Kelis, Acapella (video premiere)


Today, Kelis premiered the eagerly anticipated video for her David Guetta produced comeback single, "Acapella". And it turns out to be as amazing as the snippets promised it to be. Watch the stunning Rankin & Cottam directed video for the leading track taken from the singer's forthcoming album, "Flesh Tone" (due out in May), right after this.
---
On l'a découverte bombe féministe, en pleine crise d'hystérie, sur l'inoubliable "Caught Out There". Puis virant punkette R&B ("Young, Fresh n' New", 2001), se muant en fascinante princesse gothique sur le bouleversant "Get Along With You", avant de revenir en pin-up excentrique et libidineuse sur l'entêtant "Milkshake". En plus de 10 ans de carrière, Kelis l'indomptable, l'une des plus versatiles et audacieuses figures de la Pop urbaine, ne cessera jamais de se réinventer, et de nous étonner. Dans la vidéo de son nouveau single, "Acapella", la new-yorkaise nous en met une nouvelle fois plein la vue, sublimée par la caméra des anglais John Rankin Waddell et Chris Cottam.



Malgré une production dance agressive signée David Guetta, "Acapella" se révèle être une onde sensuelle, frénétique et enivrante, sur laquelle Kelis se réincarne en une version moderne de l'icône du disco, Donna Summer. Un hymne électro d'une efficacité redoutable, qui devrait sans surprise s'imposer comme le hit club du printemps. Le nouvel album de Kelis, "Flesh Tone", sera dans les bacs le 17 mai prochain. Au casting de cet opus signé aux USA sur will.i.am music group, on retrouvera bien sûr le leader des Black Eyed Peas mais aussi un certain Benny Benassi. Murder on the dancefloor en perspective !

Plus d'infos sur Kelis sur son site officiel et son Twitter.



1 commentaires:

  1. Sonia a dit…:

    Pour ma part, je suis hyper déçue de ce titre ! Je n'aime pas du tout la prod, ni la manière de poser de Kelis. Je trouve que le titre manque d'efficacité. J'espère que la collabo avec Will.i.am sera plus attrayante !

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.