Camelia Jordana, live @ Panic Room : découvrez 4 titres de son premier album !


On l'imaginait en princesse néo Folk, fredonnant d'espiègles bluettes sur fond de ukulélé, façon The Dø ou Moldy Peaches. On la fantasmait en lolita indie Pop, aussi pétillante qu'une Kate Nash, qu'elle adule au point d'en avoir modelé son phrasé quand elle chante en anglais. Comme une évidence, on la rêvait, enfin, en mini Diva jazzy Soul, réponse française, enfin crédible, à la bouleversante Adele. Mais que peut-on proposer quand, en quelques mois d'une gloire médiatique éphémère, on fut portée aux nues par les uns, abhorrée par les autres... ? A 16 ans, Camelia Jordana, notre petite merveille cathodique qui chante Armstrong comme personne, a déjà connu, pourtant vierge de toute discographie, l'ivresse du succès et l'encensement de la critique. Des comparaisons, probablement prématurées, lâchées dans la passion de l'instant, par un André Manoukian emporté par la fougue. Amy Winehouse, Billie Holiday, Karen Dalton. Rien que ça.



Signée par Nineteen, la société de management de Nouvelle Star, dès son éviction du télé-crochet, Camélia, qui n'écrit ni ne compose, a donc dû constituer une équipe à même de lui façonner son style. Un style au final assez éloigné de ce que l'on pouvait attendre d'elle. Comme un signe avant-coureur, un teaser vidéo, dévoilé il y a quelques semaines, nous montrait la demoiselle abandonnant ses célèbres Wayfarer à la porte du studio d'enregistrement dans lequel elle a donné naissance à son premier album. Volonté (ou nécessité ?) de tourner la page Nouvelle Star pour se trouver artistiquement.



Et pour ce premier opus, presque plus attendu que ne l'a été celui du lauréat Soan, Camélia aurait pu jouer la carte du blockbuster, aligner les signatures renommées, comme il est coutume de le faire quand on est issu de la télé réalité. Christophe Willem a eu sa Zazie, Elodie Frégé s'est muée en muse de Benjamin Biolay sur son étonnant (et ravissant) 2e album, Amel Bent a trouvé en Diam's la complice qui lui écrira son 1er et plus grand hit, "Ma Philosophie".

Camélia, elle, a pris des chemins de traverse, à la manière d'un Julien Doré, avec lequel elle s'est trouvé un nouveau point commun : le musicien Babx. Auteur compositeur interprète ayant lui même à son actif deux albums, coup de cœur de l'Académie Charles Cros en 2006, Babx avait ainsi signé sur l'album Ersatz de la Nouvelle Star 2007 l'énigmatique "First Lady" ainsi que "Soirées Parisiennes".

Le timbre ténébreux de Camélia Jordana, quelque part entre la solennité d'une Barbara, la grâce d'une François Hardy icône des sixties, et la fragilité d'une Carla Bruni, lui a inspiré le mélancolique "Diva". A découvrir en intégralité dans la vidéo ci-dessous :



Sur "J'étais", au rythme plus enlevé, on découvre le versant plus léger de la personnalité de Camélia, cette fameuse désinvolture qui lui avait valu les foudres de Lio après l'une de ses prestations à Baltard. "Tu m'as trouvée antipathique, mais sexy et sûre de moi", minaude t-elle sur ce titre écrit par Jean Felzine du groupe Mustang.



Coup de coeur, et tube presque assuré, pour l'imparable composition country folk d'Abel K1. Où quand CJ, faute à des initiales glamour à mort, se mue en héroïne western. Appelez-la "Calamity Jane" :



Dernier titre proposé lors du showcase, et toujours signé Babx, "Mens moi", une ritournelle retro Pop qui lorgne vers le twist.



Convaincus ? Rendez-vous est pris le 29 mars 2010, date de sortie du premier album de Camelia Jordana, sur le label Jive/Epic.

Pour aller plus loin : - le myspace de Babx
- le myspace de Mustang
- le myspace d'Abel K1

A lire, le CR d'Hedia sur chartsinfrance.net.

Pour les fans : le forum, le myspace, la fanpage Facebook de Camelia Jordana.

13 commentaires:

  1. Hedia a dit…:

    Un report complet et détaillé de l'instant musicale passé en compagnie de cette future grande dame. J'imagine facilement que le lancement et la découverte de cet album va en déstabiliser plus d'un d'un. Mais la musique est aussi là pour secouer nos habitudes ;)

    Merci pour le lien :)

    Hédia

  1. choute a dit…:

    Je n'aime pas du tout. Je trouve que ce registre ne lui va absolument pas. En plus elle est souvent fausse qu'en elle chante. Pour chanter ce genre de chanson il faut avoir une voix claire et nette. Elle avait été sublime dans "What a wonderful world" au casting. Elle aurait faire des recherches de sons, faire des musiques innovantes, s'amuser avec sa voix là c'est ennuyant. La chanson à texte pour d'autres pas pour elle!

  1. Anonyme a dit…:

    Il ne faut pas être trop dur, Dans un album tout n'est pas à prendre comme "bon" quel que soit l'artiste. J'encourage Camelia à persévérer,
    "Calamity Jane" sera assurément un tube.
    Personnellement je la préfère dans un registre + Jazz ou langoureux et à la fois émotif comme dans son interprétation de "mistral gagnant" mais laissons la faire, elle nous surprendra encore !
    Gérard

  1. Emily a dit…:

    Et oui, comme lors de Nouvelle Star, je constate que Camélia ne fait pas l'unanimité. Pour ma part, elle m'a définitivement conquise avec ce showcase. Je trouve qu'elle a une grâce folle, une voix envoûtante, et même s'il y a encore des failles, elle a vraiment ce "je ne sais quoi que les autres n'ont pas". Pour les sceptiques, ne la jugez surtout pas trop hâtivement, il s'agit là de morceaux acoustiques (le son est en prise directe en plus, donc la qualité laisse vraiment à désirer). Les versions de l'album donneront peut être une couleur totalement différente à l'ensemble. Let's wait and see comme on dit

  1. gislerl a dit…:

    Des quatre, c'est "Mens-moi" qui me fait retrouver la Camélia que j'ai aimé à la Nouvelle Star. C'est le grain de voix si particulier que j'aime entendre et je le retrouve parfaitement. Son style un peu trainant, mais entraînant quand même, j’adore. J'aime reconnaître la chanteuse, sans la voire et sans connaître le morceau qu'elle chante. Pour "Mens-moi", c'est le cas!

    Le symbole laissé à la porte du studio… c’est une bonne idée

    Bonne continuation !

  1. Yannick rodriguez a dit…:

    Je n'ai pas aimé "Diva", en revanche, le reste m'a séduit.

  1. ferenc a dit…:

    DECEVANT , TOUT DE MEME MALGRE SA VOIX UNIQUE COMMENT NE PAS NOTER LE VIDE DES MELODIES PROPOSEES ?? INSPIRATION PITOYABLE ,QUI LUI A ECRIT CA ET COMMENT ELLE PEUT L ACCEPTER - CA VA SABOTER SA CARRIERE ET CA FAIT MAL DE LE DIRE

  1. Sam a dit…:

    Merci pour ces vidéos, bel aperçu de cet album qui va arriver dans nos oreilles à grands pas...
    Pour répondre à Ferenc, si Camélia a accepté de chanter ses textes, c'est certainement qu'ils lui ont plu.Après tu as le droit de ne pas apprécier, mais de là à dire que ça va saboter sa carrière c'est trop.
    Camélia en est qu'au début de sa carrière (qui je lui souhaite, sera longue) et c'est évident que ça ne peut pas plaire à tout le monde, mais elle a beaucoup de talent, et les personnes l'entendront et ne s'arrêteront pas à une chanson...

  1. Anonyme a dit…:

    lucd'uzès
    on ne peut juger sur du "brut de décoffrage" mais je pressents que 'calamity jane" de jean felzine du fameux groupe MUSTANG fera un succés! camélia a une vrai signature vocale et avec de bons arrangements et un son adéquate elle va cartonner... à suivre

  1. Anonyme a dit…:

    Ce n'est pas jean FELZINE leader du fameux groupe MUSTANG qui a écrit "Calamity Jane" mais l'excellent ABEL K1 ; Jean a écrit "j'étais" morceau original avec un accompagnement rappelant Brassens mais à la sauce country , faut oser ...

  1. mysoul a dit…:

    Effectivement, lucd'uzès a fait une petite confusion. Comme précisé dans mon article, c'est bien Abel K1 qui a signé le merveilleux "Calamity Jane". Mais, d'après les premiers échos, ce ne sera donc pas le premier single qui lancera l'album. Dommage. Pour les fans, CJ viens de mettre en ligne une nouvelle vidéo exclusive via sa chaîne Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=tQXDniwFJcc

  1. Anonyme a dit…:

    quelle horreur c'est pas possible de chanter si faux...C'est abominable

  1. Anonyme a dit…:

    T'as du talent Camélia, un grain de voix incomparable. C'est possible que parfois tu chantes un peu faux (possible je suis pas un pur mélomane) mais tu me fais penser à un footballeur qui en ratant son centre marque un but splendide. Tu en fais vibrer beaucoup en tout cas et c'est le plus important. Ne lache pas

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.