• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Sophie Delila "Nature Of The Crime" (video)


Here is new ULM/Universal signee, the talented French songbird Sophie Delila, with the first video released from her debut album, "Hooked". The song is called "Nature Of The Crime and it has been produced by Steve Booker, the man behind Duffy's international hit, "Mercy". Enjoy !
---
On vous en avait déjà parlé le 10 juillet dernier, Sophie Delila s'apprête à sortir son nouvel album (le premier en major) le 10 novembre prochain (ULM/Universal). C'est la sublime ballade mélancolique "Nature Of The Crime" qui sert d'introduction à cet opus baptisé "Hooked", qu'on annonce à mi chemin entre la Soul d'une Amy Winehouse, la pop vintage de Duffy, et le groove de Nneka... Prometteur !

Sophie est éblouissante dans cette vidéo réalisée par Earle Sebastian à l'ambiance très urbaine.



En bonus, une petite reprise de Prince, "Wanna Be Your Lover", enregistrée lors d'un showcase acoustique à Paris en décembre 2007. Vous constaterez par vous même que la demoiselle assure méchamment, niveau vocal !





Quinze "Oublions" (video premiere)



On ne s'en cache pas, ici à Mysoul.fr, on a une affection toute particulière pour Quinze, l'électron libre du r&b français, un anticonformiste qui nous séduit par ses choix artistiques étonnants, son univers coloré et son répertoire percutant. Car chez Quinze, même si l'image est résolument travaillée, l'apparence n'a jamais pris le pas sur la qualité artistique de son répertoire, un joyeux bordel de groove débridé, qui s'autorise toutes les audaces.

Après s'être essayé à une Pop Soul espiègle sur son premier opus "Girlfriend", Quinze revient à un son r&b club, à la production impeccable qui lorgne du côté de Ryan Leslie ou Johnta Austin. Un son urbain ultra léché, concocté par les parisiens LF & Mr^D (Monsieur Nov).

La vidéo du single, réalisée par Axelle Revilliod Hansen, vient de faire son apparition sur la toile il y a quelques heures à peine, et est déjà sur Mysoul.fr, of course !


On est fan du contraste noir & blanc/touche de couleur flashy, procédé popularisé par The-Dream pour son clip "Shawty is a 10". Véritable "souldier" qui est toujours resté fidèle à ses convictions artistiques et mène depuis plus de 10 ans une carrière irréprochable, il n'est pas étonnant qu'une armée de fidèles soit venue prêter main forte à Quinze sur ce clip. On retrouve donc parmi les guest DJ Poska, le chanteur Hasheem (l'un des précurseurs du r&b hexagonal), Shuga d'Afrodiziak, mais aussi le photographe Jack Dante, le producteur LF et son artiste Gillian, Siimbad and more... Le combat continue pour Quinze, avec un 2e album à suivre, dont nous vous livreront prochainement tous les secrets...

Stevie, ou le songe d'une nuit d'été...


Ca y est, c'est arrivé. Aussi doux et éphémère qu'un songe, aussi moite et ardent qu'une nuit d'été, le concert de Stevie Wonder à Bercy a eu lieu. Il y a encore quelques mois, jamais je n'aurais cru pouvoir un jour écrire ces lignes : j'ai vu, entendu, et surtout admiré Stevie Wonder chanter. C'était il y a quelques heures à peine à Paris, et l'émotion qui m'a envahie est encore si brute qu'il va m'être difficile d'y associer des mots.

Les absents ont toujours tort dit l'adage, et c'est encore plus vrai ce soir. Car comment se priver d'une leçon de musique longue de près de 2H30, d'un voyage dans l'histoire de la soul, du funk, du jazz, de la pop et du rythm'n'blues sur cinq décennies ? Comment passer à côté du plaisir de se dire "j'y étais" ? Malgré les prix exorbitants, malgré le cadre si froid de cet immense P.O.B.P, le grand Stevie ne valait-il pas un sacrifice ? La réponse s'impose d'elle même.

Aucun superlatif issu du dictionnaire ne saurait être à la hauteur de la légende que Stevie Wonder, Mister Magic, incarne. Touché par la grâce, cet homme n'est que bonté, sensibilité, subtilité, altruisme et véhémence. Époustouflant, magnétique, bouleversant et bouleversé, le chanteur multi instrumentiste a délivré un récital d'anthologie, dont je vous livrerai les détails dans les prochains jours...

Car ce soir, les mots me font défaut, alors j'emprunterai simplement ceux d'India Arie, qui, sur son morceau hommage à Stevie Wonder, avait su décrire, mieux que quiconque, la fascination qu'exerce cette icône de la musique moderne : Stevie's beautiful, Stevie's powerful, Stevie's spiritual. Tout simplement...

Mais qui es-tu, James Fauntleroy ?



Voici l'un des noms qui tourne le plus en ce moment sur le net. On ne connait quasiment rien de lui, et pourtant James Fauntleroy est probablement l'un des artistes r&b les plus téléchargés de la planète, un nouveau venu dont bon nombre d'aficionados attendent de pied ferme les débuts discographiques (des rumeurs incessantes parlent même de collaborations avec Timbaland et Glenn Lewis pour son premier opus).

James s'est surtout fait connaître en tant qu'auteur, l'un de ses premiers succès majeurs ayant été le duo de Jordin Sparks et Chris Brown, "No Air". A son actif également, 3 titres sur le dernier album de Chris Brown, Exclusive, "Will Work For Love" (morceau de clôture d'"Here I Stand", le dernier opus d'Usher), et surtout, "Superhuman", la sensationnelle ballade de la rentrée, qui réunit Chris Brown et la bombe anatomique Keri Hilson.



L'engouement des internautes pour la démo de ce titre (en écoute ci-dessous), sur laquelle James pose superbement, a été tel qu'on se demande même si le titre n'aurait pas connu un succès encore plus retentissant s'il l'avait conservé dans son répertoire personnel.


superhuman



Mais le titre qui a indéniablement fait grimper en flèche la côte de popularité de James Fauntleroy ces dernières semaines, c'est évidemment "Back Together", un morceau manifestement prévu pour la suite de "Shock Value" de Timbaland, dont le tome II est attendu courant 2009. Un énorme banger, dans la lignée de "The Way I Are," à la rythmique imparable et qui a mis les internautes en émoi depuis qu'une démo du titre a filtré sur la toile.


Back Together [LB] - Timbaland ft. James Fauntleroy


L'effet ne s'est pas fait attendre, la toile s'enflamme désormais pour l'œuvre encore modeste du jeune homme, membre de la team de production Underdogs (Harvey Mason, Jr. et Damon Thomas), et des éminants 1500 Or Nothing (Lupe Fiasco, The Game), ce fameux collectif d'auteurs, compositeurs, producteurs et musiciens californiens qui commencent à faire la pluie et le beau temps dans le milieu Hip Hop R&B US. Des dizaines de mp3 de James Fauntleroy, pour la plupart des démo r&b non finalisé su sur lesquelles il pose une simple voix témoin, pullulent désormais sur les blogs musicaux.

Parmi ce flot intarissable de titres, j'ai tout de même retenu "Know You", à la mélodie efficace, et a priori destiné à une interprète féminine, les lyrics ayant été écrites en ce sens.


Know You - James Fauntleroy



Alors, qui sera l'heureuse élue qui aura le privilège de l'interpréter ? Jennifer Hudson, Jordin Sparks, Ashlee Simpson, ou bien Brandy ? Toutes ont en effet fait appel aux services du phénomène actuel du R&B. Et il est fort probable que celui qui se fait appeler "Flossleroy" (littéralement le frimeur) se retrouve au générique de Human, le nouvel opus de notre B-Rocka adorée, puisque le morceau "List", qu'il a écrit, fait partie des inédits de la chanteuse qui ont surgi sur la toile cet été.


List - Brandy


Gym Class Heroes à La Boule Noire (review) + "Live A Little" (stressed out remix)



Travis et sa bande d'iconoclastes ont fait une discrète halte parisienne avant hier soir dans le cadre de leur tournée européenne, entamée quelques jours après la sortie de leur nouvel opus "The Quilt". La communication autour de leur venue dans la capitale ayant été proche du néant, c'est donc à La Boule Noire, la petite salle du 18e juxtaposée à la Cigale, que le groupe Hip Hop fusion le plus dynamique et le plus inventif du moment avait donné rendez-vous à un public certes très restreint (grosso modo 200 convives, à vue de nez) mais forcément connaisseur. Fidèle à sa réputation de MC chahuteur et loufoque, Travis a fait son show, enchaînant grimaces, moues cartoonesques, traits d'esprit et blagounettes pas toujours finaudes.



Côté live, le Hip Hop a été cette fois ci relégué au second plan, la setlist privilégiant les titres les plus pop rock de la formation. Le flow nonchalant de Travis n'a donc pas souvent était mis à l'épreuve, le MC préférant pousser la chansonnette, soutenu il est vrai par le brillant et charismatique guitariste Disashi. Même si le public n'était pas chaud bouillant et pas forcément des plus réactifs, j'ai personnellement était exaltée de pouvoir découvrir des versions brutes et un peu "crades" de "Guilty As Charged" (malheureusement sans la volubile Estelle), "Peace Sign" (malheureusement sans le flow rugueux et élastique de Busta Rhymes), "Blinded By The Sun", et surtout, la vraie perle de l'album, le jouissif "Live A Little", son irrésistible riff de guitare et sa mélodie entêtante.

Ci dessous, une vidéo de "Blinded By The Sun", trouvée sur Dailymotion :



Travis nous a également gratifié d'une reprise un peu facile mais plutôt charmante de par sa naïveté, du classique de Prince, "When Doves Cry". Je n'ai pas réussi à trouver de trace de cette perle sur le net, mais histoire de vous donner une idée de ce que ça donnait, voici la même reprise, mais extraite cette fois d'un concert donné par le groupe en juillet dernier à Las Vegas :

Gym Class Heroes Live n Las Vegas Covering Prince When Doves Cry


Par ailleurs, et je m'adresse plutôt ici à ceux qui seraient vraiment allergiques au son EMO/Pop/Rock, que les Gym Class Heroes, certainement pour aller draguer un public plus Hip Hop, ont récemment lâché une série de remixes (les Stressed Out remixes), publiés sur un sampler promo destiné aux DJs. Le tracklisting se compose de 3 titres extrait de "The Quilt" : Cookie Jar, Blinded By The Sun et la fameuse bombe "Live A Little", sur laquelle pose avec une certaine dextérité deux rappeurs indie de Philly, Brainstorm et Side Effect.


Live A Little (Stressed Out Remix) - Gym Class Heroes


Mais comme rien ne vaut l'original, je vous propose de découvrir la version que vous trouverez sur l'album "The Quilt"


Live A Little - Gym Class Heroes

Et en cadeau bonux, si vous suivez ce lien, vous pourrez découvrir une performance live exclusive du groupe dans le cadre des fameux Walmart Soundchecks. Travis et ses acolytes sont retournés à la fac, pour donner une performance live mémorable sur le campus de l'université de Loyola Marymount en Californie, devant un public estudiantin survolté (ça change de la léthargie de la Boule Noire).

L'album "The Quilt" est dans les bacs depuis la mi-septembre (Decaydance/Fueled by Ramen/Warner), et s'est écoulé à quelques 32000 exemplaires lors de sa première semaine d'exploitation, permettant au groupe de rentrée directement 14e du Billboard (l'album pointe aujourd'hui à la 38e place).


crédits photos Diaporama : Evingel
site web : www.evingel.com

Radio 128 : RTL veut lancer sa station Soul R&B !



La révolution numérique est en marche ! Le PAF a déjà été totalement bouleversé depuis l'avènement de la TNT, et pour la radio, les choses se précisent. Sur le web, l'offre s'enrichit de jour en jour, comme en atteste d'ailleurs nos focus réguliers sur ce thème. Mais qu'en est-il des réseaux historiques ? Le numérique va forcément transformer notre façon d'écouter et de consommer la radio. Bye bye les satanées antennes ferrites, et la frustration due à ces fichus grésillements qui rendaient impossible l'enregistrement sur K7 de nos tubes préférés (une K7, quésaco ?). Avec la radio numérique, on nous promet une nouvelle ère, une bouffée d'oxygène comparable à l'apparition des radios libres au début des années 80.

Il y a quelques jours de cela, je m'interrogeais justement avec Sonia au sujet de l'évolution de la radio parisienne Générations FM, jadis LA référence en matière d'offre communautaire spécialisée Hip Hop, devenue, au gré des années, et probablement pour des considérations strictement commerciales, une sorte de robinet à hits stéréotypés, sans réelle valeur ajoutée par rapport à ses concurrents directs (Ado FM, Skyrock).

Mais aujourd'hui, avec la probable arrivée sur le marché d'un nouvel acteur majeur dans le créneau dit "urbain", la donne va forcément changer. Selon la rubrique médias du site économique Challenges, le groupe RTL (déjà détenteur de la station du même nom et de ses déclinaisons web, mais également de Fun Radio, M6, M6 Music etc...) s'apprêterait à lancer une nouvelle station, mystérieusement baptisée "Radio 128".


Façade des locaux de RTL, au 22 rue Bayard à Paris


"Radio 128" se positionne, d'après Challenges, pile dans le créneau occupé par l'indéboulonnable Skyrock, mais aussi Ado Fm et évidemment Générations, avec pour cœur de cible un auditoire jeune, urbain, issu des "minorités visibles", pour reprendre l'horrible expression utilisée dans l'article. La programmation sera axée autour de la Soul, du R&B et des nouveaux talents (précisément le leitmotiv de Mysoul.fr, voilà qui tombe bien !). Le budget alloué à la station par le groupe RTL serait équivalent à celui de Fun Radio, et une équipe dédiée, constituée de 20 à 25 salariés, s'emploiera à donner à "Radio 128" une résonance à la hauteur de ses ambitions.

Si la candidature de la radio est retenue (une demande d'attribution d'une fréquence numérique nationale sera déposée devant le CSA le 1er octobre), la zone de couverture devrait dans un premier temps s'étendre aux 20 plus grandes villes de France, ce qui équivaudrait, tout de même, à un tiers de la population française !

Alors, "Radio 128" répondra-t-elle enfin aux exigences de plus en plus pointues des internautes, avides de découvertes et de nouveautés en tout genre, totalement écœurés par les playlists resserrées des radios fm classiques et qui se sont rabattus sur les sites spécialisés de streaming et les radios personnalisables ? Quelle sera la réponse attendue de la concurrence face au loup qui s'apprête à rentrer dans la bergerie ??? Beaucoup de questions encore sans réponse, mais comptez sur l'esprit d'investigation de Mysoul.fr pour suivre de près ce sujet "brûlant".

James Morrison feat Nelly Furtado "Broken Strings" (audio) + "You Make It Real" (video)



Dans quelques jours à peine, James Morrison, le prodige de la Pop Soul britannique, donnera enfin suite à son superbe "Undiscovered" et au tube qui l'avait révélé en 2006, "You Give Me Something". La promo bat son plein Outre-Manche, est James a littéralement pris d'assaut les médias pour défendre son 2e opus, "Songs For You, Truth For Me". Télé, radio, avec un passage par l'incontournable show de Jo Whiley, "Live Lounge" sur BBC Radio 1 (une véritable institution en Angleterre), et bien évidement Internet, le chanteur était de tous les rendez-vous ces derniers jours. Sur sa page Myspace, quelques snippets ont été uploadés pour faire saliver les fans, et c'est bien évidemment son duo surprise avec Nelly Furtado, qui revient ici à ses racines pop folk, qui fait trépigner d'impatience la blogosphère. Heureusement, avec l'altruisme qui nous caractérise, nous vous proposons de le découvrir de ce pas, en intégralité. Et oui, on ne se refait pas, on à l'âme partageuse sur Mysoul.fr !





Broken Strings (feat. Nelly Furtado) - James Morrison



Et au rayon des très bonnes nouvelles (ou au rayon layette, c'est selon), sachez que le beau James resplendit de bonheur, puisque au moment même ou sa carrière atteint des sommets, sa compagne a donné naissance à une petite Elsie le 10 septembre dernier. Voilà qui risque de lui inspirer quantité de belles ballades romantiques, à l'image de son dernier single, "You Make It Real" (qui me semble de plus en plus savoureux à chaque nouvelle écoute), dont la vidéo a récemment été mise en ligne.

MySpaceMusic



Depuis le temps que je me dis que MySpace devrait donner beaucoup plus de place à la musique et ainsi mieux se démarquer de Facebook (qui leur a fait perdre pas mal d'utilisateurs). Enfin !! Après de simples "sections" comme "Le boudoir", "Frais", ... et un espace musique bien trop léger, MySpace devrait accorder à la musique un vrai espace bien complet. D'après le blog Techcrunch, cela devrait se concrétiser on-line dans le mois qui arrive voire même la semaine prochaine !!! Nous pourrons toujours y accéder via cette adresse www.music.myspace.com, sur laquelle on peut déjà rechercher des artistes, découvrir ceux mis en avant par MySpace, ... mais rien de bien transcendant. Cette fois, on devrait pouvoir écouter de la musique gratuitement (aux oubliettes Deezer, Jiwa & co.), créer des playlists (idem), télécharger des mp3 via Amazon, acheter des produits dérivés, des places de concerts ou encore des sonneries ! De plus, d'après les captures d'écran envoyés anonymement (bizarre...) à Techcrunch, on peut voir que le player va subir quelques rafraichissements. J'ai l'impression que l'on pourra ajouter davantage de titres à son profil et peut-être acheter directement depuis le profil les titres qui nous plaisent...

Techcrunch a pu recevoir en exclusivité, et en toute anonymat, des captures d'écran de la future version donc autant dire que rien n'est assuré à 100% :





Nous saurons très certainement dans les prochains jours s'il s'agit de vraies captures d'écran du futur MySpaceMusic. Nous verrons alors si cette nouvelle rubrique permet de buzzer davantage les artistes ou s'il ne s'agira que de partenariats entre les labels et MySpace. Affaire à suivre...

Source : Techcrunch

ADELE "Make You Feel My Love" (video)



Je n'avais jamais encore eu l'occasion de vous dire tout le bien que je pensais d'Adèle sur Mysoul.fr, le blog ayant été ouvert après la sortie de son 1er album 19, qui reste selon moi l'une des plus agréables surprises de 2008. Bien que souvent assimilée à la nouvelle vague Soul britannique initiée par Amy Winehouse et Duffy, je considère pour ma part Adèle comme une chanteuse de pop acoustique qui flirte parfois avec la folk, voire le blues, si l'on se fie à son timbre légèrement voilé et à son registre sombre et mélancolique.



















La morosité ambiante de son 1er opus et le manque de chansons plus frénétiques dans son répertoire (à l'exception peut être de "Cold Shoulder" et "Right As Rain") l'ont d'ailleurs peut être empêchée d'obtenir un succès aussi conséquent que ses deux camarades d'Outre-Manche, même si son premier single "Chasing Pavement" a connu les faveurs d'NRJ il y a quelques mois.

Mais si les français restent dans l'ensemble moins sensibles à son style très épuré, les anglais ont eux véritablement fait un triomphe à l'album 19, entré directement en tête des ventes et certifié platine (500 000 exemplaires écoulés) un mois à peine après sa sortie. Alors qu'Adèle disputera à Estelle, Leona Lewis et Duffy le prix de meilleure artiste féminine aux MOBO Awards qui se tiendront le 15 octobre prochain, la chanteuse vient de publier un nouveau clip, "Make You Feel My Love", reprise d'un titre de Bob Dylan sorti en 1997. Une vidéo aussi sombre et dépouillée que le morceau qu'elle illustre, un piano voix minimaliste qui met parfaitement en valeur le timbre cassé, délicieusement bluesy, de cette jeune artiste aussi sensible qu'inclassable.




Wallen "Business" (video)



Voici la vidéo tant attendue du nouveau single de Wallen, celui qui signe son grand retour avec un 3e opus, Miséricorde, dont la sortie est prévue pour le 20 octobre chez Polydor/Universal.
Comme à son habitude, la pionnière du hip hop r&b français n'a pas choisi la voie de la facilité. Le morceau divise, avec sa production inattendue, ce flow décalé, une ligne mélodique pas forcément évidente, et des lyrics au message plutôt sibyllin.




Pour nous, la belle Wallen suscite toujours autant de curiosité et de fascination, nous serons donc au rendez-vous le 20 octobre pour découvrir sa "miséricorde" qui s'annonce quoi qu'il en soit sans compromis.

Iliona, la chipie qui a fait craquer Polydor !



Alors que Warner avait eu le nez creux en signant William Baldé et Louisy Joseph, Polydor vient de mettre le grappin sur Iliona Blanc, une jeune auteur compositeur franco-gabonaise, dont le style acoustique/pop/humoristique risque bien de faire mouche cet hiver.



















Iliona est certes une très jolie poupée de son, mais sa plastique avantageuse est loin d'être son seul atout. Son écriture est fine et pétillante, et son image déjà très affirmée, girly et colorée à souhait. Vous le constaterez par vous-même, "T Pa Bo" et "J'Veux Un Dessert" (en écoute sur son myspace) surfent sur un registre second degré grivois, qui pourrait dangereusement l'assimiler à l'imbuvable "Rayon De Soleil", qui nous a assommé tout l'été.

On l'apprécie plutôt dans un registre plus subtile, comme cette petite touche de douceur proposée sur la ballade acoustique "Comme Le Temps", ou l'auto-dérision maligne de "J'arrête".




Comme le temps - Iliona



J'arrête - Iliona


Ci-dessous, le titre "Les Temps Sont Durs", une vidéo extraite de son profil Dailymotion, aux lyrics définitivement d'actualité en pleine crise du pouvoir d'achat :



Iliona Blanc sera en premier partie des concerts parisiens de Maxime Le Forestier en novembre. Toutes les dates sur son profil myspace

Tigane en concert au Réservoir (entrée libre) : réserve ta place



Mysoul.fr vous a récemment annoncé que Tigane, consacré par l'émission "Nouvelle Star" dont il fut le valeureux finaliste en 2007 aux côtés de Julien Doré, publiera son premier EP "Hedonism" le 6 octobre prochain. c'est également le jour que Tigane a choisi pour convier son public à venir fêter la sortie digitale de ce premier projet discographique (en attendant celle de son premier opus, annoncée pour début 2009), dans le cadre chaleureux et intimiste du Réservoir à Paris. L'entrée est libre mais se fera uniquement sur invitation, alors, si vous souhaitez assister à l'évènement et découvrir en live acoustique les nouvelles compositions inédites du jeune artiste, ainsi que son premier video clip en exclusivité, envoyé un mail à l'adresse suivante :

bookingclub@neogene-music.com



























Faites vite, l'offre est réservée aux 150 premiers à s'inscrire.

Tigane en concert
Lundi 6 octobre
à partir de 20H


Le Réservoir
16, rue de la Forge Royale
75011 Paris
métro Ledru Rollin


Ne-Yo feat Jamie Foxx & Fabolous "She Got Her Own" (video) + "What's The Matter" (bonus track/audio)



Nous vous proposions d'écouter le remix officiel de "Miss Independent" dans un billet publié il y a quelques jours, vous pouvez désormais regarder la vidéo, réalisée par Chris Robinson. Le trio Ne-Yo, Jamie Foxx & Fabolous a convié de nombreuses personnalités dans ce clip qui célèbre la réussite au féminin, parmi lesquelles j'ai pu reconnaître Teyana Taylor, Estelle, Keyshia Cole et la rappeuse Eve. Saurez-vous identifier les autres ?



Voir le clip ici/watch the video here


Le 3e album de Ne-Yo, Year Of The Gentleman, est désormais dans les bacs. La superbe ballade d'inspiration Beatles "What's The Matter", que Ne-Yo avait fièrement présenté en exclusivité lors d'une séance d'écoute de l'album pour la chaîne MTV, ne fait malheureusement pas partie du tracklisting final. C'est une petite surprise, puisqu'il s'agit probablement du meilleur titre composé pour le projet. La chanson a cependant été mise en vente en titre bonus sur Itunes, et vient également d'être publiée en streaming sur le profil Imeem du chanteur.



Whats The Matter - Ne-Yo



Musiq feat. Mary J. Blige "If U Leave" (audio/official new single)



Cet été, Musiq aka "Mister Romantic" a été pris en flagrant délit d'infidélité à la Soul, qui lui avait pourtant tant donné, et même inspiré son charmant sobriquet (Soulchild). Mais, peut être par crainte de voir son divorce trop vite prononcé avec un public totalement désorienté par son attirance soudaine pour le crunk (le chanteur a même dû se fendre d'un communiqué sur son blog myspace pour justifier son choix), notre soulman devant l'éternel a décidé de rentrer illico dans le droit chemin.

Naturellement, Musiq est donc revenu à ses premières amours, les slowjams sucrés. Nous avons donc le plaisir de vous annoncer la naissance de "If U Leave", une ballade romantique tout ce qu'il y a de plus soulchildienne, sur laquelle il roucoule comme au premier jour avec une partenaire prestigieuse, la Queen of Soul en personne, Mary J. Blige. Ok, je vous le concède, cette dernière semble quand même un peu volage, puisqu'elle a récemment fricoté avec Robin Thicke et Big Boi d'Outkast. Soit. Ce n'est pas, il est vrai, le mariage du siècle, mais cette amourette pleine de charme nous offre tout de même un bel instant de complicité.




If U Leave ft. Mary J. Blige - Musiq Soulchild



A écouter en intégralité via le site officiel de Musiq, en attendant de découvrir son 5e opus "On My Radio" dont la sortie a été fixée au 2 décembre 2008.

Gage choisit Vitaa (video) + "Mon Frère" (video)



Le vintage a définitivement été une source d'inspiration pour les artistes Soul/R&B en 2008, et mysoul.fr, qui s'efforce de prendre le pouls des dernières tendances musicales, n'a pas manqué de vous le signaler, au travers de billets consacrés à Raphael Saadiq, CJ, Robin Thicke, Solange Knowles, Dondria, Kylie Auldist, Eli PaperBoy Reed, Bryn Christopher et consorts...

Le canadien Gage ne déroge pas à la règle, et son dernier album "Changer Le Monde", paru au début de l'été, est gorgé de sonorités organiques. Le prochain extrait, "Tu Peux Choisir", avec ses cordes virevoltantes et sa mélodie légère, s'inscrit dans la tradition des grands duos de l'ère Tamla Motown. Vitaa assure ici le rôle de la diva de choc et de charme. Son extrême popularité dans l'hexagone (elle aurait écoulé quelques 600 000 exemplaires de son album "A Fleur De Toi") permettra probablement de relancer les ventes de "Changer Le Monde". Après des débuts prometteurs, le projet, pourtant très abouti, n'a effectivement pas rencontré un succès comparable à son prédécesseur, "Soul Rebel".

Edit du 30/09/08 : la vidéo, placée sous le signe de l'humour, est désormais en ligne :



Mais le chemin est encore long et il reste de nombreuses pistes à exploiter concernant ce projet. Et pour mysoul.fr, c'est définitivement l'éblouissant "Un Dimanche" (composé par Laure Milan), qui recueille tous les suffrages. Pour l'heure, le public québécois a droit lui, au titre "Mon Frère", illustré par une vidéo sobre mais un peu trop morose à mon goût, dont je viens tout juste de découvrir l'existence. Si tu es donc inconditionnel(le) de Gage et que tu lis ces lignes, pardonne-moi mon manque de réactivité, si je puis me permettre un jeu de mots aussi hasardeux (sic). Et si comme moi, tu étais totalement passé(e) à côté, enjoy !



Gage entamera une tournée française à l'automne, avec un passage au Bataclan le 9 octobre. Retrouvez toutes les dates sur son profil myspace.

Nikka Costa "Stuck To You" (video)



Je vous avais présenté ce titre en début de mois, Nikka Costa, la plus éclectique des chanteuses estampillées "Blue Eyed Soul", est de retour avec "Stuck To You". Ce titre est extrait de son nouvel album "Pebble To A Pearl", le premier que la chanteuse publiera sur le label Stax, qu'elle vient de rejoindre. La vidéo, réalisée par Alma Har'el, nous renvoie une image assez fidèle de Nikka, qu'on croirait tout droit sortie de Woodstock avec son look "plus néo-baba tu meures".



L'album "Pebble To A Pearl" sera dans les bacsle 14 octobre.

Jazmine Sullivan "Bust Your Windows" (official new single/audio)



Rassurez-vous, ce n'est pas par manque d'inspiration que mysoul.fr vous inonde cette semaine de sons de Jazmine Sullivan. Mais il faut dire que qualitativement parlant, la barre a été placée si haute avec son premier opus "Fearless", qu'il m'est tout simplement impossible de vous faire passer à côté de ce nouveau bijou. Alors que J Records communique ces jours-ci sur "Lions, Tigers And Bears", le deuxième single de la révélation Soul 2008 sera en fait "Bust Your Windows", un morceau plus rythmé, qui permettra à la jeune artiste de chasser aussi bien sur le terrain urbain que neo-soul.

Et de rallier ainsi à sa cause tant les teenagers qu'un public plus mature. Après écoute attentive (pour ne pas dire obsessionnelle) de cette nouvelle bombe, je maintiens ici ma comparaison avec Lauryn Hill, le titre possédant selon moi le même pouvoir de séduction mainstream qu'un "Everything Is Everything" par exemple. Et je sens petit à petit se profiler pour "Fearless" un phénomène de l'ampleur d'un Miseducation ou d'un Back To Black.




























Écoutez "Bust Your Windows" ici (via myspace)

Je précise que Salaam Remi, qui a produit "Bust Your Window", était déjà aux manettes d'une partie des titres des deux albums d'Amy Winehouse, ainsi que de celui de Lauryn Hill...

Pour ma part, je me jette à l'eau, et de façon définitive et irrévocable, je mise cette année sur Jazmine Sullivan ! Et vous, vous me suivez ?


Leona Lewis "Forgive Me" (video)



Du glamour, du glamour, et encore du glamour ! Pour son dernier clip, la chanteuse britannique qui cartonne aux quatre coins de la planète déploie les grands moyens. C'est aussi girly qu'une pub Maybeline, ça chante sous la pluie façon Gene Kellly, ça danse au pied des immeubles comme dans West Side Story, bref, Leona nous propose un beau moment d'entertainment Pop/R&B qui nous replonge au coeur des 90's. A cette époque, nous craquions toutes (et tous) devant les vidéos de Tatyana Ali (Daydreamin'), Debelah Morgan (Dance With Me) ou Deborah Cox (Who Do You Love, soit MA référence en matière de chorégraphie militmétrée).



Quand au morceau, produit par Akon, c'est à mon humble avis l'un des plus efficaces de "Spirit", un titre dont je suis instantanément tombée sous le charme à la sortie de l'album et dont j'attendais avec impatience la sortie en single. Christina Aguilera, qui revient dans l'actualité avec un morceau un peu fade, a visiblement de quoi s'inquiéter, son sosie vocal (leur timbre est extrêmement proche, vous ne trouvez pas ?) ayant pris une longueur d'avance sur ce coup-là...

Brett Dennen "Make You Crazy" feat. Femi Kuti (audio)



Attention, si vous êtes déjà fans de Jason Mraz, Justin Nozuka, Colbie Caillat, Jack Johnson, Keziah Jones, et plus généralement de toute cette nouvelle scène Folk aux accents groovy, ce titre devrait facilement vous séduire. Brett Dennen est un jeune auteur compositeur originaire de Californie, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le soleil de sa région natale irradie littéralement son répertoire. Les mélodies sont légères et fleurent bon les feux de camp nocturnes sur la plage ou les escapades le long des highways au volant d'une décapotable, cheveux au vent...

Bénéficiant d'une sérieuse réputation scénique (il a notamment tourné aux côtés de l'excellent John Mayer), Brett Dennen publiera le 21 octobre son 3e album, intitulé "Hope For The Hopeless", dont est extrait cette collaboration avec l'héritier de l'afro beat, Femi Kuti. Laissez vous emporter par les rondeurs de ce midtempo acoustique en attendant de découvrir les images de la vidéo, qui vient juste d'être mise en boîte.




Make You Crazy feat. Femi Kuti - Brett Dennen



Plus d'infos : site officiel, myspace, profil Imeem

The Cool Kids "Delivery Man" (video+free mp3)


The Cool Kids, c'est le groupe dont tout le monde parle, du genre à mettre d'accord les Inrocks (lesquels se sont fendus d'une chronique dithyrambique de leur album "The Bake Sale" il y a une quinzaine de jours), Rolling Stone, Vibe ou Okayplayer. Des fans de BMX aux skaters, des clubbers aux fashionistas en passant par les aficionados du Hip Hop, c'est sur, ces deux-là fédèrent.

Remettant au goût du jour un certain esprit old school Hip Hop coloré et festif, dans un registre assez proche de Kidz In The Hall ou The Knux dont mysoul.fr vous avait déjà venté les mérites, Mickey Rocks et Chuck Inglish ont mis la blogosphère en émoi avec leur dégaine nonchalante, une identité visuelle très travaillée, et des gimmicks qui font mouche. Il faut dire qu'il s'avère bien difficile de résister à leur "Black Mags" (au délire proche du "Drivin' Down The Block" des Kidz In The Hall sus-cités) ou à ce "88" sur lequel les deux sales gosses qui ont à peine passé la vingtaine tentent habilement de nous faire croire qu'ils sont nostalgiques d'une époque mathématiquement plus fantasmée que vécue.



Les deux acolytes remettent le couvert avec leur nouvelle vidéo "Delivery Man", titre par ailleurs offert en téléchargement libre sur leur page Myspace, grâce à un partenariat avec le label digital Green Label Sound (lancé par la célèbre marque de soda US Mountain Dew). Voilà une nouvelle occas' de faire exploser leur compteur (vous en connaissez beaucoup vous, des groupes indés qui affichent plus de 6634560 visites sur leur profil ?).



Le phénomène Cool Kids a déjà franchi l'Atlantique puisque certains ont déjà pu les voir cet été à Bercy en première partie de Jay-Z ou lors des dernières Eurockéennes de Belfort... A noter que leur mixtape intitulée "That's Stupid", sortie un peu avant l'été, est toujours disponible en téléchargement gratuit sur leur page myspace, alors profitez-en !

L'Aftershow de Stevie Wonder chez Jamel ?



C'est effectivement la petite bombe lâchée par Jamel Debbouze hier, dans un entretien accordé au JDD. L'humoriste, en pleine tournée promotionnelle du long-métrage d'Agnès Jaoui "Parlez-moi de la pluie", a en effet fait allusion à l'un de ses derniers projets d'envergure, le Comedy Club, salle de spectacle qu'il a récemment ouverte dans le 10e arrondissement de Paris. Décrivant le théâtre comme, je cite "un carrefour artistique et de création extraordinaire", Jamel n'a pas résisté à la tentation de lancer un énorme scoop relatif à la venue prochaine d'un invité de marque . "La programmation est incroyable. Il faut venir. Le 28 septembre, on attend Stevie Wonder. Ça, c'est un scoop!"

Alors, simple effet d'annonce, ou véritable officialisation de l'Aftershow du très attendu "A Wonder Summer's Tour 2008" ? Etant donné que cette date n'est absolument pas mentionnée dans l'agenda du site officiel de la salle, on peut légitimement se douter que les invités de cet évènement exceptionnel, pour peu qu'il ait effectivement lieu, seront triés sur le volet. Il ne vous reste plus qu'à espérer sympathiser avec un physio d'ici là...

Le Comedy Club
42 boulevard Bonne Nouvelle
75010 Paris
Métro Bonne Nouvelle

Toute la programmation ici

Sources : Le Journal Du Dimanche via Ozap.com

John Legend recrute Brandy sur "Revolver" + "If You're Out There" (new single/free mp3)



Après Musiq Soulchild qui a surpris son mode avec un nouveau single clairement orienté dancefloor, c'est John Legend qui semble aujourd'hui virer sa cuti. Outre le fait que le visuel de "Evolver" soit graphiquement très inspiré par le dernier Usher "Here I Stand", on vient d'apprendre que le chanteur aurait convié Brandy, icône de la Pop/R&B, à enregistrer un duo intitulé "Quickly", titre qui apparaîtra sur son prochain opus. La chanteuse a d'ailleurs confirmé cette collaboration lors d'un chat sur son videoblog. Après Andre 3000, voici donc une autre invitée plutôt inattendue mais qui ne fait qu'attiser notre curiosité à l'égard de ce nouveau projet.
Mais que les fans de la première heure se rassurent, puisque le prochain single extrait de "Evolver", que John Legend a dévoilé le 25 août dernier lors de la Convention Démocrate à Denver, s'inscrit lui, dans la tradition des ballades "legendiennes" auxquelles nous sommes désormais habitués. Une soupçon de prosélytisme, une touche de Gospel, et beaucoup de bons sentiments, un classique qui fait toujours recette mais qui tranche avec la singularité de "Green Light".

Ci-dessous la version live (video)



Et la version studio (audio)



If Youre Out There - John Legend


A noter que cette chanson, qui fait partie intégrante de la campagne de Barack Obama dans la course à la présidentielle américaine, est offerte en téléchargement libre sur le site communautaire officiel de soutien au candidat démocrate, my.barackobama.com

Pour le télécharger, cliquez ici

L'album "Evolver" sera dans les bacs le 28 octobre via G.O.O.D. Music/Columbia/Sony Urban




























Plus d'infos : www.john-legend.net et www.johnlegend.com

Jazmine Sullivan "Lions, Tigers And Bears" (audio) + tracklisting "Fearless" (album)



Il n'est désormais plus utile de vous présenter Jazmine Sullivan. Si vous trainez régulièrement sur mysoul.fr, son visage et surtout sa voix doivent déjà avoir marqué votre esprit au fer rouge. Car Jazmine est de la trempe des artistes à l'aura tellement puissante que l'on ne peut les oublier. Avec "I Need U Bad", cette ballade chaude et sexy aux relents reggae qui a accompagné notre été, la divine vocaliste s'était déjà faite grandement remarquée, mettant la critique à ses pieds, certains voyant en elle (à juste titre) l'héritière d'une Lauryn Hill.

Mais avec "Lions, Tigers And Bears", le deuxième extrait de son album "Fearless" à avoir filtré sur la toile, la révélation du label J Records enfonce le clou. Et nous délivre une bouleversante incantation bluesy soul, un psaume plus désespéré qu'une tragédie grecque, un sanglot d'écorchée vive digne de ceux que seules les grandes Lauryn et Mary J ont pu retranscrire en musique avant elle.



L'album "Fearless" de Jazmine Sullivan sort le 23 septembre.



























1 Bust Your Windows
02 Need U Bad
03 My Foolish Heart
04 Lions, Tigers and Bears
05 Call Me Guilty
06 One Night Stand
07 After The Hurricane
08 Live A Lie
09 Dream Big
10 Switch!
11 Fear
12 In Love With Another Man


Oxford Music Tour : la pub passe en mode web 2.0.



C'est un fait avéré depuis plusieurs décennies, la publicité fait vendre de la musique. On se souvient notamment des campagnes Levi's, qui ont popularisé le "Boombastic" de Shaggy ou le "Spaceman" de Babylon Zoo (ok celui là, on s'en souvient moi mais ça avait cartonné à l'époque, je vous jure) ! Bref, tout artiste caresse secrètement l'espoir de voir l'un de ses titres synchronisé dans une campagne publicitaire télévisée, et de réitérer, éventuellement, le récent carton international de Yael Naïm (les fans de Robin Thicke savent de quoi je parle).

A l'ère du web 2.0 et avec l'abondance des réseaux sociaux à dominante musicale, une nouvelle étape a sans surprise était franchie, avec le lancement du site Oxford Music Tour. Cette nouvelle plateforme musicale permet aux amateurs de musique de découvrir de nouveaux talents, mais surtout, moyennant inscription sur le site, de pouvoir choisir l'artiste qui sera synchronisé dans la nouvelle campagne télé de la célèbre marque de papeterie, succédant ainsi à The Do et à leur hit "On My Shoulder".

30 artistes venant de tous horizons musicaux, du rock indé à l'electro en passant par la soul ou le pop/r&b, sont en compétition. Les 3 finalistes se produiront lors d'un grand concert à la Boule Noire le 25 octobre 2008. A noter que les danois de Vincent Van Go Go, mais aussi l'excellente chanteuse Soul anglaise Nathalie Williams, font partie des artistes en compétition. Pour l'heure, la française Jena Lee (connue pour son travail d'auteur compositeur pour Sheryfa Luna et Mathieu Edward) est en tête des votes. Voici le classement établi par Mysoul.fr par ordre de préférence :



























A vous de créer le votre !

Plus d'infos : Oxford Music Tour

Concours Dan Kamit : joue et gagne l'album "Les Mots Et Les Couleurs"



Cette semaine, grâce à l'agence Tribeca, Mysoul.fr a le plaisir de vous faire (re)découvrir et remporter le premier album de Dan Kamit, "Les Mots Et Les Couleurs". Les lecteurs réguliers de Mysoul.fr doivent déjà être familiers avec l'univers métissé de ce chanteur révélé par la scène (1e parties de Musiq Soulchild, Jill Scott, Amel Bent, Vitaa, Diam's et Jenifer), brassage subtile de pop acoustique, de soul, et de musique africaine. Auteur compositeur émérite, Dan a également collaboré aux premiers albums de Laure Milan ("Je T'Attends") et de Léa Castel ("Partout").




Pour tenter de remporter l'album de Dan Kamit "Les Mots Et Les Couleurs", il vous suffit de répondre aux trois questions suivantes :


1/Quelle chanson, évocatrice de période estivale, fut le premier succès de Dan Kamit ?

Réponse : "Soleils d'août"

2/Sur quel label historique de Soul R&B, récemment relancé en France, Dan Kamit est-il signé ?

Réponse : Motown France

3/Dans quel pays d'Afrique Dan Kamit a-t-il vécu ?

Réponse : Cameroun

Concours terminé. Merci à tous les participants.

Félicitation à nos 2 gagnants, Mélina et Xavier. Rendez-vous prochainement pour de nouveaux concours.

Et pour ceux qui préfèrent découvrir l'artiste en version live, je vous rappelle qu'il sera sur la scène de La Cigale ce jeudi 18 septembre en 1e partie de la douce Colbie Caillat.

Plus d'infos : myspace Dan Kamit

Mayrina Chebel "Tant D'Amour A Donner" (audio teaser)



La route a été longue, le chemin sinueux, le parcours semé d'embuches, mais Mayrina Chebel l'aura finalement gagné, son combat. Ses péripéties auront au moins eu le mérite d'en avoir fait une vraie "Souldier", comme on les aime ! Car la jeune artiste lyonnaise a dû sérieusement s'accrocher, et s'armer de patience pour voir enfin le fruit de son travail rencontrer l'attention qu'il mérite. Depuis quelques jours en effet, son premier single "Tant D'Amour A Donner", s'est invité sur les ondes, et pas n'importe lesquelles, celles d'NRJ (soit le Saint-Graal pour tout artiste encore en développement, inutile de vous préciser la force de frappe du medium, 1e radio musicale de France) !

On rappelle que Mayrina a signée en 2007 avec le label AZ/Universal, et que sitôt annoncée l'implication d'Akhenaton et de Shurik'n à la production du disque, l'intérêt de la presse spécialisée et des amateurs de Soul pour ce premier projet, baptisé "Ailleurs", est allé grandissant. Il y a 9 mois, les vidéos promotionnelles commençaient même à fleurir sur Dailymotion, permettant aux curieux de découvrir quelques sessions studios qui ne nourrissaient que plus encore les attentes autour de la chanteuse. Et puis, plus rien. Silence radio (c'est le cas de le dire). Car chanter la Soul en français, on le sait, rend la tâche encore plus ardue quand il s'agit de séduire les programmateurs des toutes puissantes stations FM. Sempiternel débat. Et comme d'autres avant elle, la belle a donc était poliment invitée à revoir sa copie.
















Tant damour à donner - MAYRINA CHEBEL


C'est donc avec un titre au confluent de la Pop et de la Soul que Mayrina part aujourd'hui à la conquête du public. Si vous appréciez déjà l'univers d'Amel Bent (version mélancolique) ou la sensibilité de Laure Milan, vous n'aurez aucun mal à succomber à cette ballade à la mélodie intense. Tant pis si les cuivres et la basse funky ont laissé place aux arpèges d'un piano tire larmes, et que les aspérités de son timbre ont été gommées par une interprétation plus en retenue. Classique mais bien ficelé, on sait d'avance que ce titre sert surtout de mise en bouche à une cuisine beaucoup plus riche et épicée.

Car comme elle se plait à le chanter sur son opus, Mayrina aime quand "ça groove grave". Définitivement à suivre, l'album de Mayrina devrait également réserver son lot d'agréables surprises, parmi lesquels les featurings de Disiz La Peste et de son mentor, AKH.


Banner 2 Banner 1 go!

Common feat. Pharrell "Universal Mind Control" (video)



Outre le fait que ce morceau, que j'avais d'ailleurs mis en écoute dans un billet précédent, est une pure bombe, la vidéo qui l'illustre est tout simplement MAGISTRALE ! Je suis époustouflée par le travail effectué ici par Little X, même si le procédé qui consiste à intégrer du dessin ou de l'animation dans un clip n'est pas une nouveauté en soi (séquence nostalgie : les norvégiens d'A-HA avait notamment révolutionné le genre avec le clip de "Take On Me" dans les années 80).

Mais il y a ici un esthétisme absolument fédérateur. On sait d'après ses récentes déclarations relatives au style abordé dans son nouvel opus que Common a choisi de se laisser aller à plus de légèreté, et de produire du matériel destiné avant tout à divertir et faire danser les foules. Le pari semble gagner d'avance, la chorégraphie des figurantes est on ne peut plus fresh, et le binôme Common/Pharrell fonctionne à la perfection.




On attend la suite avec impatience, surtout après avoir visionné le teaser du prochain single "Universal Mind Control", qui a récemment été dévoilé sur la toile...

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.