on m'offre gracieusement un t-shirt skinny noir floqué de la mention "Les Victoires De La Musique, 25 ans". Arrivée à ma place, un autre cadeau m'attend. Un exemplaire du mensuel spécialisé Musique Info, (indispensable pour ne rien rater des derniers gossips de l'industrie musicale) ainsi qu'un très beau programme dans son étui cartonné, à l'intérieur duquel est glissé une compilation des Révélations (scène et public) en nomination cette année.



Fin du journal de Laurent Delahousse, aux alentours de 20H30, et prise d'antenne des deux MCs de la soirée Nagui et Michel Drucker. L'émission va commencer dans quelques minutes et plutôt bien, puisque c'est un hommage à Michael Jackson très funky, avec -M- à la guitare, General Elektriks et Amadou et Mariam qui nous est proposé en ouverture de la cérémonie. Ils seront rejoints par Charlotte Gainsbourg qui se lancera dans un slam poétique et décalé de Billie Jean. Pourquoi pas.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Benjamin Biolay, annoncé comme favori, a été deux fois à l'honneur au palmarès. Il repart avec la Victoire de l'album de l'année pour "La Superbe" et celle de l'artiste masculin de l'année. Deux trophées amplement mérités selon moi, rien que pour ce magistral titre éponyme, fruit d'une collaboration avec les producteurs Hip Hop Animalsons (Booba). Un mélange détonnant et totalement envoûtant. Regardez :



Comme annoncé plus haut, Stevie Wonder est venu recevoir une Victoire d'honneur récompensant l'ensemble de sa remarquable carrière. Un trophée reçu des mains de Charles Aznavour, parrain de cette 25e édition de la cérémonie.



Et en bonus, une interview côté coulisses, réalisé dans la loge de l'artiste, durant laquelle il rend notamment hommage à son ami Michael Jackson :



Comme prévu, puisque l'information avait filtré quelques jours plus tôt sur le blog de Fred Musa, c'est bien Oxmo Puccino qui s'est vu récompensé dans la catégorie Album De Musique Urbaine pour son opus "L'Arme De Paix".

Pour le reste, on notera la Victoire de la chanson de l'année décernée par le public à l'une des révélation Pop francophone de l'année, la québécoise Coeur De Pirate dont la ballade "Comme Des Enfants" a en effet été l'un des grands succès de l'année 2009 sur les ondes :



Ci-dessous, l'intégralité du palmarès des Victoires De La Musique 2010
-Artiste interprète masculin de l'année : Benjamin Biolay
-Artiste interprète féminine de l'année : Olivia Ruiz
-Artiste révélation du public de l'année : Pony Pony Run Run
-Artiste révélation scène de l'année : Izia
-Album révélation de l'année : Yodelice
-Album de l'année : "La superbe" de Benjamin Biolay
-Album rock de l'année : "Izia" de Izia
-Album de musique urbaine de l'année : "L'arme De Paix" de Oxmo Puccino
-Album de musiques du monde de l'année : "La Différence" de Salif Keita
-Enregistrement de musiques électroniques ou dance de l'année : "Manual For A Successful Rioting" de Birdy Nam Nam
-Chanson originale de l'année : "Comme Des Enfants" de Coeur de Pirate
-Spectacle musical/la tournée/le concert de l'année : Johnny Hallyday au Stade de France et en tournée avec Tour 66
-Vidéo-clip de l'année : Valérie Pirson pour "Elle Panique" d'Olivia Ruiz
-DVD musical de l'année : Alain Bashung à l'Olympia Réalisateur : Fabien Raymond Universal Music (Barclay)

Le site officiel des Victoires De La Musique : lesvictoires.com

1 commentaires:

  1. Polyb a dit…:

    Pour revisionner l'hommage de Jean Fauque à Alain Bashung, RV ici :
    http://polyborus.over-blog.com/article-mes-hommages-cher-ami-bashung-46421847.html
    Je ne le trouvais nulle part sur le net, je m'y suis donc collée moi-même.
    :-)

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.