The Ray Mann Three, Hook Me Up (video)



Here is what you can do with a 50 $ production budget, some creativity, a static shot and a very good dancer. Australian independant act The Ray Mann Three recently released their self-made video for the track "Hook Me Up", taken from their eponymous debut album, released last year. You can catch this very original work at the end of the French post. Enjoy !

---
Voici encore une petite pépite comme seul mysoul.fr en a le secret (un peu d'auto-promo, ça ne fait pas de mal pour bien commencer la semaine). Une fois n'est pas coutume, c'est un combo australien qui a retenu mon attention, lors d'une récente escapade sur rnbdirt.com. Peu d'information à se mettre sous la dent sur le web à propos de The Ray Mann Three. En surfant sur leur site officiel et leur myspace, on apprend que cette formation australienne se compose du guitariste et chanteur lead Ray Wassef, du bassiste Byron Luiters, et du batteur Grant Gerathy. Les trois acolytes ont publié il y a un an tout juste leur premier album éponyme, disponible à la vente en France sur Itunes, ce qui leur a permis de décrocher, dans leur pays, les premières parties d'artistes aussi prestigieux que Sharon Jones et ses fameux Dap Kings (les musiciens qui ont notamment joué sur l'album "Back To Black" d'Amy Winehouse), mais également Jamie Lidell ou Roy Ayers.

Talentueux et non dénués de sens de l'humour, voici ce que l'on peut lire sur le profil myspace des trois musiciens, au rayon de leurs influences : "D'Angelo for the moans... Blues Explosion for the noise... Pink Floyd for the LSD we've never taken... and the Beatles for a bit of them all."

L'album ravira probablement les amateurs de sonorités downtempo, le groupe évoluant dans un registre assez proche il est vrai de celui de D'Angelo, voire même, plus largement, de toute la scène Soul US contemporaine.

Mais là où "The Ray Mann Three" a vraiment réussi à se distinguer, c'est avec le clip qui illustre leur dernier single en date, "Hook Me Up". Une vidéo réalisée avec un budget colossal, digne des plus grosses productions US, dont le coût total avoisinerait les... 50 $ !!! Et oui, avec très peu de moyens mais de bonnes idées, on arrive à faire des choses dingues de nos jours ! Un simple plan fixe, une danseuse très douée, quelques effets graphiques, et le tour est joué :





Plus d'infos sur The Ray Man Three : profil myspace, chaîne Youtube, site officiel, Fanpage Facebook. Suivez le groupe sur Twitter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.