Tyler Woods, Prove Myself (The Sylvers cover) + Slow Jams/Relations (videos)


We all know about this Retro Soul revival that can't seem to be stopped since the massive (and rather unexpected) success of Amy Winehouse in 2006. But hey, we won't start complaining, because it surely paved the way for very talented newcomers such as Duffy, Adele (on a more moderate note as she's more of an Acoustic Pop artist with some obvious Jazz influences on her vocals) or Daniel Merriweather, and of course, our beloved Raphael Saadiq who's finally enjoying the success he deserves after 20 years of an impeccable career. Following in the footsteps of the aforementioned talents, comes a North Carolina singer/musician who goes by the name of Tyler Woods. Discovered by Hip Hop producer 9th Wonder, who signed him to his own Jamla imprit, I instantly fell for his incredibly solid first singles. One is a brilliant cover of 70's Disco/Soul band The Sylvers, the second is a more contemporary Soul track, both are equally elegant. Please enjoy the videos for "Prove Myself" and "Slow Jams/Relations" right after the bounce.
---
Il fallait s'y attendre, la vague Retro Soul qui a déferlé sur la scène musicale internationale en 2006 s'est, trois ans plus tard, transformée en véritable tsunami, avec pour épicentre le succès aussi inattendu que colossal d'une jeune londonienne de 23 ans, répondant au doux nom d'Amy Jade Winehouse... Réjouissons nous cependant d'une chose. Le carton plein de "Back To Black", plutôt que d'engendrer des ersatz sans saveur, a donner à la scène soul contemporaine une nouvelle dynamique, en révélant des talents tels Duffy, Adele ou Daniel Merriweather, et en donnant un coup de projecteur mérité sur le sous-estimé Raphael Saadiq, extraordinaire musicien, producteur de génie, que la France semble découvrir au bout de 20 ans d'une irréprochable carrière. Protégé du producteur Hip Hop 9th Wonder (Little Brother, Erykah Badu, Destiny's Child, Mary J. Blige), Tyler Woods vient donc aujourd'hui reprendre le flambeau des artistes susnommés, avec son single "Prove Myself", qui s'impose déjà dans les médias américains.



Signé sur le label Jamla, fondé par 9th Wonder, ce jeune musicien (guitariste de studio, il a joué sur les albums de Floetry ou Kelis) est actuellement la plus grosse rotation vidéo de la chaîne musicale spécialisée BETJ, avec sa reprise de "I Don't Need To Prove Myself" du combo Disco/Soul des 70's, The Sylvers.



Ci-dessous, le titre original :



Une version modernisée, extrêmement bien pensée, qui s'avère imparable. Tyler Woods et 9th Wonder s'appuyent en effet sur une réorchestration soyeuse et un clip qui répond aux codes actuels de la "fresh attitude" (danseurs lookés en slim flashy, choré en rollers dans un club, et, pour la crédibilité artistique du chanteur, microphone rétro, costume élégant et full backing band).

Une association de bienfaiteurs sonores qui ne s'arrête pas là, puisque un nouveau titre, dans un registre soul plus contemporaine que passéiste cette fois, est déjà prêt à lui succéder. "Slow Jams/Relations" est un midtempo tout aussi séduisant, qui nous laisse espérer le meilleur pour ce jeune talent dont l'ambition est de faire revivre l'esprit de ses illustres ainés (Marvin Gaye, Curtis Mayfield, David Ruffin des Temptations), tout en restant fidèle à ses racines musicales, plus actuelles (Jodeci, Intro, Mint Condition).



Tyler Woods annonce la sortie de sa mixtape, qui contiendra ses deux premiers singles et des featurings de Styles P, Talib Kweli et Buckshot, le 18 août prochain sur Itunes. En attendant, vous pouvez suivre son actualité via Myspace, Facebook ou Twitter.

2 commentaires:

  1. Claire a dit…:

    j'adore! merci pour la découverte je ne connaissais pas

  1. Emily a dit…:

    Merci Claire ! Oui c'est super frais, les visuels et vidéos sont vraiment classe, et la musique claque ! On va le suivre de près car c'est déjà un très bon début ;-)

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.