Amplified presents Dirty Soul Electric, la compil' qui tue !



UK based BBE records released this past october a very creative compilation album, named "Dirty Soul Electric". The project is an interesting mix of electro meets alternative meets soul, from the avant-garde of indie Soul music. Stand out tracks include "Right Here", a collaboration between Dj Mitsu The Beats, Dwele and sultry vocalist Neco Redd, "Is You Rollin", a glamorous soulful rock track delivered by Sandie Black, and "I Can't Help Myself", another groovy pop anthem provided by Benny Sings. You can stream the full audio of Up Hygh's "Get Out Of My Face", a strong neo soul ballad with classy production, via the player below. Enjoy.

---
Ce n'est plus un secret pour personne, le Grand Journal de Canal est archi prisé des adeptes de nouveautés musicales (à forte teneur garantie en hype), pour ses live souvent exclusifs, les battles de ses chroniqueurs Tania Bruna-Rosso et Mouloud, qui s'affrontent gentiment à coup d'indie pop et de crunk, et bien évidemment, sa rubrique devenue culte, le "Coming Next", sélection musicale hebdo sur laquelle les animateurs se balancent lors des génériques qui précèdent les coupures pub.

Dans le même registre, La Matinale, autre magazine culturel de la chaîne, est devenu incontournable de par l'intelligence de sa programmation musicale (j'en profite pour glisser un big up à Marie Colmant la chroniqueuse la plus groovy baby du P.A.F.). Ce matin, à la fin de La Matinale, mon oreille fut instantanément charmée par la douce mélodie qui suit :


Get Out Of My Face - Up Hygh (Feat. Melo)


Quelques petites requêtes Google plus tard, j'ai donc appris que ce titre des suédois de Up Hygh (un duo Hip Hop Soul récemment dissout) était extrait d'une compil qui dépote, publiée par le label anglais BBE au mois d'octobre dernier.




























Outre cette perle neosoul scandinave qui nous laisse bouche bée (le genre de son qu'on aimerait retrouver plus souvent dans le répertoire d'un Musiq Soulchild par exemple), le projet "Dirty Soul Electric", premier d'une série de trois albums (la bio nous avertit que les deux prochaines fournées seront consacrées à l'Acoustic Soul puis au Live, on en languit d'avance !) est un voyage au pays d'une Soul langoureuse, hybride, innovante, surprenante, totalement hypnotisante.

Tracklisting :

Tiombe Lockhart "You Need Me"
Flako & Shaunise "Untitled"
Coultrain "Girl Of My Dreams"
JimiJames "Holl'Up"
Bilal Salaam "Noohustle"
Dj Mitsu The Beats (Feat. Dwele and Neco Redd)"Right Here" (Seoul City Refix)
OliverDaySoul "Portion N09"
Ayah "Pusha Man"
Nneka "The Uncomfortable Truth"
Sy Smith "Conflict"
Musinah "Construction"
Up Hygh (Feat. Melo) "Get Out Of My Face"
HEAVy "p.r.i.t.t.y Boy"
Sandie Black"Is U Rollin ?"
Benny Sings"I Can't Help Myself"


Si vous aimez les ambiances planantes, un brin psychédéliques à la J.Davey ou Janelle Monae, les deux premiers titres servis par Tiombe Lockhart et Flako & Shaunise devrait satisfaire votre curiosité. On retombe dans une neo soul plus conventionnelle, cotonneuse à souhait, avec le track de Coultrain, mais JimiJames nous empêche de tomber dans la léthargie grâce au singulier "Holl'Up", mariage extravagant de soul, d'electro et de dancehall... Bilal Salaam (à ne pas confondre avec ce cher Bilal Oliver, gourou des puristes nusoul bonnets de laine) nous délivre un titre convaincant, même s'il use d'un stratagème récurrent du genre, le falsetto Curtismayfieldien...

La douce voix de Neco Redd vient ensuite nous caresser les tympans avec Right Here (à ne pas confondre avec le titre de Brandy), en nous susurrant des lalala et autres doop doop doop de ce grain de voix légèrement voilé, qui n'est pas sans rappeler une certaine Angie Stone. On continue dans le laidback avec une très jolie découverte en la personne d'OliverDaySoul, dont la mélodie irrésistible de son "Portion N0 9" résonne encore dans ma tête. On revient dans une ambiance un peu plus expérimentale avec le "Pusha Man" d'Ayah, avant d'être remis sur les rails par les cuivres si familiers du hit de Nneka "The Uncomfortable Truth" (seule artiste de la sélection dont la notoriété dépasse la sphère spécialisée).

Les sirènes Sy Smith et Musinah nous entraîne ensuite dans un univers suave et apaisant. Si le titre d'Up Hygh s'impose selon moi comme le plus réussi du projet, les trois derniers titres font pourtant honneur à l'adage selon lequel "on garde le meilleur pour la fin". Figures emblématiques de la Soul alternative, Heavy, paire formée par Nicky Guiland et son acolyte Casey Benjamin, propose un extrait détonnant de leur dernier album en date, "Jazz Money", sorti fin 2007. Autre belle révélation de la compilation, Sandie Black, qui s'illustre avec le sexy "Is U Rollin" dans un registre soulful rock audacieux, à la manière d'un Van Hunt. Quant au néerlandais Benny Sings, auquel je faisais déjà allusion dans mon billet consacré à Giovanca, il clôt l'album de plus délicieuse des façons, avec sa soul organique, matinée de légers accents groovy pop.

Bref, Dirty Soul Electric est une compilation de haute volée, dont la sélection très pertinente garantie l'éclectisme, et qui ravira les insatiables qui, comme moi, sont en quête permanente de découvertes et souhaitent élargir leur horizon musical à l'infini. On attend donc la suite des hostilités, et le volume 2, avec impatience.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.