Asher Roth, I Love College (video) + "A Change Is Gonna Come" feat. Charles Hamilton & B.O.B (audio)



If Asher Roth, SRC/Universal Motown recent signee, should be compared to anyone in the rap game, we, at mysoul, would rather go with Kanye than anyone else. Maybe because they both seem fascinated with all things College related, though maybe not for the same reasons. On his debut single "I Love College", of his eagerly anticipated first offering "Asleep In The Bread Aisle" (due to hit stores on April 21), Asher raps about getting drung and smoking weed. And indeed, this catchy track may get him high... in the charts. You can stream the track inside the French post, plus a collaboration with two other rookies, Charles Hamilton and B.O.B, on a revamped Sam Cooke classic recorded last november in celebration of Barack Obama's election. Enjoy !

---
On l'a comparé, un peu trop hâtivement, à un certain Eminem, rapport à sa blondeur capillaire et à son goût pour la provoc' (il s'affiche, sur ses visuels promo, ordinateur portable sur les genoux et pantalon baissé, trônant sur la cuvette des toilettes). Pourtant, s'il fallait trouver à Asher Roth un cousin éloigné dans le rap US, c'est plutôt à Kanye West que l'on songerait. Bien moins irrévérencieux qu'un Marshall Mathers, Asher reste gentiment borderline, poussant le paroxysme jusqu'à apposer la mention "Your Mom's favorite rapper" sur son profil myspace. Mais attention tout de même. Car si Asher est un pur produit provincial, issu de la middle class des quartiers pavillonnaires de Morrisville, Pennsylvanie, son hit "I Love College" n'en est pas moins un hymne décomplexé à la gloire des beuveries étudiantes, sur lequel le MC égraine les petits plaisirs qui égayent sa vie à l'université. A savoir, se mettre la tête à l'envers trois soirs par semaine, à coup de Bankers Club (mélange bon marché de Vodka et de Whisky), de bière Miller Lite et de marijuana. Le College d'Asher ressemble donc plus à l'ambiance déjantée de Spring Break qu'à l'austérité de Yale ou Harvard. Pas forcément le gendre idéal qu'on présentera à maman, finalement.

Mais l'atout d'Asher, sa botte secrète, c'est surtout son ouverture musicale ("I Love College" est basé sur un sample des plus efficaces du groupe rock Weezer), une propension au rap poppy, très radio friendly, qui pourrait lui permettre de ratisser large et de séduire au final un public de non initié.




Son premier album, "Asleep In The Bread Aisle" sortira chez SRC/Universal Motown le 21 avril. Si les participations au projet de Jazze Pha, Cee-Lo Green, et de la formation pop urbaine Chester French sont acquises, celles de Ludacris et de Lady Gaga restent à être confirmées. On nous promet des textes bien ciselées, non dénués d'humour, dont un certain "As I Em", sur lequel il répond aux comparaisons avec Eminem. "He paved the way for me. Since we've got the same complexion and the same voice inflection it's easy to make the comparison [...] If you have no more questions and no more thoughts, I'd like to introduce you to Asher Roth" (Il m'a ouvert la voie. Comme nous avons le même teint et les mêmes intonations, c'est facile de faire la comparaison. Si vous n'avez pas d'autre question et pas d'autre opinion, j'aimerais vous présenter Asher Roth").

Asher sera-t-il couronné révélation Hip Hop US 2009 ? C'est ce que semble penser le magazine XXL, qui l'avait mis en couverture de son numéro de fin d'année, aux côtés des trois autres espoirs du rap nouvelle génération, Wale, Charles Hamilton et B.O.B. C'est d'ailleurs aux côtés de ces deux derniers qu'Asher a posé à l'occasion de l'élection de Barack Obama, sur le titre "Change Gonna Come" (samplant le standard de Sam Cooke).



Plus d'infos : myspace.com/asherrothmusic

1 commentaires:

  1. Sonia a dit…:

    Je pense aussi qu'il sera couronné et pas qu'une fois ! A suivre de près !

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.