Stevie Wonder @ MJ Memorial (Video) + George Michael Cover (audio)


No need to translate much here, as the music speaks for itself. Please find the HQ video of Stevie Wonder singing at the Michael Jackson Memorial. The greatest tribute Michael could have received from his longtime Motown collaborator. Watch the full length performance, again, again and again, after the jump.
---
Bien sûr, il y avait ce lien artistique très fort, tissé entre Michael Jackson et Stevie Wonder durant leurs carrières respectives, que nulle n'ignorait. Tous deux issus de l'écurie Motown, on se souvient tout particulièrement que Stevie composa le subtil "I Can't Help It" sur l'album "Off The Wall". Michael lui, posa sa voix délicate sur l'extraordinaire "All I Do", tiré de l'album "Hotter Than July" de Wonder (1980). Mais ce que le monde a découvert, ce mardi 7 juillet, en regardant Stevie performer sur la scène du Staples Center de Los Angeles, lors de la cérémonie hommage à Michael Jackson, c'est l'extraordinaire sensibilité du musicien, et le profond respect qu'il vouait au King of Pop.

Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter Stevie parler de Michael dans l'émission hebdomadaire qu'il anime sur les ondes de la radio KJLH dont il est propriétaire. Mais surtout, de voir, revoir et re-revoir cette prestation mémorable, bouleversante, à la fois impressionnante de maîtrise et de technicité, mais également d'une solennité stupéfiante. Certes, lien artistique il y avait entre Michael et Stevie, mais ces deux-là avait bien plus en commun, ils étaient évidemment de la même famille, celle des monstres sacrés. Ou quand une légende vivante célèbre une légende éternelle...



Never Dreamed You'd Leave In Summer, le premier titre interprété par Stevie Wonder lors de cet hommage, n'est pas, comme cela fut annoncé à tort par certains commentateurs français durant la cérémonie (qui n'en étaient cependant pas à une bourde près !) un titre inédit, composé spécialement pour l'occasion. Il s'agit d'une ballade écrite en 1971, et extraite de l'album "Where I'm Coming From".

Ici, on peut revoir Stevie Wonder interpréter ce même titre sur le plateau de l'émission de Dick Cavett en août 1970 :



Ci-dessous, les superbes paroles, légèrement réadaptées pour rendre hommage à Michael :
I never dreamed you'd leave in summer
I thought you would go then come back home
I thought the cold would leave by summer
But my quiet nights will be spent alone

You said you would be the light in autumn
Said you'd be the one who'd lead the way
No, I never dreamed you'd leave in summer
But now I find my love has gone away

Michael, why didn't you stay?


Le deuxième titre interprété par Stevie Wonder, tout aussi poignant, est extrait de l'album "Fulfillingness' First Finale", paru en 1974. Un opus auquel Michael a d'ailleurs participé avec ses frères, en assurant les chœurs du morceau You Haven't Done Nothing.

Mais cette ballade funèbre fit également l'objet d'une reprise impressionnante de George Michael en 1990 sur l'album Listen Without Prejudice. Le chanteur anglais était alors à l'apogée de sa carrière internationale. Trois ans après le succès de l'album "Faith", il tenta de casser son image d'icône Pop un peu lisse dans laquelle il ne se reconnaissait plus, et refusa ainsi d'apparaître dans les différents clips réalisés pour la promotion du disque. Il délivre d'ailleurs ici une performance vocale assez exceptionnelle :



Pour aller plus loin sur le sujet, un excellent site qui recense l'intégralité des titres écrits par Stevie Wonder pour d'autres artistes durant sa longue et riche carrière : Indispensable. Stevie's songs on Carl Magnus Palm's website

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.