• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Masta Ace and Edo G - Dancing Like a White Girl (Feat. Chester French & Pav Bundy)


Another Press Replay banger for you to enjoy on this Friday morning, my dear souldiers. This time around, the joint is provided by oldschool eastcoast MCs Masta Ace & Edo G. On "Dancing Like A White Girl", from the recently released "Arts And Entertainment", the duo teams up with Star Trak recording artists Chester French. Shout outs to my friend Kalenge for introducing me to this groovilicious fun track earlier this week.
---
En matière de Hip Hop, je dois bien reconnaître que je ne suis encore qu'un petit scarabée, et qu'avoir dans son entourage un maître du son Rap/R&B/Funk (qui plus est disposé à partager son savoir), peut parfois/souvent se révéler fort utile. J'en profite donc pour rendre à César ce qui appartient à César, et pour big uper mister Kalenge, journaliste de son état, et véritable encyclopédie musicale qui m'a fait découvrir en début de semaine ce morceau qui depuis, est resté bien scotché dans mon cerveau. Mais comme nous sommes partageuses sur mysoul, on ne pouvait pas vous laisser passer à côté de cette perle, que dis-je, de cette bombe à l'esprit étonnament actuel, bien qu'elle soit signée par deux vétérans du rap East Coast. Sur le très fun "Dancing Like A White Girl" (résisterez-vous à sa ligne mélodique imparable ?) Masta Ace et Edo G sont épaulés par Chester French, le duo pop alternatif signé par Pharrell Williams chez Star Trak.



Malgré ce refrain absolument tubesque, "Dancing Like A Whiter Girl" n'est, pour l'heure, qu'un simple morceau parmi tant d'autres sur le long tracklisting qui compose l'album "Arts & Entertainment", et qui s'étend sur pas moins de 19 titres. In fine, C'est même d'ailleurs les plus classiques "Ei8ht Is Enuff" et "Little Young" qui lui ont été préférés pour lancer l'album.

Ci-dessous, le clip de "Ei8ht Is Enuff":



Et celui de "Little Young", dans lequel le duo égratigne gentiment la nouvelle génération Hip Hop :



Outre les Chester French, on retrouve également parmi les guests de l'opus Marsha Ambrosius, qui multiplie les apparitions discographiques depuis l'arrêt de Floetry, mais dont on attend toujours le premier album sur le label de Dr Dre, Aftermath. La songtress de Liverpool pose ici sur le titre éponyme, alors qu'un autre oldschool timer, KRS One, s'illustre lui sur "Pass The Mic", une production signée Double O (du duo Kidz In The Hall). Publié sur le label indépendant Traffic (The Orchard), "Arts And Entertainment" n'est pour l'instant disponible à la vente que sur Amazon US. L'opus n'est à ce jour pas encore commercialisé sur le store français d'Itunes, mais la plupart des titres sont cependant en écoute intégrale sur Youtube.

Plus d'infos sur Masta Ace & Edo G sur leur site officiel.

Concours de t-shirts d'artistes agnès b.


Soucieuses de développer davantage notre rubrique lifestyle, nous aimerions vous parler aujourd'hui d'un chouette concours organisé par agnès b.

Entre le 27 septembre et le 27 octobre, près de 1000 visuels ont été ajoutés à la galerie du concours de t-shirts d'artistes organisé par agnès b. Depuis le 27 octobre, les artistes ne peuvent plus envoyer de créations mais les internautes peuvent encore voter jusqu'au 2 novembre et donc faire bouger le top 10. Dès le 2 novembre, Agnès b. en personne choisira un t-shirt parmi les 10 premiers pour être LE nouveau t-shirt d'artiste qui sortira avec la nouvelle collection début 2010 ! La classe !

Chaque année (depuis plus de 15 ans), agnès b. invite des artistes connus et inconnus à s'approprier des T-shirts comme support pour en faire une œuvre d'art. Cette ligne de t-shirts peut se vanter d'avoir à son actif plus de soixante artistes (Futura, Martine Barrat, Hervé Guibert, ...) qui ont déjà contribué à créer de très belles pièces.

Cette année, la marque a décidé de mettre le concours en avant sur internet afin de l'ouvrir à un plus grand nombre d'artistes : grapheurs, graphistes, illustrateurs, ... et de solliciter également les internautes pour voter et choisir le fameux t-shirt d'artiste qui fera parti de la collection 2010 ! On peut voter une fois par jour pour tous les t-shirts que l'on aime. L'idée est de faire en sorte que notre préféré arrive dans le top 10 à la fin du concours pour qu'Agnès b. le choisisse. D'autant plus qu'en s'inscrivant, on gagne direct 15 euros de remise sur la boutique en ligne mais surtout, on peut gagner le t-shirt élu ainsi qu'une malette de posca !

Vous pouvez directement cliquer sur l'image plus haut et naviguer sur le mini-site sans quitter mysoul.fr (c'est préférable tout de même) ou vous rendre directement sur http://jeu.agnesb.fr

Alors quel est votre t-shirt préféré ?

Marvin Sapp en concert exceptionnel à Paris + Never Would Have Made It (live video)

Gospel singer Marvin Sapp, who enjoyed tremendous success in the US last year with his soulful ballad "Never Would Have Made It", will be the very special guest of the Paris Gospel Festival. He will perform live for the first time in France this saturday. Tickets available at all outlets. Please enjoy Marvin's live performance of his hit single, as seen on the Today show, right after the bounce.
---
Tout vient à point à qui sait attendre. Après près de 20 ans de carrière (il fut, aux côtés de Fred Hammond, l'un des membres du groupe Commissioned) et 7 albums publiés en solo, le succès crossover est finalement venu frapper à la porte du chanteur Gospel Marvin Sapp en 2007. Avec la ballade "Never Would Have Made It", qui lui a été inspirée après le décès de son père, Marvin Sapp s'est non seulement offert son 1er titre classé n°1 des charts Gospel aux USA, mais le single s'est aussi très vite imposé dans les classements R&B, grâce à un soutien massif des radios urbaines.

Avec 32 semaines passées en tête du classement Gospel, Marvin Sapp a battu un record de longévité au sommet des charts. Aucun autre artiste, tous styles confondus, n'avait en effet était plébiscité pendant une période aussi longue dans un quelconque classement, depuis la création des charts BDS (qui mesurent les diffusions télé, radio et internet) en 1992 !



Dans le cadre du Gospel Festival de Paris, Marvin Sapp se produira pour la première fois en France, ce samedi 31 octobre 2009, aux Docks de Paris (Salle Pullman) à la Plaine St Denis. Il sera accompagné par la chorale TOTAL PRAISE MASS CHOIR, une formation bien connue des amateurs de Gospel, puisque qu'elle s'est produite avec les stars du genre (Kirk FRANKLIN, Richard SMALLWOOD, Byron CAGE, Bebe WINANS).

Ci-dessous, un live du tube "Never Would Have Made It", interprété par Marvin Sapp sur le plateau du Today Show :




Plus d'infos sur le concert de Marvin Sapp ici.

Voir sa page myspace.


Musique Pub Ebay : Walking on a dream d'Empire OF The Sun et Look at me de Black Kids


We are quite proud to be able to say that we introduced you to the sound of Empire Of The Sun back in march. Now, the Australian duo is everywhere, his frontman Luke Steele appearing on Jay-Z latest album, and their very catchy "Walking On A Dream" being used in the latest Ebay TV commercial. If you haven't catch this one already, take a listen after the jump. One of mysoul's current favorite, not to be missed !
---
C'est non sans une grande fierté que je vous parle de nouveau du groupe australien Empire Of The Sun. De nouveau ? Et oui, rappelez-vous (ô fidèles lecteurs !), c'était en mars 2009 que je vous faisais part du titre "Walking on a dream", et pourtant déjà à ce moment-là, j'avais quelques mois de retard puisque l'album a vu le jour sur la toile en octobre 2008 ! C'est donc un an plus tard qu'Ebay (ou plutôt une judicieuse agence de pub) a décidé de reprendre cette petite bombe musicale pour sa nouvelle campagne télé. Espérons que ça permette au groupe de faire parler de lui une nouvelle fois car le titre a mis du temps à prendre pour finalement ne pas être énormément diffusé ! En tout cas, on peut dire que les publicitaires ont bon goût (ne traineraient-ils pas sur mysoul par hasard!?) car pour l'autre spot d'Ebay, c'est sur "Look at me" de Black Kids, un groupe de rock américain, qu'un jeune homme s'éclate !

La nouvelle pub Ebay avec Walking on a dream d'Empire of the Sun


Et voici l'autre pub d'Ebay sur Look at me de Black Kids (que je trouve beaucoup plus réussie !) :


La version intégrale de Look at me :


Et celle de Walking on a dream (dont je ne me lasse pas) :


Plus aller plus loin :
Le Myspace d'Empire Of The Sun
Le Myspace de Black Kids

Kanye West, We Were Once A Fairytale (Spike Jonze short film)


I'm not sure what to think about the bizarre collaboration between Kanye West and Spike Jonze on the recently leaked "We Were Once A Fairytale", and maybe it's because the short-film isn't finished yet. Let's see for yourself right after the bounce.
---
Certains adorent, d'autres détestent (voir la chronique sans appel de Crave Online), j'avoue être assez décontenancée par ce "We Were Once A Fairytale" pour ne pas être en mesure d'émettre un jugement clair et rationnel sur la question. Le court-métrage de Spike Jonze, mettant en vedette Kanye "I Got A Big Ego" West, a en tout cas rempli sa mission provoc', puisque depuis une semaine, bon nombre de medias online se sont épanchés sur cet ovni, qui n'est pas vraiment une vidéo (bien qu'il mette largement en avant le titre "See You in My Nightmares" tiré de l'album "808's & Hearbreak"), mais une sorte de fable métaphorique autour du personnage odieusement égocentrique que Kanye West est devenu.

Cette fiction réaliste nous présente donc un Yeezy juste un peu plus alcoolisé, vulgaire et obsédé sexuel qu'à l'accoutumée. Bien évidemment, cette auto parodie, quelques semaines après le scandale "I'm gonna let you finish but..." pourrait être considérée comme le long mea culpa (sur près de 11 minutes), d'un homme à la dérive, en train de se muer en une version Hip Hop de Pete Doherty, sous le regard consterné de ses fans de la première heure. Oui, ceux et celles qui, comme moi, l'ont connu naguère, gentil garçon propre sur lui, avec son look d'étudiant et son sac à dos vissé sur les épaules, vouant un culte à sa maman. De gendre idéal à icône trash, la mutation lente de Kanye West en cet improbable personnage que l'on adore détester ne pouvait être jugulée que par l'intéressé lui-même. Il était donc grand temps de sacrifier la bête immonde qui sommeillait en lui, cet être vil, ce malin... sauf que :



Sérieusement, le Mal avec un grand M personnifié par cette adorable bestiole, croisement improbable de Gizmo Le Mogwaï et de Flat Eric ? Tout ceci n'était donc qu'une grande farce ? Quel est le véritable message derrière ce "We Were Once A Fairytale" ? Une façon poétique pour Kanye de tendre son majeur à l'opinion publique, dont il fut la risée après son dérapage aux MTV Awards ? Je ne sais pas vraiment comment nous devons, modestes spectateurs que nous sommes, interpréter cette œuvre. Première explication possible de l'étrangeté de la chute, le film ne serait tout simplement pas terminé. C'est en tout cas la version avancé par Rolling Stone. Me voilà rassurée.

Le blog de Kanye West


Mika, Rain (official video + live @ Later With Jools Holland) + Poker Face (Lady Gaga cover)


London based colorful Pop singer Mika has recently released a brand new video for the song "Rain", the second European single to be taken off his sophomore album, "The Boy Who Knew To Much". Watch the Nez Khammal (Kid Cudi's "Make Her Say" ) directed video after the jump. Meanwhile, in the USA, it's the song "Blame It On The Girls" which serves as the 2d single, and the singer has teamed-up with the same director for both videos. And don't forget to listen to his convincing cover of Lady Gaga's "Poker Face", as performed on BBC's Live Lounge last month. Enjoy !
---
Il nous avait habitué à voir la vie en technicolor, à balader ses mélodies accrocheuses sur des arcs-en-ciel Pop, à magnifier ses refrains désinvoltes d'une touche de fantaisie exaltante. Mais sous l'oeil du réalisateur Nez Khammal ("Make Her Say" de Kid Cudi), Mika dévoile une facette plus sombre dans le surprenant clip de "Rain", son dernier single, une petite merveille de Power Pop.

Il aurait pu chanter sous la pluie façon Fred Astaire, mais cela nous aurait peut être semblé trop évident. Ici, l'américano-libanais prend le spectateur à contre-pied, en choisissant d'évoluer dans un univers franchement inquiétant, une forêt lugubre peuplée de drôles de personnages costumés... Une ambiance étrange, à mi-chemin entre The Blair Witch Projet et le Cirque Du Soleil, mais qui n'ôte cependant rien au charme du morceau, un des titres les plus puissants du 2e opus de l'artiste, "The Boy Who Knew To Much", sorti fin septembre.



Voir le clip/watch the video

Ci-dessous, la version live de "Rain" interprétée sur le plateau du célèbre rendez-vous musical de la BBC, Later With Jools Holland :



Mais si "Rain" a été choisi comme successeur de "We Are Golden" pour poursuivre l'exploitation de l'album en Europe, aux USA, c'est le morceau "Blame It On The Girls", que Mika décrit comme proche du style de "No Doubt", qui est actuellement proposé sur le marché US.



En bonus, une version explosive du "Poker Face" de Lady Gaga, revisité par Mika pour l'émission de radio anglaise Live Lounge. Une reprise inspirée de la version alternative/acoustique du titre, que Kid Cudi a d'ailleurs samplé sur le hit "Make Her Say" :



Retrouvez Mika sur Mika Sounds.


Marco Prince intègre le jury de Nouvelle Star (officiel)


Marco Prince, the frontman of FFF, one of France's most popular Funk band, has officially been confirmed as the new judge on the French "Idol" TV show. If you're not familiar with the sound of this very eclectic musician, the video for Alice, from FFF's latest release (back in 2000) is enclosed inside the French post, as well as a great acoustic rendition of one of their classics, "Barbès", named after the popular Parisian area.
---
Ou quand un funkateer en chasse un autre dans le télé-crochet musical. Après l'officialisation du départ de Sinclair par l'intéressé lui-même dans les colonnes du Parisien (plus d'infos ici), le divertissement musical d'M6 était en quête de son successeur, pour la 8e saison, à l'antenne en 2010. La semaine passée, deux personnalités bien connues des professionnels de l'industrie du disque tenaient la corde. Le charismatique leader du groupe FFF, mais aussi Bertrand Burgalat.

Ce dernier avait d'ailleurs les préférences des autres membres du jury, et notamment de Lio. Il est vrai que son parcours très éclectique, en tant que producteur, directeur de label et même compositeur de musique de films ("Les Nuits Fauves" de Cyril Collard ou "Palais Royal!" de Valérie Lemercier) avait de quoi séduire la production de l'émission. Mais ce sont surtout ses différentes collaborations (Alain Chamfort, Alizée, Philippe Katerine) et son travail sur le 1er album de Christophe Willem, ancien vainqueur de Nouvelle Star, qui aurait pu faire pencher la balance en sa faveur. Depuis Avril 2009, Bertrand Burgalat est aussi Chevalier des Arts et des Lettres, ce qui faisait définitivement de lui la caution intello/branchée mais nullement segmentante dont le divertissement a de nouveau terriblement besoin. Car si le rendez-vous d'M6 reste un show grand public, son image a clairement évolué avec l'éclosion d'un Christophe Willem, d'un Julien Doré ou d'un Benjamin Siksou. Le casting en demi-teinte de l'année dernière, dont seule la charmante Camélia Jordana a émergé, a probablement entaché la crédibilité de l'émission.

Mais c'est désormais acquis, c'est à Marco Prince qu'incombera la lourde tâche de redorer le blason de Nouvelle Star. Et avant de revenir plus en détail sur le parcours du personnage, un petit break musical s'impose. Ci-dessous, une version acoustique qui dépote de l'excellent "Barbès !" (Me monte à la tête, me monte à la tête !") enregistrée par le site rkst.org à l'occasion des Solidays 2007.



Selon Bibiane Godfroid, Directrice Générale des programmes d'M6, qui s'exprimait à ce sujet dans Le Parisien (voir l'interview ici) la "légitimité artistique du musicien", et son "profil funk" auraient joué en sa faveur pour succéder à Sinclair. Il vient ainsi compléter les sensibilités Rock de Philippe Manoeuvre, Jazz d'André Manoukian et Variété/Pop de Lio. Pourtant, il suffit de se pencher un minimum sur le parcours musical de ce brillant artiste, révélé au début des années 90 avec la formation FFF, pour prendre pleinement conscience que le talent de Marco Prince rayonne depuis longtemps bien au-delà du spectre funk & groove. Musiques de films ("Total Western" d'Eric Rochant, "Jean-Philippe" de Laurent Tuel), ou de spectacles (le One-Man Show "100% Debbouze") en passant par des projets d'ambition internationale (musique de la cérémonie d'ouverture des 15ème jeux asiatiques de Doha en 2006 ou de celle de la Coupe du Monde de Rugby au Stade De France en 2007), Marco est un touche à tout, un homme de défi aussi bien capable de créer et diriger un orchestre de chambre pour sa société de production sonore Lola Sous La Lune, que d'enflammer les scènes de France au son d'un Heavy Fonk sauvage.

Ci-dessous, la vidéo du single "Alice", extrait de l'album "Vierge" (2000) :


Si la dernière sortie discographique du groupe FFF remonte à 2000 (l'album "Vierge", sorti chez V2 Music), la formation est cependant toujours en activité (voir leur myspace) et a même participé au Festival Solidays en 2007.
Quant à Marco Prince, il a récemment réalisé la B.O. de la série Mafiosa, diffusée sur Canal +, et a également assuré la direction artistique de la tournée Dante, d'Abd Al Malik.


Michael Jackson : écoutez la démo acoustique de She's Out Of My Life


As the world is getting ready for the international release of Kenny Ortega's This Is It documentary, Sony Music has just released, via Michael Jackson's official website, the acoustic demo version of one of the King of Pop's greatest ballad, "She's Out Of My Life". You can now listen to this very rare item right after the jump.
---
Alors que ce lundi 27 octobre, Sony Music publiera le double album "This Is It", qui accompagne la sortie évènement du documentaire musical "Michael Jackson's This Is It" de Kenny Ortega (sur les écrans mercredi), la démo du titre "She's Out Of My Life" vient d'être mise en ligne sur le site officiel du King of Pop.

La ballade "She's Out Of My Life", écrite par le musicien Tom Bahler (un proche collaborateur de Quincy Jones) fut popularisée par Michael Jackson qui enregistra sa propre version du titre en 1979 pour l'album "Off The Wall". Exploité en single en avril 1980, le titre marquait une rupture avec l'influence Disco/Funk des 3 premiers morceaux tirés de l'album, "Don't Stop Till You Get Enough", "Rock With You" et le titre éponyme, "Off The Wall". La pureté de l'interprétation de Michael et son engagement total à délivrer l'intense émotion du texte (il finit le morceau quasi en pleurs) ont naturellement bouleversé la planète. Cette démo acoustique que l'on découvre aujourd'hui, soit 30 ans après la sortie du titre original, ne fait qu'asseoir le mythe Jackson, ange déchu de la musique populaire moderne. Exceptionnel.



Par ailleurs, outre Ginuwine qui proposait sa version du morceau sur son album "100% Ginuwine" (1999), la chanson a récemment fait l'objet d'une reprise par la star de la Pop philippine, la chanteuse Nina, sur son album de covers "Renditions Of The Soul" qui contient également des reprises de Justin Timberlake, Robin Thicke ou Brian Mcknight.



Plus d'infos ici



Enfin, pour les fans, le magazine Les Inrocks propose depuis le 16 octobre un hors série exceptionnel consacré à la Pop Star, intitulé "Michael Jackson, la vraie histoire...". 100 pages d'enquête, actuellement en kiosque au prix de 6,90 euros. Le sommaire en détail sur la Fanpage Facebook dédiée.

Toute l'actualité autour de la sortie évènement de "This Is It" sur michaeljackson.com


Oxmo Puccino, Naitre Adulte (campagne Unicef 2009) à télécharger gratuitement


Top-notch and critically acclaimed French MC Oxmo Puccino has just released a brand new track, called "Naitre Adulte", as part of the latest UNICEF (United Nations Children's Fund) campaign. The track has been made available as a free download via the organization's official website. Please follow the link provided after the jump, if you want to discover the beautiful acoustic guitar driven song.
---
Le 20 novembre 1989, l'ONU adoptait la Convention relative aux Droits de l'Enfant, communément appelée CIDE ou Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Le traité, ratifié par 190 des 192 états membres de l'ONU (plus d'infos ici) célèbrera donc bientôt ses 20 ans, un anniversaire marqué par toute une série d'évènements qui se sont déroulés durant l'année. Parmi ceux ci, à l'invitation de l'UNICEF, le rappeur Oxmo Puccino a écrit et co-composé avec le musicien Côme Aguiar le titre inédit "Naître Adulte". Un morceau dont l'objectif est de sensibiliser la jeunesse à la cause du droit des enfants, et qui est destiné à être repris, ce 20 novembre 2009, date anniversaire de la signature de la Convention, dans tous les établissements scolaires de France. Pour ce faire, la chanson est actuellement proposée en téléchargement libre sur le site officiel de l'Unicef. Découvrez-la sans plus attendre sur mysoul.fr



Télécharger "Naître Enfant" d'Oxmo Puccino (via unicef.fr)

Par ailleurs, le MC, qui sillonne actuellement les routes de France pour défendre sur scène son dernier album, "L'Arme De Paix", assurera, du 28 novembre au 20 décembre, la programmation du cinéma parisien MK2 Quai de Seine. Le multiplexe du 19e arrondissement a en effet offert une carte blanche à Oxmo, qui lancera l'opération en personne lors d'une avant-première qui se tiendra le 24 novembre prochain. Avis aux cinéphiles !

Retrouvez Oxmo Puccino sur Oxmo.net, sur myspace et sur Facebook



crédit photo © Unicef France

Whitney Houston en concert à Paris Bercy le 6 avril 2010


L'information est tombée il y a quelques heures sur le web. Comme elle l'avait laissé entendre lors de son dernier passage promo en France sur le plateau du Grand Journal de Canal +, Whitney Houston sera bien de retour en Europe au mois d'avril pour sa première tournée sur le vieux continent depuis 1999 et son "My Love Is Your Love World Tour". La star fera une halte au Palais Omnisport de Paris Bercy le 6 avril 2010. Découvrez ci-dessous l'affiche officielle de l'évènement.



La tournée, produite par le tout puissant Live Nation (Madonna, Shakira, Jay-Z) devrait compter une vingtaine de date, et passer par le Royaume Uni, l'Italie, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche et la Belgique. La billetterie pour l'unique date française annoncée pour le moment n'est pas encore ouverte. Plus d'infos relatives à l'évènement très prochainement sur mysoul.fr

La chanteuse était par ailleurs récemment de passage en Angleterre, et son apparition très remarquée dans le télé-crochet musical X-Factor a littéralement déchaîné les passions. Si les médias anglais, tels le Telegraph ou le Daily Mail ont jugé la diva plutôt hésitante durant son interview, la vidéo officielle de sa performance a généré un véritable buzz sur Youtube, affolant les compteurs avec plus d'1 million 300 000 visionnages en l'espace d'un week end.



Plus d'infos sur Whitney Houston sur son site officiel et sur Whitney Connected


Diam's, son magnifique SOS : le 16 novembre 2009 dans les bacs


Il y a une semaine jour pour jour, une centaine de journalistes ont eu la chance de découvrir en exclusivité le nouvel album de Diam's, intitulé "S.O.S" et prévu pour le 16 novembre 2009. Il s'agissait d'une écoute presse, au sein même de la maison de disques EMI, mais pour ma part, je vous avoue que je m'y suis plutôt rendue en tant que fan ! Dans cet album, Diam's affiche une plume décomplexée, habile, plus engagée mais très fine et très imagée à la fois ainsi qu'une nouvelle musicalité, pour notre plus grand plaisir.



L'album commence par une intro d'environ 2 minutes dans laquelle Diam's fait un face à face avec Mélanie. Le beat est lourd, les mots sont forts, l'interprétation l'est tout autant et l'émotion est dores déjà palpable. Ce n'est alors que le début mais celui-ci donne le ton : "Si Diam's a perdu des amis détracteurs, sachez que Mélanie n'a pas perdu son coeur". Son cœur, c'est en quelques sortes le fil rouge des 14 titres qui composent cet album. Encore plus touchant que ces 3 précédents opus, Mélanie va plus loin dans l'introspection. Elle ose davantage et ce, pour notre plus grand bonheur, car elle affiche ainsi une plume totalement décomplexée : plus revendicative, plus engagée et sans doute plus en phase avec sa vie de femme. A 29 ans, la rappeuse si silencieuse ces derniers temps nous dévoile tout.



Nous avions eu un avant-goût avec le premier extrait, offert en téléchargement sur son site officiel, "I Am Somebody" qui retrace en 6 minutes les trois années qui se sont écoulées depuis son dernier album "Dans Ma Bulle" (vendu à plus d'un million d'exemplaires) et dans lequel l'artiste annonçait déjà ses nouvelles ambitions : humanitaires "2009, je sais qu'ma force n'est pas seulement sur la scène mais aussi proche d'Amnesty que du Secours Populaire", personnelles : "Ce qui m'importe en vrai ce que ma musique me rapporte de la chaleur humaine, loin des clashs de mon Hip- Hop" et une envie d'être toujours proche de son public "Et pour tous ceux qui me sont chers : je me sens mieux dans le noir donc je s'rai souvent en concert si vous désirez me voir". L'album s'enchaine ensuite sur le premier single "Enfants du désert" dont le tournage du clip vient tout juste de s'achever et sera donc très bientôt disponible (sur mysoul.fr bien sûr !).

La suite de l'album mêle amour (souvent déchu, notamment dans le titre qui a donné son nom à l'album "SOS" ou encore dans "Coeur de bombe"), contestations, déceptions, critiques, espoir, quête de tolérance (sur le morceau "Lili"), tristesse, hommage (à sa mère dans "sur la tête de ma mère", un de mes titres préférés !), humour, prise de conscience (comme dans le magnifique titre "L'honneur d'un peuple" dans lequel elle sample Francis Cabrel sur les toutes dernières notes), ...



L'album se termine en beauté sur un titre qui réunit toutes ces émotions à la fois et bien plus encore, et dans lequel le cœur et la sincérité de l'artiste n'ont jamais été aussi présents ! Elle le dit elle-même en introduction du morceau "Voici mon plus beau titre...". Il s'appelle "Si c'était le dernier" et, effectivement, il s'agit bien de son plus beau morceau. Bien entendu, à plus de trois semaines de la sortie de l'album, je ne pourrais pas tout vous dévoiler, aussi bien par respect pour l'artiste que pour vous laisser le plaisir de découvrir toutes ces perles par vous-mêmes. Mais je ne peux m'empêcher de vous dire que ce titre de 10 minutes est vraiment LE morceau de l'album ! Mélanie se dévoile totalement, elle nous parle de ce qu'il s'est passé en 2008, année durant laquelle elle n'aurait pas écrit un seul texte. L'interprétation y est incroyable ! A chaque mot, on ressent une émotion particulière et très intense : de l'empathie, de la tristesse, de l'admiration mais elle nous donne également énormément de courage. Car, mine de rien, même si ce titre reste très sombre pendant un bon bout de temps, il s'achève sur des belles notes d'optimisme, d'encouragements et de projets tout à fait honorables pour l'avenir, preuve que l'on peut toucher le fond et remonter la pente, qui que l'on soit et malgré l'acharnement des médias.


Photo de Guillaume Crouzet

L'écoute prend fin sur une très belle surprise : Diam's est apparu sur scène pour rapper en live le dernier couplet de "Si c'était le dernier", couplet dans lequel elle s'adresse une nouvelle fois à ceux qui la soutiennent : "J'aimerais que mon public sache que je l'aime, perdue dans mes problèmes : comme j'ai eu peur de vous perdre !". Mais que Mélanie se rassure, après l'écoute de cet album, elle réussira à toucher une nouvelle fois le cœur de beaucoup de monde ! Elle a d'ailleurs fini sa prestation sur les applaudissements très chaleureux des journalistes. Je peux à présent vous affirmer que ce soir-là, je n'étais finalement pas la seule fan de Diam's dans la salle !

Son site officiel

Alicia Keys Doesn't Mean Anything (video)


If you're a die hard fan of Alicia Keys, you may have waited the whole week end patiently in front of your computer, expecting to see the premiere of the songstress brand new video, for the single "Doesn't Mean Anything". The video was supposed to be posted exclusively on the notorious Perez Hilton blog, but we didn't see anything coming until earlier today, when the video was eventually released online via Alicia's myspace. Please find the highly anticipated (well, at least for a couple of days) video right after the jump. Enjoy !
---
Après un léger contre-temps qui aura laissé ses fans languir d'impatience tout le week end (le clip était sensé être posté en exclusivité sur le blog de Perez Hilton vendredi), les voici enfin, ces fameuses images qui illustrent le single "Doesn't Mean Anything". Mise en ligne il y a quelques heures sur le myspace officiel de la chanteuse, la vidéo débute de façon très originale, et Alicia, qui s'est également lancée dans une carrière cinématographique en 2007 avec le film "Mi$e A Prix" ("Smokin' Aces"), y expose ses dons de comédienne, dans un monologue plein d'émotion.



Alors, verdict ? Une première partie qui mise sur la classe et la sobriété, pour glisser vers des effets spéciaux qui ne sont pas sans rappeler ceux utilisés dans la série Heroes. On savait déjà qu'Alicia était une "Superwoman", le réalisateur P.R. Brown aurait-il décidé d'en faire une super-héroïne qui aurait le pouvoir de faire disparaître les objets dans une volute de fumée ? Pas vraiment. La scène finale, dans laquelle Alicia chante son désespoir au sommet d'une montagne surplombant un désert qui s'étend à perte de vue, est une belle métaphore visuelle de son texte. "From above, seems I had it all, but it doesn't mean anything, now that you're gone". Il est vrai que comme l'écrivit Lamartine avant elle, "Un seul être vous manque et tout est dépleuplé"...

Retrouvez Alicia Keys sur son site officiel et sur Alicia Keys France.

Janet Jackson, visuel et tracklisting de Number Ones (best of) + Video Tribute


As Janet Jackson is about to release, on November 17th, the second greatest hits compilation of her career (after "Design Of A Decade", released in 1996), mysoul is paying tribute to the one and only Funky Diva. Find the official cover art of Number Ones, as well as its tracklisting, after the jump. Plus a selection of must see Janet Jackson related videos, from rare music videos to live performances to cover tributes by other artists. Enjoy !
---
Près de 15 ans après la sortie de la compilation "Design Of A Decade", Janet Jackson s'apprête à publier son second Best of, le 17 novembre prochain aux USA sous le titre "Number Ones", le 23 novembre à l'international sous le titre "Janet Jackson : The Best".

Alors que "Design Of A Decade" se concentrait essentiellement sur les albums "Control" (1986) et "Janet Jackson's Rhythm Nation 1814", "Number Ones" se présente comme une véritable anthologie de l'artiste, retraçant sa carrière discographique en 34 titres, et couvrant plus de 20 ans de carrière, de 1986 à 2008, année de parution de son plus récent opus, "Discipline".

Les premiers albums de Janet Jackson étant sortis sur A&M Records, les suivants chez Virgin Records, et le dernier en date, "Discipline", sur Island Records, cette compilation n'a été rendue possible que grâce à un partenariat établi entre les majors Universal et EMI.

Outre les principaux hits qui ont jalonné la carrière de la benjamine de la famille Jackson, on retrouve au tracklisting de "Number Ones" plusieurs collaboration de la chanteuse qui n'apparaissaient pas sur ses albums studios. Du super old school "Diamonds", enregistré avec le trompettiste Herb Alpert (et produit par les mentors de Janet, Jimmy Jam & Terry Lewis) à son duo avec le regretté Luther Vandross ("The Best Things In Life Are Free"), en passant par "Scream", son duo évènement de 1995 interprété avec son frère Michael, ils y sont presque tous. On retrouve également le remix de "I Get Lonely", en featuring avec BLACKstreet, "What’s It Gonna Be" (avec Busta Rhymes), et évidemment, son tout nouveau titre "Make Me", le seul inédit du projet, produit par Rodney Jerkins. Le 11e album de Janet Jackson est annoncé pour le courant de l'année 2010.


Tracklisting de "Number Ones/Janet Jackson : The Best"
Disc 1

1. What Have You Done For Me Lately (Control, #1 R&B)
2. Nasty (Control, #1 Dance & R&B)
3. When I Think Of You (Control, #1 Pop & Dance)
4. Control (Control, #1 Dance & R&B)
5. Let’s Wait Awhile (Control, #1 R&B)
6. The Pleasure Principle (Control, #1 Dance & R&B)
7. Diamonds—Herb Alpert with Janet Jackson (Keep Your Eye on Me, #1 Dance & R&B)
8. Miss You Much (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Pop, Dance & R&B)
9. Rhythm Nation (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Dance & R&B)
10. Escapade (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Pop, Dance & R&B)
11. Alright (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Dance)
12. Come Back To Me (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 AC)
13. Black Cat (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Pop)
14. Love Will Never Do (Without You) (Janet Jackson’s Rhythm Nation 1814, #1 Pop)
15. The Best Things In Life Are Free---Luther Vandross and Janet Jackson
16. That’s The Way Love Goes (janet, #1 Pop, Dance & R&B)

Disc 2
1. If (janet, #1 Pop, Dance & R&B)
2. Again (janet, #1 Pop)
3. Because Of Love
4. Any Time, Any Place (janet, #1 R&B)
5. Scream—Michael Jackson and Janet (History - Past, Present, and Future Book 1, #1 Dance)
6. Runaway
7. Got ‘Til Its Gone---Janet featuring Joni Mitchell and Q-Tip (The Velvet Rope, #1 Japan and South Africa)
8. Together Again (The Velvet Rope, #1 Pop and Dance)
9. I Get Lonely--- Janet featuring BLACKstreet (The Velvet Rope, #1 R&B)
10. Go Deep (The Velvet Rope, #1 Dance)
11. What’s It Gonna Be---Busta Rhymes featuring Janet (Extinction Level Event, #1 R&B)
12. Doesn’t Really Matter (All For You, #1 Pop)
13. All For You (All For You, #1 Pop, Dance, R&B)
14. Someone To Call My Lover (All For You, #1 Dance)
15. All Nite (Don’t Stop) (Damita Jo, #1 Dance)
16. Call On Me with Nelly (20 Y.O, #1 R&B)
17. Feedback (Discipline, #1 Dance)
18. Make Me

NB : 3 titres bonus sur la version anglaise de la compilation : "Come Back to Me", "When I Think of You" (Morales House Mix UK 7"), "Whoops Now".

Et pour célébrer cette sortie et rendre un hommage à Janet, l'une des artistes les plus influentes du R&B contemporain (Aaliyah ou Ciara, pour ne citer que les plus évidentes) voici une petite sélection de vidéos qui nous replongent dans la carrière exceptionnelle de cette icone Pop.

En 1993, le monde découvre une version ultra glamour de Janet Jackson, shootée par le photographe français Patrick Demarchelier sur la couverture de l'album "Janet." Cinquième single extrait de l'opus, le downtempo "Anytime, Anyplace" fut remixé par un certain R. Kelly :



En 1997, le 2e extrait de l'album Velvet Rope est révélé. Il s'agit de l'hymne dancefloor "Together Again", qui deviendra le 8e single numéro 1 des charts US pour Janet Jackson. Mais à l'origine, "Together Again" était une ballade (qui fut ensuite réarrangée dans une version dance). Celle-ci fit aussi l'objet d'un clip, une version alternative peu diffusée du tube que nous connaissons tous :



En 2004, le deuxième single de Janet Jackson pour l'album Damita Jo est une sublime ballade Soul produite par Jimmy Jam & Terry Lewis et...Kanye West ! Souffrant toujours de la mauvaise publicité générée par le fameux incident du Superbowl, le morceau, malgré sa grande qualité de production (un hommage au son léché de la Motown), est un échec aux USA.



Mais on ne peut rendre hommage à Janet sans mentionner ses performances scéniques, qui ont aussi construit sa légende d'entertainer, et lui ont valu, à l'apogée de sa carrière, d'être érigée au rang de Princesse de la Pop mondiale, dont Madonna reste la Reine indéboulonable. Ci-dessous, le superbe tableau de "Trust A Try" tiré du All For You Tour (2002) :



Enfin, l'influence de Janet Jackson sur la scène Pop, Soul, et R&B contemporaine ne s'est jamais démentie. En 2001, MTV lui consacrait son premier MTVIcon. Ci-dessous, l'hommage rendu à l'artiste dans cette émission par les Destiny's Child, qui reprennent merveilleusement le tube "Let's Wait A While" :



Ici, c'est la danseuse qui est saluée, avec un impressionnant hommage chorégraphié, réalisé par Pink, Mya et Usher :



Retrouvez Janet Jackson sur son site officiel et sur Twitter

Amel Bent , Où Je Vais (video clip)


Après vous avoir présenté son nouveau single à la fin du mois de Septembre, la belle Amel est de nouveau à l'honneur sur mysoul, puisque le clip d'"Où Je Vais" vient de faire son apparition ce soir sur la toile. Et cette fois-ci, c'est le blog Ptitblog qui en a eu la primeur.

C'est à Kamel Ouaret, réalisateur qui avait déjà oeuvré à ses côtés sur les clips de "Tu n'est plus là", "Vivre Ma Vie" et "A 20 ans", qu'Amel a confié la mise en image du titre. Découvrez-le ci-dessous.



Et là, je tiens à saluer le travail du réalisateur pour ce clip d'une fraîcheur insensée, au scénario extrêmement touchant. On y retrouve une Amel Bent très en beauté, dans sa chambre d'ado, des rêves de musique plein la tête, n'ayant pas encore gouté à la gloire cathodique qui fera d'elle la nouvelle star du R&B français. Alors qu'elle avait essuyé quelques critiques avec le single "Nouveau Français", dont elle n'avait surement pas mesuré la portée et la mauvaise interprétation qu'il pourrait engendrer, cette fois-ci, il semble évident qu'"Où Je Vais" va réconcilier Amel avec le grand public, et la remettre sans difficulté sur la voie d'un succès populaire duquel elle fut, injustement et bien involontairement, éloignée.

Sur ce texte sensible co-écrit avec le rappeur Tunisiano du groupe Sniper, la plus belle voix de la jeune chanson française nous touche une nouvelle fois en plein cœur, servie par une composition imparable de Jay Sebag. Ce talentueux musicien (une version française de Robin Thicke qui s'ignore), avait déjà offert à Amel l'une de ses plus belles ballades, "Tu n'es plus là". Il a aussi prêté sa voix aux plus gros hits du DJ/producteur Martin Solveig, dont la bombe Rejection.

Retrouvez Amel Bent sur son profil myspace, son Blog Music Skyrock et son site officiel.


Leighton Meester feat. Robin Thicke, Somebody To Love (audio)


From your favorite TV star to fashion icon to Dance/Pop diva, Leighton Meester can do it all, with some insolent success. Her debut single, off her still unscheduled first album, is another proof. To start things off nicely, "Somebody To Love" aka Leighton's introduction to the music world as the lead act (she already appeared on a song with Cobra Starship) is a banging collab with the groovilicious Robin Thicke. The track was penned by Rico Love and produced by Mike Caren. Take a listen after the jump.
---
En voilà une qui a tout compris pour percer dans l'industrie du disque. En même temps, quand on est la star de la série la plus glam depuis Sexy & The City, voire de la série teenage la plus populaire depuis Beverly Hills 90210, on a de grande chance que la première galette, aussi insignifiante soit elle, que l'on sera amenée à pondre, se retrouve propulsée au sommet du Billboard sans avoir besoin d'assurer le moindre service avant-ventes. C'est donc un fait acquis, Leighton Meester est programmée pour devenir une star de la chanson, mais pour ne pas écorcher son image de poupée fashionista, il fallait bien que son premier single adopte lui aussi la positive hypitude.

Alors voilà, Leighton a réfléchi, et elle s'est dit qu'il y avait surement un créneau à prendre, une petite place vacante quelque part entre Lady Gaga et... Madonna ! Bah oui, tant qu'à faire, autant viser haut, directement dans les stratosphères du royaume de la Pop. "Somebody To Love", le premier single de Leighton est un ersatz des productions Pop/Electro que la Ciccone nous sert depuis maintenant une décennie.



Comble du chic, l'irrésistible timbre funky de Robin Thicke vient apporter une petite touche groovy baby à ce tube en puissance, écrit par Rico Love ("Energy" de Keri Hilson, "Sweet Dreams" de Beyoncé) et produit par Mike Caren (Asher Roth, Amerie, T.I.)

Si aucune date officielle n'a encore été confirmée concernant la sortie du premier album de l'actrice devenue diva Pop, on sait que l'opus sortira chez Universal Republic. Bien évidemment, les poids lourds de la musique urbaine ont été réunis pour fournir à la jolie Leighton quelques délicieux bangers à susurrer (on ne peut pas dire qu'elle chante à gorge déployée sur son premier single). Parmi les noms annoncés, Harvey Mason Jr, Polow Da Don et Spencer Nezey de Jupiter Rising, groupe que mysoul vous présentait déjà en février dernier. Premier sur la hypitude musicale, comme d'hab.

Retrouvez Leighton Meester sur myspace et sur son site officiel.

Mysoul à la rencontre de Laure Milan (video interview)


Voilà quelques mois que nous n'avions plus de nouvelles de Laure Milan et que sa douce voix ne résonnait plus sur les ondes, ni sur les prestigieuses scènes parisiennes où nous avions pris l'habitude de régulièrement l'applaudir. Après la sortie de son 2e album "Sourire Aux Anges", la toulousaine s'est offert un pur moment de live, entourée de la fine fleur de la Soul, du R&B et du Hip Hop français, dans l'enceinte prestigieuse de l'Olympia. Depuis, Laure a mis sa carrière solo entre parenthèse pour prêter sa plume sensible et offrir ses mélodies élégantes à plusieurs artistes d'envergure. On la retrouve notamment sur deux titres de la très populaire comédie musicale Cléopâtre, la dernière Reine d'Egypte (mise en scène par Kamel Ouali). C'est également elle qui a récemment signé "L'école Des Dupplicatas" le très efficace premier single de Joanna, le seul véritable talent issu de la dernière édition de Star Academy. Alors qu'elle s'attèle actuellement à l'écriture de son 3e album, Laure Milan a répondu, avec humour et en chanson, aux questions de Sonia, en exclusivité pour mysoul.fr

Kid Sister, Right Hand Hi (audio / free download)


Here is the first official single from Kid Sister long-time delayed debut. The record, which was first expected to hit shelves in 2008, has been reworked, with some songs removed from the original tracklisting and 5 new tracks added. Retitled "Ultraviolet" and executively produced by her boyfriend A-Trak, the album will feature a duet with Estelle, entitled Steps. Kid Sister's "Ultraviolet" will be in stores november 17, in the meantime, mysoul urges you to listen to her Electro Hip Hop banger "Right Hand Hi". Download link provided after the bounce.
---
Cela devait être l'un des albums évènement du Hip Hop US en 2008. Nous sommes fin 2009, et le premier opus de Kid Sister n'a toujours pas vu le jour. Que s'est-il donc passé pour que l'enfant chérie de Chi-Town, que beaucoup désignent déjà comme la réponse féminine à Kanye "I'm gonna let you finish but..." West, soit coupée net dans son élan ? Et bien pas grand chose, en fait. Ce gros contre-temps dans la sortie de l'album de Kid Sister ne trouve son explication que dans la soudaine remise en question artistique de la rappeuse, qui, non contente du résultat final de "Dream Date", est retournée en studio, a fait quelques réajustement dans le tracklisting, et a, au final rebaptisé le projet "Ultraviolet". Mais cette fois-ci, on y est presque, la lumière au bout du tunnel est même apparue avec la sortie d'un premier single officiel, le très très très club "Right Hand Hi".



Télécharger "Right Hand Hi" et son remix (via RCRD LBL)
Download "Right Hand Hi" and its remix (via RCRD LBL)

De l'electro rap qui pulse (ai-je déjà précisé que ce premier single était très très très club ?) mais vous attendiez vous vraiment à autre chose de la part de l'interprète du déjà bien bouncy "Pro Nails" feat. Kanye "I'm gonna let you finish but..." West, sorti en 2007 ? Mais si, rappelez-vous :



Selon son boyfriend A-Trak, le DJ de Kanye "I'm gonna let you finish but..." West (oui, je sais, elle commence à être lourde, ma blague) qui est également producteur exécutif de l'opus, "Ultraviolet" réservera son lot de surprises, et ne devrait pas suivre une orientation strictement electro. Il déclarait ainsi au site SOHH.com : "I think a lot of people are going to be surprised with the fact that there's a bunch of raw hip-hop records on there. It's not all up tempo clubby stuff. I think a lot of people are going to be impressed with her growth also because when she made a lot of the records that people have heard by now, she was just starting to rap.". En gros, Kid Sister n'a pas son pareil pour pondre des titres qui font bouncer les foules, mais sur "Ultraviolet", il y aura aussi la place pour un rap plus brut, et forcément plus mature (pour la petite histoire la jeune artiste a découvert le Hip Hop sur le tard, et ce n'est qu'en octobre 2005 que Melissa Young est devenue Kid Sister). Sur "Ultraviolet", outre le duo "Pro Nails" en feat avec Yeezy, on retrouvera une collaboration avec l'anglaise Estelle, intitulée "Steps". Le premier album de Kid Sister sera dans les bacs, sauf retournement de situation de dernière minute, le 17 novembre prochain. Cette fois, c'est (quasi) sur.

Plus d'info sur Kid Sister sur myspace, sa Fanpage Facebook. Suivez-la aussi sur Twitter.

John Mayer "Who Says" (video)


The Anthony Madler directed video for John Mayer's latest single, "Who Says" premiered this thursday. Though the musician stated he wanted to go more experimental on his 4th album, this first offering remains pure John Mayer, soft, bluesy, with that sweet melody we'll all soon sing along to. Expect "Battle Studies", John Mayer's new album, to hit stores November 17. In the meantime, catch the "Who Says" video after the jump.
---
Non seulement John Mayer est la personnalité la plus passionnante à suivre sur Twitter (je me délecte de ses traits d'esprit, de sa fulgurance et de son habilité à manier l'ironie, surtout lorsqu'il répond au blogger Perez Hilton !), mais en plus, cet homme là a le chic pour me faire fondre le cœur avec ses mélodies bluesy. Dernier exemple en date, la ballade "Who Says", premier extrait du 4e album du musicien, "Battle Studies", dont la sortie est programmée au 17 novembre prochain. Le clip, réalisé par Anthony Mandler, a été mis en ligne mardi sur la chaîne Youtube de John Mayer. Découvrez-le ci-dessous :



John Mayer est un homme à femme et un fêtard invétéré. "Who says I can’t get stoned, turn off the lights and the telephone ? Me and my house alone, who says I can’t get stoned?" claironne-t-il dans le couplet d'ouverture de "Who Says". C'est donc une de ses fameuses nuits de débauche et de beuverie avec ses potes, à arpenter les rues de New York, que le réalisateur Anthony Mandler (déjà aux manettes du "Bad Habits" de Maxwell, du "Run This Town" et du "D.O.A." de Jay-Z ou du dernier Amerie, "Heard'Em All") a essayé de capturer.

Selon l'intéressé, toujours via Twitter, le morceau sonnerait mieux quand on l'écoute entre 20H et 3H du matin, le vendredi ou le samedi soir... Histoire de se mettre en condition avant de se mettre la tête à l'envers ? Bon, ceci dit, à 10H du matin ou au réveil, "Who Says" passe plutôt bien aussi, je trouve.

Pour plus d'infos sur John Mayer, son site officiel, sa Fanpage Facebook et surtout, surtout son indispensable Twitter


Steph Jones Gravity lifetape (free mixtape download)


After being teased all summer long via Ustream and Twitter, we've finally reach the D-Day ! Steph Jones has dropped his eagerly anticipated "Gravity lifetape", as promised, on october 12. The 11-track set is as groovilicious as we could have expected from this not so ordinary "R&B meets Soul meets Pop meets whatever you want" phenomenon. Stand-out tracks "Gravity" (a John Mayer cover featuring New Orleans wonder PJ Morton) and "Look What You've Done" are already on replay mode on my Itunes. Download link provided after the bounce (and yes, the mixtape is given away for free as a gift from Steph Jones to his already extensive fanbase). Enjoy !
---
Après des mois d'attente, de teasing et de séances d'écoute sur sa chaîne Ustream, Steph Jones (soit l'un des artistes les plus inventifs à avoir émergé de la scène R&B US ces dernières années) publie ENFIN sa mixtape, "Gravity". Le projet a été mis en ligne hier soir en exclusivité sur le blog de B. Scott, et je suis déjà convaincue qu'il s'imposera sans difficulté auprès des amateurs du genre comme la bande son r&b de l'hiver.

Personnalité extrêmement attachante issue de la mouvance Soul/R&B indépendante, Steph Jones le francophile (il a vécu en France durant sa carrière de mannequin pour l'agence Ford) symbolise à la perfection, de part sa démarche promotionnelle, le concept d'"artiste web 2.0". De myspace, où je l'ai découvert il y a environ deux ans, à Facebook en passant par Twitter, Youtube et surtout Ustream, le jeune homme a quadrillé le terrain, et a ainsi développé une impressionnante fanbase, sans le soutien de la moindre structure ou d'un label. Extrêmement accessible, maintenant un lien constant avec son public, Steph Jones construit son histoire, et sa carrière, de manière totalement interactive. Qu'il soit chez lui, ou en train de savourer un mochaccino au Starbucks de son quartier, Steph Jones se filme, et fait partager son quotidien aux yeux du monde (ou à ceux qui ont assez de temps à perdre pour le regarder). Le pire, c'est que ça marche, peut être aussi bien qu'un cliffhanger de Lost ou de Flashforward, car je me suis surprise à rester scotchée devant l'écran de mon portable, à une heure avancée de la nuit, observant Steph Jones faire le poirier dans le restaurant de son hôtel (anecdote véridique).

Pour cette première parution majeure, dont il avait astucieusement distillé quelques extraits sur le net durant l'été, Steph Jones s'est entouré de la jeune garde de la scène urbaine US : Kadis & Sean, qui ont signé le récent hit d'Audio Push, ""Teach Me How To Jerk", le brillant musicien néo-orléanais PJ Morton, avec lequel il revisite le fameux "Gravity" de John Mayer, mais aussi Chris Warrior (Dawn Robinson, Lalah Hathaway), qui produit deux des meilleurs titres du projet, l'excellent midtempo "Look What You've Done", et l'ovni "You're So Delicious", dont les sonorités hybrides concluent à la perfection cette mixtape. Ou devrais-je dire, sa lifetape. Car comme il l'explique dans l'introduction du projet, "This is not about a mixtape, this right here is my life...tape !".



Steph Jones - "Gravity lifetape" Télécharger/Download
Tracklisting :
1 - A Girl Named Holly Wood
2 - Galactic 2
3 - Get Me Started
4 - Gravity
5 - Half Way Complete (interlude)
6 - Look What You've Done
7 - Mission Complete (interlude)
8 - Mixtape intro
9 - Mr Ordinary
10 - Shooting Star
11 - Southern Love
12 - Sunshine
13 - Up Up & Away
14 - You're So Delicious

Suivez Steph Jones sur Twitter

Alicia Keys Doesn't Mean Anything (live @ Regis & Kelly / video)


Earlier today, Alicia Keys gave the first TV performance of her latest single, "Doesn't Mean Anything" on the American morning show "Live with Regis & Kelly". Expect the official video of the track to debut at the end of the week. In the meantime, watch the singer's live rendition of the song, accompanied by her backing band, on the video posted right here on mysoul. Enjoy !
---
Cela s'est passé il y a quelques heures à peine, dans l'émission matinale américaine "Live with Regis and Kelly". Alicia Keys a interprété, pour la première fois sur un plateau télé, son dernier single "Doesn't Mean Anything", premier extrait de son 4e album studio, "The Element Of Freedom" (dans les bacs le 1er décembre 2009). Accompagnée de son backing band, la star a délivré une performance convaincante, même si le glissement, avec ce premier titre, vers un registre un peu plus Pop (avec quelques réminiscences de Coldplay) a de quoi déstabiliser quelque peu (c'est particulièrement vrai dans cette version interprétée en live, avec un final qui diffère légèrement du titre original sur le plan mélodique).



Alors qu'elle a déjà 3 singles à défendre en ce mois d'octobre, après la sortie de sa collaboration avec Jay-Z, et celle avec le chanteur espagnol Alejandro Sanz, Alicia a déjà annoncé le titre du successeur de "Doesn't Mean Anything". Il s'agira du morceau "Try Sleeping with a Broken Heart" écrit en collaboration avec un certain Jeff Bhasker. Ce dernier n'est autre que le directeur musical de la plus récente tournée de Kanye West, Glow In The Dark. On retrouve son nom dans les crédits de 7 titres de l'album "808s & Heartbreak" (dont le single "Love Lockdown"). Il a également composé la ballade "Long Distance" sur le dernier opus du Brandy, et collaboré à l'excellent "Man On The Moon" de notre nouveau rappeur préféré, Kid Cudi. C'est dire si Alicia est entre de bonnes mains.

Par ailleurs, selon le site Alicia Zone, la vidéo de "Doesn't Mean Anything", tournée fin septembre sous la direction de P.R. Brown, devrait être dévoilée en exclusivité sur le blog de Perez Hilton ce vendredi, et sur les autres médias online le lendemain.

On attend également dans les jours prochains de découvrir la vidéo d'"Empire State Of Mind", le duo avec Jay-Z, réalisée par Hype Williams.

Même si pour l'instant, le single d'Alicia n'a pas (encore) réalisé une performance marquante dans les charts (il pointe cette semaine à la 65e place du Billboard), "Doesn't Mean Anything" a été plutôt bien accueilli par la blogosphère, et la chanson fait déjà l'objet de covers bien singulières sur Youtube. J'ai notamment déniché une version instrumentale, assez étonnante, du titre, réalisée par un jeune violoniste plutôt doué. Regardez :





Plus d'infos sur Alicia Keys sur son site officiel et sur Alicia Keys France.

Ecoutez This is it de Michael Jackson (new single 2009)

This is today's big music event. The previously unreleased Michael Jackson track "This Is It" is finally online ! Take a listen right here on mysoul !
---
Attention évènement ! "This Is It", le morceau tant attendu car premier véritable inédit de Michael Jackson à voir le jour depuis sa disparition, a été mis en ligne ce matin à 6H00 (minuit aux USA) sur son site officiel. Écoutez-le en intégralité ci-dessous :



Inédit ? Pas tant que ça. Selon l'excellent fansite Elusive Shadow (info précieuse twittée par notre ami @Torzka hier), le morceau "This Is It" existait déjà et avait même était commercialisé il y a 18 ans... mais dans une version R&B très early 90's, et surtout, interprétée par une certaine Saphire. Le Roi de la Pop avait en effet co-écrit ce titre avec Paul Anka pour cette chanteuse à la carrière semble-t-il éphémère.

Bon, on ne va pas faire les fines bouches, le "This Is It" de MJ n'a plus grand chose à voir avec le morceau d'origine, et je dois avouer que les nouveaux arrangements sont assez éblouissants, avec cette pluie de corde qui donne à cette ballade une dimension tout à fait événementielle. Le morceau "This Is It" sera disponible dans la bande originale du film du même nom, commercialisée un jour avant la sortie de ce dernier sur les écrans, le 26 ou 27 octobre selon les pays.

Plus d'infos sur le site officiel de Michael Jackson

The Revelations feat. Tre Williams - How do I tell him (video) + The Bleeding Edge (album)


Do you remember Nas'song "Let the be light" ? There is a guy with a beautiful voice in the chorus. His name is Tre Williams. He worked with The LOX, The Wu-tang, The Petey Pablo, ...and now he comes back with 5 others guys for the group Tre Williams and The Revelations ! Their album called "The Bleeding Edge" is now in stores ! You have to get it ! Let's watch their new video "How do I tell him" and some live performances.
---
Après avoir enchainé les featurings avec Nas "Let there be light", avec le Wu-Tang sur "I Wish You Were Here", avec The LOX ou encore avec Petey Pablo, Tre Williams (signé sur le label de Nas, Ill Will Records) nous offre de nouveau de bonnes vibrations accompagné, cette fois, du groupe The Revelations (qui ont, de leur côté, déjà collaboré avec Mary J Blige, Raphael Saadiq et Kanye West) pour un album intitulé "The Bleeding Edge" sorti le 6 octobre dernier. La formation avait déjà sorti un EP "Deep Soul" en novembre 2008 qui malheureusement n'avait eu le succès escompté. Espérons que l'album saura toucher les cœurs bien au-delà des États-Unis pour avoir le plaisir d'accueillir Tre et ses acolytes en France !



Cette formation, composée de 6 membres de Tré Williams, le chanteur principal, Rell chanteur également (signé pendant un temps chez Roc-a-fella Records), Wes Mingus à la guitare, Borahm Lee au synthé, Josh Werner à la bass et de Gintas Janusonis à la batterie, nous offre un savoureux mélange de HipHop, de Funk et de Soul sur l'album "The Bleeding Edge". Et pour cause, chaque membre a travaillé avec de grands noms dans différents styles musicaux : Erykah Badu, Dr.Dre, Lauryn Hill, Wyclef Jean, Leela James, l'excellent saxophoniste Branford Marsalis, les jamaïcains Sly and Robbie ou encore le très connu reggaeman juif Matisyahu.

Voici donc un joli avant-goût de l'album "The Bleeding Edge" avec le titre "How do I tell him" :


Durant toute une année, Tré Williams & The Revelations n'ont pas cessé d'enchainer les concerts. En octobre 2008, ils chantaient déjà deux titres de l'album "I don't want to know" et "Heavy Metal Blues" aux S.I.R Studios à New York. Je vous propose de voir (ou revoir) cette jolie performance.

I don't Want To Know :


Heavy Metal Blues :


Un de leurs concerts a été enregistré à Philadelphie le 17 avril 2009 et est disponible en version audio pour 40min de show sur le site de NPR.

Tre Williams continue de travailler sur des projets en solo. Après un album avorté en 2007 avec le label Ill Will, on apprend sur la page Myspace du chanteur que celui-ci travaille sur un album solo parallèlement à sa collaboration avec The Revelations. Cependant, je n'ai pas réussi à savoir si cet album sortira au sein du label de Nas ou d'un autre label...
Vous pouvez découvrir quelques titres sur son widget :


Tre%20WilliamsQuantcast


Et juste pour le souvenir, faisons un petit retour en arrière avec l'un des meilleurs titres de l'excellent album "Hip Hop Is Dead" de Nas : "Let there be light" feat. Tre Williams.


Si vous êtes curieux :
Le myspace de Tre Williams & The Revelations
Le myspace de Tre Williams

Source :
Soultracks, qui a élu l'album "The Bleeding Edge", CD du mois !

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.