Leela James cede elle aussi a la vague Retro Soul



Leela James returns with her second studio album at the end of the month. The project, entitled "Let's Do It Again", is a tribute to 60's and 70's Soul, in the vein of the retro wave started by such acts as Amy Winehouse, Raphael Saadiq and Seal. The album will hit stores on March 24, and you can stream the first single, the James Brown cover "It's A Man's Man's World" on the singer's official myspace page.

---
Et oui, le succès d'Amy Winehouse, puis Seal, et désormais Raphael Saadiq, fait des émules. Mais à trop vouloir s'engouffrer sur la voie de la nostalgie, cela finit par créer quelques embouteillages. Ainsi, la chanteuse Leela James, que l'on avait découverte en 2005, revient aujourd'hui avec un projet baptisé "Let's Do It Again", entièrement composé de reprises de standards Soul des 60's et 70's. Le premier single tiré du projet n'est autre que "It's A Man's Man's World", la ballade de James Brown reprise pas plus tard que cette année par... Seal !

Manque d'inspiration, opportunisme, simple coïncidence ? On peut tout de même accorder le bénéfice du doute à cette brillante vocaliste originaire de Californie, souvent comparée par les critiques à des légendes du rang de Chaka Khan, Betty Wright ou Tina Turner. Car souvenez vous, dès 2005, donc avant même la sortie de l'album "Back To Black" d'Amy Winehouse qui allait remettre la vieille Soul au goût du jour, Leela avait conçu avec les producteurs Wyclef Jean, Kanye West et Raphael Saadiq un album au doux parfum rétro soul : "A Change Is Gonna Come". Le titre de l'opus faisait bien évidemment écho au classique de Sam Cooke (qu'elle reprenait d'ailleurs merveilleusement sur le disque), morceau d'anthologie à la résonance quasi prophétique depuis la victoire d'Obama aux élections présidentielles américaines.

Sur son premier single "Music", elle regrettait d'ailleurs l'état de superficialité dans lequel s'était embourbée l'industrie musicale, dans un texte des plus percutant : "Somebody play on the guitar strings, Makes me think of my favorite songs, Reminds me of when I heard Aretha sing, Gladys, Tina, and Chaka Khan...". Plus loin dans le morceau, la chanteuse regrettait le temps de Marvin et de Donny Hathaway, se demandant où la Soul s'en était allée ("Where'd the soul go ?").

























Sur "Let's Do It Again", Leela James s'attaque au répertoire de pointures telles Phyllis Hyman, Bootsy Collins, Womack & Womack et les Staple Singers, le tout enregistré à l'ancienne, live en studio, pour capturer la spontanéité et l'émotion brute qui se dégager des enregistrements de l'ère Stax ou Tamla Motown. Pour écouter le premier extrait de l'album, "It's A Man's Man's World", rendez-vous sur sa page myspace.

1 commentaires:

  1. Samia a dit…:

    Je viens d'écouter "It's A Man's Man's World" oui c'est pas mal mais comme souvent je préfère l'original.
    J'avais bien aimé le premier album alors là voir qu'elle revient avec un album de reprises mouais dommage ...

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.