Et toi, t'ecoutes quoi ? Test webradio n°4 : Goom Radio + presentation presse formats urbains Goom (video)



Goom Radio is a new radio portal, consisting of a dozen of digital radios. 4 of them are dedicated to urban music, ranging from todays hottest hip hop tracks (Urban Mix, Explicit Content) to classic rap anthems (Urban Legend) to mainstream R&B (Crazy R&B). Goom Radio's founder, Roberto Ciurleo, presented them last tuesday, during a conference at the station's studios, located in the south western suburbs of Paris. You can catch the videos inside the French post.

---
Sur mysoul.fr, nous sommes en permanence à l'affût des dernières tendances et possibilités offertes par cet océan numérique qu'est le web, mais aussi des nouveaux services sensés nous faciliter la vie, amatrices de musique (quasi insatiables) que nous sommes. Nous avons même crée une thématique dédiée au sujet, et si vous êtes d'ailleurs des lecteurs fidèles de notre rubrique "Webzone", vous avez probablement noté que nous avons déjà consacré plusieurs articles à Goom Radio. Ce bouquet de radios numériques lancé à la rentrée 2008, et initié par Roberto Ciurleo et Emmanuel Jayr (deux anciens d'NRJ) nous séduit, a priori, par ce qu'il propose.

Outre une qualité de son impeccable qui assure à l'auditeur un vrai confort d'écoute, il semblerait que la volonté des fondateurs de Goom soit de coller au mieux aux nouvelles habitudes de consommation de musique des moins de 25 ans, qui ont peu à peu délaissé la FM classique au profit du web. Et c'est bien là tout l'enjeu de Goom. Alors que la radio numérique terrestre (l'équivalent radio de la TNT, pour faire simple) devrait être lancée fin 2009, le bouquet prend donc une longueur d'avance sur la concurrence. Espérons que leur effort sera payant, car il n'est cependant pas garanti que la radio possède, au final, une fréquence sur la future RNT. En effet, c'est le CSA qui attribuera les fréquences, après analyse des différents dossiers de candidatures, la sélection étant faite au courant du mois de mars prochain. Bien évidemment, les acteurs historiques de la radio dite classique se sont tous portés candidats à l'attribution d'une fréquence numérique, le groupe RTL notamment, dont le projet de radio urbaine, alliant musique et débats de société (radio 128), avait déjà retenu toute notre attention il y a quelques mois (lire l'article à ce sujet ici).

Goom semble quoi qu'il en soit se donner les moyens de ses ambitions. Une équipe de 80 personnes s'affaire déjà, dans les locaux de Sèvres, à offrir aux internautes assoiffés de nouveautés et d'exclusivités en tout genre, une offre riche et variée, brassant tout un éventail de styles musicaux. Mysoul.fr s'est rendue à la présentation des 4 formats urbains de Goom, à savoir Explicit Content, Urban Mix (chapeauté par le producteur Hip Hop Tefa), Urban Legend (parrainé par Jean Rachid), Explicit Content (parrainé par Booba), et Crazy R&B.

Ci-dessous, la vidéo de Roberto Ciurleo lors de cette présentation, qui nous en dit plus sur les ambitions de Goom :



Tefa et Jean Rachid, eux, nous expliquent le positionnement d'Urban Mix et Urban Legend, deux des formats urbains proposés par Goom Radio.



Mon verdict ? Dans le cadre des tests webradio que j'effectue de façon régulière, j'ai donc profité de l'occasion pour vous délivrer mon analyse détaillée concernant les programmes urbains de Goom Radio.

Certes, l'envie et les idées sont là, et la passion qui anime les différents acteurs impliqués dans l'aventure Goom ne fait aucun doute. Cependant, je reste sceptique sur certains points, qu'il me semble essentiels d'améliorer si Goom veut devenir une marque référence en matière de radio et effectivement séduire une cible jeune, désormais très volatile, et surtout, surtout, devenue extrêmement exigeante de par la quantité astronomique de musique à sa disposition (légale ou pas) sur la toile. Comme le dit Orelsan sur son clairvoyant single "Changement", "avant j'achetais les sons, j'écoutais même ceux que j'aimais pas, maintenant j'ai 40 Giga d'mp3 qu'j'écoute même pas".




Tout d'abord, même si le fait de pouvoir personnaliser sa radio est un petit gadget sympathique (qui n'apporte cependant pas beaucoup plus à l'internaute que de monter une playlist sous Deezer, Imeem ou Musiline), cette fonction perd quand même une grande partie de son attrait sachant qu'il est impossible d'exporter ladite radio, une fois créée, sur un blog, un profil facebook ou myspace. Pas facile de promouvoir sa radio personnelle avec une telle restriction !

De plus, le terme "radio personnalisable" me semble ici être un leurre. En vérité, il s'agit plutôt de piocher des titres à l'intérieur d'un stock préalablement mis à disposition par l'équipe des programmateurs de Goom. Bien sûr, certaines exclusivités, réservées à leurs antennes officielles, ne sont pas diffusables sur sa propre radio, puisqu'on ne les trouve pas dans le fameux stock mis à la disposition des goomers.

Et si l'on creuse un peu, et que l'on souhaite aller vers des titres plus pointus, là encore la déception est de taille. J'ai d'ailleurs fait un test en tentant de créer une radio à l'image de Mysoul.fr, mais la plupart des titres que je souhaitais intégrer dans ma playlist sont tout simplement absents de la base de données de Goom !




Qu'en est-il de Giovanca, Melanie Fiona, Teriyaki Boyz (groupe produit quand même par Pharell Williams, et, à ce titre, incontournable sur la toile), Hugh Coltman, Nikka Costa, Maya Azucena ? Je vais m'arrêter là, sachant qu'il s'agit d'artistes d'envergure, certains signés en major, ou qui ont tous au moins leurs albums ou singles en vente sur Itunes...

Car si je m'attaque au marché des artistes indé ou autoproduits, la sentence est tout aussi redoutable. Pourtant, des nouveaux talents comme Berny Craze, Mil, Jim & Les Magic Beans ou Sandy Cossett mériteraient, encore plus que les autres, de bénéficier de ce nouveau canal de diffusion, étant donné qu'ils ont déjà de grandes difficultés à se faire entendre par manque d'ouverture des medias traditionnels...

Pour aller plus loin, je dirais même qu'il ne me semble pas forcément très pertinent de la part de Goom de dédier 3 stations au Hip Hop sur les 4 formats urbains disponibles. Car, une nouvelle fois, et malgré un succès mainstream indéniable ces dernières années (Ayo, Seal, Amy Winehouse, Duffy, pour ne citer qu'eux), la Sou a été totalement zappée dans l'affaire, pour une raison pour le moins obscure. N'aurait-il pas été plus pertinent de rééquilibrer les choses en proposant par exemple deux formats Hip Hop, agrémentés d'émissions thématiques, un format R&B, mais aussi un format Soul ?

La Soul n'est-elle pourtant pas le courant musical le plus fédérateur qui soit, capable de rassembler plusieurs générations, des adultes fans de oldies à la jeune génération, fascinée par les vocalises d'une Jazmine Sullivan ? En attendant que les choses évoluent et que notre appel désespéré soit entendu par les équipes de Goom, on se contentera donc de Crazy R&B, qui plébiscite tout de même cette dernière sur son antenne. Et pour être tout à fait juste, on note tout de même une certaine réactivé des programmateurs de Goom, qui viennent aussi d'intégrer le dernier India Arie (Therapy) dans leur base. De quoi enrichir un peu ma radio mysoul. Ouf, l'honneur est sauve !

3 commentaires:

  1. Torzka a dit…:

    Je partage ton avis sur ton scepticisme. J'avais participé aux beta test de la Goom radio avant son lancement et déjà divers éléments me gênaient.
    Outre les éléments que tu as cités, pour séduire ce public très volatil il faut que la Radio (en général) soit un précurseur et qu'elle soit à la pointe de la nouveauté, sinon il y a très peu d'intérêt. C'est le rôle même de la radio que de faire découvrir de nouveaux artistes... si on y va pour essayer de retrouver des artistes qu'on apprécie et qu'en plus on ne les trouve pas, j'ai bien peur de passer mon chemin.

    Puis petite parenthèse sur le son. Goom mise beaucoup dessus, à raison, mais malheureusement il n'y a que les plus "pointus" qui remarqueront ce pas en avant pour les webradios et je crains que ce n'est pas le détail qui fera que tout le monde ira chez goom.. peut-être que je me trompe :)

  1. Emily a dit…:

    Pour le son, je suis d'accord, le commun des mortels ne verra pas vraiment la différence donc je ne pense pas que ce soit cet élément qui permettra à Goom de devenir populaire. Pour moi c'est vraiment sur le contenu qu'ils doivent faire la différence. Il y a un certain effort de fait en matière de Hip Hop, il faut le reconnaître, ils soutiennent notamment Médine, ou Orelsan, qu'on n'entend pas sur les autres radios. Ils ont aussi fait une opé originale, que j'avais relayée sur le blog, diffuser une émission en direct du magasin de Booba à Boulogne. J'imagine qu'ils vont développer ça dans l'avenir...

    Après c'est un peu aussi ce que je reproche, bizarrement. On dirait qu'ils misent tout sur le Hip Hop, et qu'ils délaissent le reste. Même leur station "Attention Musique Fraîche", sensée soutenir les nouveaux talents et les nouveautés, quand je tombe dessus, j'entends Brandy (single sorti cet été et matraqué en FM depuis !) ou Guru Josh Project, alors que ce que j'attends quand je vais sur ce genre de medias, c'est de faire des découvertes, or, ce n'est pas le cas, donc il y a un vrai problème. Comme je le dis, on sent que l'envie est là, mais y'a encore de gros effort à faire côté programmation, c'est évident.

    Exemple, ça m'a pris 5 minutes pour monter une playlist de titres bien frais sur Fairtilizer, parmi ces titres en écoute sur Mysoul, combien sont dispo dans la base de données Goom ?

  1. Torzka a dit…:

    Fairtilizer, dès le départ est plus pointu avec des titres bootlegs, des artistes inconnus, des reprises improbables..en bref, de la fraicheur ! et ils ont eu le bon état esprit que de faire confiance à la communauté et ça fonctionne. On sent que le site a été crée par des passionnés de musique ET d'internet ;)

    Quant à Goom, ils ont gardé les mauvais réflexes de leur passé chez NRJ en ajoutant les recettes de Skyrock. Mais bon, ils ont les outils pour faire quelque chose de bien, donc je vais rester patient^^

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.