• Alex Clare, "Treading Water" (video)/"Hands Are Clever" (audio)

    Son album a failli passer inaperçu, mais à la faveur d'une synchro pub, le voici ressuscité. Formidable concentré
    de Soul cuisinée à la sauce dubstep/drum&bass, le 1er opus d'Alex Clare est pourtant absolument incontournable.

    [crédit photo : Jon Baker/Universal]

  • Joy Denalane, "No More" (video)

    Premier extrait de la version anglophone de son album Maureen, "No More" signe également le retour en force
    de la chanteuse allemande Joy Denalane. Un troisième essai aux contours Hip Hop Soul, richement produit, essentiel.

    [crédit photo : Jackie Hardt]

  • Ben Mazué publie un nouvel EP, "La Règle Des Trois Unités".

    Un son dépouillé, une poignée de musiciens, une voix toujours aussi irisée et d'exquises mélodies : Ben Mazué
    revient nous enchanter le temps d'un six titres sur lequel les perles acoustiques se succèdent.

    [crédit photo : Romain Osi]

  • Y'Akoto : "Diamonds"/"Good Better Best" (Video + Live)

    Après l'Angleterre, l'Allemagne serait-elle le nouveau berceau de la Soul au féminin ? Dans la lignée d'Ayo, Nneka
    ou Joy Denalane voici venue Y'Akoto, vocaliste de 23 ans dont le timbre grave et troublant serait le mix parfait entre
    la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama)

    [crédit photo : Rainer Elstermann/Warner]

  • Melanie Fiona - "Bones" (audio)

    Pièce maîtresse de The MF Life - le nouvel opus de la chanteuse récemment paru - cette ballade Soul
    produite par Jack Splash donne surtout à la canadienne l'occasion de proposer l'une des performances
    vocales les plus ardentes qu'elle n'ait encore jamais délivrée.

    [crédit photo : © Cameron Krone/Universal Republic ]

  • Natalie Duncan - "Sky Is Falling" (video)

    Vocaliste puissante dotée d'une empreinte vocale inédite aux accents Blues/Soul, la demoiselle a déjà conquis Goldie,
    l'ambassadeur de la scène Drum And Bass, et chanté pour le Prince Harry ! Naissance d'une grande, qui publiera
    en Juin prochain son premier album sur le prestigieux label Verve Records.

    [crédit photo : © DR]

  • Mysoul à la rencontre de Tha Boogie, duo singulier soutenu par Raphael Saadiq !

    Vous les avez peut-être découverts en 1e partie des récents concerts de Raphael Saadiq à Paris, en mars dernier.
    Tuko et James Jet forment Tha Boogie, un étonnant binôme entre Soul, Funk et Pop alternative.

    [crédit photo : DR]

  • Lianne La Havas : "Forget" + "Lost And Found" (videos)

    La perle du Folk/Soul britannique est enfin à l'honneur sur Mysoul. Découvrez les deux superbes vidéos publiées par l'artiste
    en ce début 2012, dont son dernier single, "Lost And Found", superbement mis en images par le français Colin Solal Cardo.

    [crédit photo : © Labour Of Love/Warner]

Retour dans le métro pour Keziah Jones



Que tous les fans de Keziah Jones s'arment d'une carte orange hebdo pour cette première semaine de septembre. Il est prévu que le chanteur, d'origine nigériane, fasse son grand retour... dans le métro !!! Et oui, c'est en 1991 qu'il a été découvert dans les couloirs du métro parisien par un directeur artistique de Delabel. Pour fêter la sortie de son nouvel album "Nigerian Wood", Keziah devrait donner quatre concerts entre le 1er et le 6 septembre.





Ses différentes influences devraient toutes être à l'honneur, au programme :
Funk, le 1er septembre
Blues, le 3 septembre
NuSoul, le 4 septembre
Afrobeat, le 6 septembre

Tous les concerts seront ouverts par des artistes choisis par Keziah Jones lui-même avant qu'il ne chante également. Les horaires et lieux sont encore tenus secrets et le seront jusqu'au dernier moment. Tout sera révélé sur le site événementiel de la RATP : www.ratpdestinationmusique.fr.

Sources : Figaro via l'AFP, RATP Destination Musique



"Just Stand Up" avec Ciara, Mary J Blige, Rihanna, ... pour la bonne cause



D'après le blog de Fred Musa, l'association américaine contre le cancer "Stand Up 2 Cancer" a réuni une quinzaine de chanteuses américaines. Nous pourrons donc retrouver Mariah Carey, Beyonce, Mary J. Blige, Rihanna, Fergie, Sheryl Crow, Miley Cyrus, Melissa Etheridge, Ashanti, Natasha Bedingfield, Keyshia Cole, Ciara, Leona Lewis, LeAnn Rimes et Carrie Underwood en live lors d’un show TV retransmis exceptionnellement en simultané sur les chaines américaines ABC, CBS and NBC, le 5 septembre prochain à 20h. Le morceau, intitulé "Just stand up", produit par Babyface et L.A. Reid, sera disponible dès le 2 septembre sur itunes. Toutes les recettes seront reversées à la recherche contre le cancer.

D'autres célébrités seront présentes comme Jennifer Aniston, Scarlett Johansson, Meryl Streep, David Cook, Christina Applegate, Lance Armstrong, Jack Black, Kirsten Dunst, Charles Barkley, America Ferrera, Halle Berry, Hilary Swank, Forrest Whitaker, Jimmy Fallon, Keanu Reeves. Certaines d'entre elles répondraient même aux appels pour les promesses de dons !

Source : Fred Musa, Stand Up 2 Cancer

Toi aussi, tu peux devenir un distributeur grâce à Zaploop !



Mais comment faire ????

Tout est expliqué en trois points :
1 - Tu crées une playlist à partir des sons que les artistes ont mis en ligne
2 - Tu mets ta playlist sur ton blog, ton myspace et tes autres espaces communautaires (Easy, grâce à des codes que tout le monde a l'habitude d'ajouter !!)
3- LE PLUS IMPORTANT : Tu gagnes de l'argent à chaque fois qu'un titre est acheté depuis ta playlist (25% du prix du titre) et MOINS IMPORTANT : tu exposes tes artistes préférés et leur fais gagner encore plus d'argent ! Ca, c'est beau !



Je vais créer une playlist Mysoul et vous dirai si on devient riche grâce à ça !!! Personnellement, j'en doute fort mais rendez-vous dans quelques temps pour faire le point sur nos finances ! ^^

Sources : Zaploop, Les Catalyseurs numériques

Tunisiano porte plainte... dans son dernier clip

Image Hosted by ImageShack.us

Aidés de plusieurs de ses amis, Tunisiano s'adresse à la police dans son dernier titre et clip "Je porte plainte". On aura reconnu pas mal de personnalités (plus ou moins connues) comme Fred Musa, Angunn, Laure Milan, Amel Bent, Soprano, Demon One, Aketo, son Dj Cori, Mouloud, Christophe Rocancourt, Sami Naceri et j'en passe. Après l'originalité du clip "Equivoque", l'émotion que dégage "Le regard des gens", Tunisiano nous offre encore une fois un clip plutôt bien réussi. Et pour ceux que ça choquerait, le rappeur précise dans son morceau "Vous n'êtes pas tous dans le même sac, je ne vais pas généraliser".



Par ailleurs, rappelons que Tunisiano reprend sa tournée dès le mois d'octobre. Toutes les dates : http://www.tunisiano-lesite.fr/concerts/

[edit 3 septembre 2008] Voici le making of du clip :

Gagnez des cadeaux avec Music Quizz !

Image Hosted by ImageShack.us


Il y a quelques temps déjà, je vous avais parlés de Massive Quizz, un site de Quizz Musical. Et bien il y a mieux. Maintenant, en plus de s'amuser, on peut gagner des cadeaux !!! DVD, consoles, argent, ... vous pouvez troquer vos points gagnés contre les lots de vos choix.

Image Hosted by ImageShack.us

Par ailleurs sur Massive Music Quizz, si vous souhaitez "buzzer" un artiste et le titre que vous préférez, vous pouvez voter pour lui et essayer ainsi de le faire entrer dans le quizz ! Normalement, Laure Milan devrait bientôt apparaître dans le quizz ! ;o)

Musiq Soulchild "Radio" (video premiere)



Je vous avais posté l'audio il y a quelques semaines, en précisant à quel point le morceau divisait les internautes puisque c'est la première fois que Musiq Souldchild s'essaye à un titre "club" au sens strict du terme. Pas un gentillet uptempo neo soul qui vous fera légèrement onduler l'arrière train, mais un vrai son crade, bien dark, du pur crunk'n'b qui a pour seule ambition de faire bouncer les foules sur les dancefloors.

Je ne suis toujours pas fan de la chanson, bien que je puisse admettre son efficacité, par contre, j'aime le fait que Musiq soit assez téméraire pour prendre son public totalement à contrepied, juste parce qu'il souhaite le prendre, lui, son pied, en créant la musique qu'il aime, qu'elle soit profonde, roots ou bien comme ici superficiellement divertissante.



Le nouvel album de Musiq, "On My Radio" devrait sortir en novembre sur le label Atlantic Records.

Brandy "Right Here Departed" (new single/audio)



Après l'insoutenable décompte mis en place sur son profil myspace en guise de teaser, le jour J est arrivé. C'est ce 14 aout que Brandy a dévoilé à la planète entière et en exclusivité aux internautes via son site officiel le single de son comeback "Right Here Departed". Dois je vous préciser que cet uptempo ultra catchy est promis à un avenir radieux, et risque bien d'exploser les charts internationaux dans les prochaines semaines ?

Car il marque évidemment le retour de Rodney "Darkchild" Jerkins dans le team de production de la sirène R&B, 10 ans après qu'il l'ait propulsée au sommet de la Pop internationale grâce au cultissime "The Boy Is Mine". Comme elle le chantait si bien sur l'album "Never Say Never", qu'il a façonné, Brandy était à ce moment précis confortablement assise sur le toit du monde. Leur fructueuse collaboration aura une influence majeure sur l'évolution du genre R&B, qui sortira définitivement de l'underground pour envahir les réseaux mainstream. De J.Lo à Destiny's Child en passant par Michael Jackson, tout le monde souhaitait gouter au son Darkchild. Puis Timbaland et Pharrell Williams creusèrent encore plus leur sillon, et emmenèrent la pop urbaine vers d'autres horizons.




Right Here (Departed) - Brandy


Mais en écoutant (forcément en boucle) le nouveau single de Brandy, on ne peut que se rejouir de constater que le savoir-faire du producteur est resté intact, Jerkins semblant même s'être magnifié en se frottant à nouveau à sa muse. Le titre nous replonge ainsi avec délectation à un époque où les irrésistibles mélodies qu'il assénait lui permettaient de transformer tout ce qu'il touchait en or. Qu'on se le dise, Darkchild & B-Rocka are back. Just press play, and rewind.

Divine Brown "The Love Chronicles" (Full album online stream)



Nous vous avons longuement parlé de Divine Brown sur Mysoul.fr, et de la sortie de son album "The Love Chronicles". Grâce au site de Much Music, vous pouvez désormais écouter en intégralité le 2e album de l'artiste canadienne, qui ne déroge pas à la grande tendance du moment, le style retro soul évidemment ! Si le réjouissant "Bebe" semble tout droit sorti de la B.O de "Cry Baby" ou de "Hairspray", "Next Best Thing" ravira les amateurs de sonorités plus actuelles, "One More Chance" fera fondre les amateurs de ballades acoustiques plus classiques, et les nostalgiques des 90's retrouveront un peu de l'esprit de Brownstone sur "It's Over".



























Plus d'info sur Divine Brown sur son profil Myspace

Joe Thomas "Why Just Be Friends" (video premiere)



Le site Yahoo Music a eu l'exclusivité de diffusion en ligne de la nouvelle vidéo de Joe Thomas, "Why Just Be Friends". Alors que je vous avais présenté il y a plusieurs semaines déjà "E.R. (Emergency Room)", c'est finalement ce midtempo qui a été préféré pour soutenir la sortie de "New Man" le premier album du chanteur sur le label Kedar Entertainment. La qualité de l'image est assez médiocre, mais nous devrons nous en contenter en attendant que la HQ soit postée sur Youtube.




Et alors que son album sera dans les bacs le 23 septembre et qu'il se retrouvera en concurrence direct avec son ancien compagnon de label R.Kelly, Joe vient de tenir des propos pas franchement tendres à l'égard de ce dernier. Dans une entrevue accordée au journaliste Lee Bailey, il déclare ouvertement que la cohabitation avec la sulfureuse star du R&B US sur Jive Records ne fut pas des plus paisibles. Il confie : "R. Kelly était très impliqué dans les prises de décisions qui concernaient la diffusion de mes titres en radio. Il appelait les stations en leur disant que mes titres étaient trop forts et qu'ils devaient les retirer. Et elles s'y résignaient."

La bataille des lovers ne fait donc que commencer, prochain règlement de compte dans les charts, dans quelques semaines !

En studio avec Raphael Saadiq + "Staying In Love" + "Big Easy" (new audio)


Fader magazine recently had the honor to be invited to a guided tour of Raphael Saadiq's studio of North Hollywood, the place where he recorded his latest album "The Way I See It". In the following video, the singer/songwriter/producer tells us more about the conception of the effort, his 60's/vintage Soul orientation, and confesses about the way James Brown and J-Dilla influenced him during the whole recording process. He then gives us a hint on the script of his two upcoming music videos, "Love That Girl" and "100 Yard Dash".
---
Le magazine Fader a eu le privilège d'être convié par Raphael Saadiq à une visite guidée du studio dans lequel le chanteur et producteur a conçu son nouvel opus "The Way I See It". Dans le reportage vidéo que vous pouvez visionner ci-dessous, il revient sur l'orientation très 60's qu'il a choisi de donner à ses nouvelles compositions, sur la manière dont James Brown et J-Dilla l'ont influencé durant la genèse du disque, sur ses collaborations avec Stevie Wonder et C.J., et sur le scénario de ses deux prochains clips, qu'il vient de tourner, "Love That Girl" et "100 Yard Dash".

Gym Class Heroes feat The Dream "Cookie Jar" (making of video)



C'est sans hésitation mon son de l'été ! Le duo explosif entre Gym Class Heroes et The-Dream est un pur banger aux lyrics toujours aussi malicieuses (c'est un fait avéré, le second degré est de mise dans les textes du MC Travis McCoy). Je vous avais posté l'audio il y a quelques semaines, la vidéo est désormais en boîte, et en attendant de la découvrir dans son intégralité, le groupe a posté dans un bulletin myspace le making of. C'est Dale "Rage" Resteghini qui opère derrière la caméra, comme sur la vidéo précédente (Peace Sign, feat Busta Rhymes).





L'album "The Quilt" sera dans les bacs le 9 septembre, et Travis et sa bande feront une halte à Paris pour présenter leurs nouveaux titre sur la scène de la Boule Noire le 25 septembre.La billetterie est ouverte. Réservez vos places via Fnacspectacle.com


Et toi, t'ecoutes quoi ? Test webradio n°1 : Ledjam



Dans cet océan qu'est la toile en matière d'offre musicale, un petit guide made in Mysoul.fr s'imposait. Je commence donc aujourd'hui notre série de recensement des meilleures webradios urbaines, testées et approuvées par nos soins. Et je dois dire que mes fouilles archéologiques m'ont permis de vous dénicher quelques pépites. Pour ouvrir le bal, voici donc Ledjam.

Ledjam n'est pas au sens strict une webradio format urbain, mais l'éclectisme de son offre (2047 titres et 862 artistes recensés dans leur playlist !) en font tout de même un acteur incontournable du streaming musical online. On trouve de tout sur Ledjam, car à l'image de la baseline de leur profil myspace : "Tout ce qui est agréable à écouter" est sur Ledjam !

















On passe donc sans transition et avec plaisir (un peu à la manière de FIP ou Nova) des Bandes Originales de Film au Jazz, du Doo Wop au Funk, du Hip Hop au Rock, sans oublier la Soul, évidemment. Et nos petits frenchies sont à l'honneur puisque Sly Johnson, Sandra Nkake et MC Solaar font partie des artistes que j'ai eu le plaisir d'écouter aujourd'hui.

Mais ce qui fait avant tout le charme de cette webradio dans un pur esprit web 2.0 comme on l'aime, c'est l'intéractivité. Car ici, loin d'être passif, l'auditeur est totalement intégré à l'équipe de programmation. Je m'explique. Dès que vous vous connectez sur la web radio (dont on peut souligner l'élégante ergonomie, tout en Flash), vous intégrez le club très prisés des jammers, et à ce titre, vous avez naturellement votre mot à dire sur la playlist. Chaque titre diffusé est donc soumis à la Vox Populi, qui valide par un "j'aime" (smiley qui sourit), ou qui base sauvagement par un "j'aime pas" (smiley qui fait la tronche).



















Plus votre écoute de la webradio est intensive, plus votre vote pèse dans la balance. Ainsi, 10 paliers séparent le simple "beginner" du "godjammer", un statut qui vous permet de faire quasiment la pluie et le beau temps sur Ledjam. Au fur et à mesure que vous gravissez la hierarchie des auditeurs, les points (positifs et négatifs) que rapporte un vote deviennent conséquents. Ainsi, un vote "j'aime" rapportera à l'artiste et au titre concerné 5 points si vous êtes considéré comme un simple "lover" (écoute très irrégulière de la webradio), et carrément 150 points si vous êtes un "godjammer". Et inversement, en malus pour les titres peu appréciés. Chaque jour, 5 morceaux subissent ainsi la foudre des auditeurs, et sont ejectés de la playlist !

Aujourd'hui, la B.O. des Bronzés, un titre de John Coltrane ainsi qu'un morceau de Billy Holiday ont quitté l'aventure. Verdict sans appel !


















Vous l'aurez compris, ce système qui récompense les internautes les plus assidus, vous rendra rapidement totalement accro ! Je suis désormais une "addict", statut qui me permet à l'instant précis d'attribuer 10 points bonus à Madlib et à son titre "Heaven". La classe !


TETE & DEDE, les heros de mon été...



Plus forts que Francis Huster à la poursuite de son Zodiaque, plus psychoérotiques qu'Ingrid Chauvin, voici Tété et Dédé, les protagonistes de la seule, la vraie et l'unique saga de l'été : "Tété où Dédé ?".

Ce documentaire musical en 4 épisodes diffusés chaque jeudi en prime time sur France 5 a l'audace de réunir deux protagonistes de choc et de charme en la personne de Tété, chanteur Pop Folk Soul de son état, poète, magicien du verbe, et André Manoukian, aka "Dédé les doigts de fée", docteur ès Jazz & musiques connexes, juré rêveur en quête d'une nouvelle star, pianiste émérite...





















Vous l'aurez compris, en voilà un duo qui fait des étincelles, et que la réalisatrice Marie-Claire Margossian filme façon road movie dans un périple au coeur de l'Amérique, un retour aux sources de toute la musique qu'ils aiment, qu'elle vienne du blues ou bien du rock, du jazz ou du hip hop, voire même du folk.


Tété où Dédé à New York. Extrait 1. - kewego
Tété où Dédé à New York. Extrait 1. - kewego


Dès le premier numéro, diffusé jeudi dernier et consacré à New York, on se laisse totalement charmer par ce binôme si complémentaire. On aime leurs interviews rondement menées, et la diversité des genres abordés avec les artistes (Moby, Keren Ann, Bilal, Lionel Loueke, Raul Midon et Bruce Lundvall, PDG du label Blue Note), riche d'enseignement. On adore leurs passes d'armes et leurs prises de becs, la mauvaise foi assumée de Tété, les traits d'esprit du toujours très spirituel Dédé, le tout donnant l'agréable sensation au téléspectateur qu'il fait lui aussi partie du voyage, le troisième compagnon de route en somme.


Tété où Dédé à New York. Extrait 2. - kewego
Tété où Dédé à New York. Extrait 2. - kewego


Si vous avez loupé le début, un résumé de l'épisode précédent est consultable sur la section (très complète) consacrée à l'émission sur le site de France 5 (en attendant qu'ils se résolvent à mettre l'intégralité du documentaire à dispo sur leur site VOD). Et ne ratez pas la 2e salve, ce jeudi 14 août à 20H40, qui nous emmènera à la Nouvelle Orléans.


Tété où Dédé à la Nouvelle Orléans. Extrait 1. - kewego
Tété où Dédé à la Nouvelle Orléans. Extrait 1. - kewego

N.E.R.D feat Kanye West, Lupe Fiasco, Pusha T : "Everyone nose remix" (video)



Hype Williams est un génie de la Pop Culture. Le Andy Warhol de notre génération. En voici la preuve, avec ce nouveau coup de maître, la vidéo très imaginative du remix d'"Everyone Nose" de N.E.R.D. Ou quand Pharrell et sa clique se font pixeliser dans un pur trip revival 80's. Un délicieux petit gout de madeleine de Proust nous envahie à la vue de ce kaleidoscope fluo, qui se réapproprie les jeux d'arcades de notre enfance. Space Invaders are back !



Source : Kanye Universe City

Robin Thicke feat. Mary J. Blige "Magic remix " + "Ask Myself remix" (audio)



Décidément, Mary J. Blige multiplie les collaborations en ce moment. Après son duo avec Big Boi, dont je vous parlais il y a quelques jours, la Queen of Hip Hop Soul vient de poser sur le remix officiel de "Magic" le nouveau single de Robin Thicke. Et c'est l'excellent blog du magazine Rap-Up qui a été le premier à dégainer le titre sur la toile.


Magic (NYC Remix) Ft. Mary J. Blige - Robin Thicke


A noter que c'est la 2e fois que Mary J Blige apporte sa "magic touch" à un titre de Robin Thicke, puisqu'elle avait également superbement posé sur le remix d'"Ask Myself", extrait du précédent opus du chanteur,"The Evolution Of Robin Thicke". Il faut l'entendre vocaliser sur le fameux hook, "something beautiful inside of me"... Stupéfiant !


Ask Myself (Remix) - Robin Thicke feat. Mary J. Blige

Noel Gourdin "I Fell" (audio)



Tu es jeune, le coeur rempli d'ambition, tu souhaites percer dans le showbizz, mais, petit problème, tu disposes d'un patronyme disgracieux. Pas de panique ! Souviens toi, Eric Benet, bien avant toi, a essuyé les plâtres (et quelques railleries) en la matière. En ce moment, Hollywood ne jure plus que par Shia Labeouf, et au rayon nouveautés Soul/R&B, un certain Noel Gourdin réalise une percée avec son premier album, "After My Time". Tous les espoirs sont donc permis !

Car oui, en dépit d'un nom de famille à consonance québécoise, que l'on prononcera [Gor-Deen], selon les recommandations phonétiques de sa biographie officielle, ce jeune artiste semble être promis à un brillant avenir dans la musique. Et si son nom circule dans le milieu hip hop r&b depuis un bon moment, son premier opus est largement à la hauteur des espoirs que les aficionados du genre ont placé en lui. Voix de velours, production ultra léchée (Raphael Saadiq, Kay-Gee, Salaam Remi et Vidal & Dre oeuvrent sur la galette), parfaite fusion d'une Soul classieuse et d'un R&B bien ancré dans les 90's, "After My Time" est une excellente entrée en matière pour Noel Gourdin. Pas étonnant donc que l'envoutant single "The River" se soit invité au sommet des charts US.





















Mais je dois avouer que mon coeur a tendance à balancer vers le titre "I Fell", un midtempo ultra catchy composé par Antwoine "T-Wiz" Collins (Ciara) et Brian Seals (Disturbia de Rihanna). Dans le flow, le chanteur me rappelle le Joe du milieu des 90's (sa meilleure période), avec une touche de Jaheim et quelque chose de Lemar (impression probablement due à ce timbre légèrement voilé). Musicalement, l'instru possède un je ne sais quoi du "Take Me As I Am" de Mary J Blige (impression probablement due à une certaine similitude de la mélodie du piano). Bref, une combinaison gagnante !





Ne-Yo "So You Can Cry" (audio)



Nouvel extrait de "Year Of The Gentleman" à filtrer sur la toile, "So You Can Cry" est une ballade pleine de finesse, comme seul Ne-Yo en a le secret. On peut d'ailleurs saluer au passage le tour de force lyrical réalisé par le chanteur, qui a réussi à placer le mot "calamar" dans une rime, ce qui n'était pourtant pas gagner d'avance. Quelle plume ce Ne-Yo ! Selon son site officiel, l'album sera finalement bien dans les bacs le 16 septembre (il était temps) et l'on peut s'attendre, selon ses propres termes, à un "chef-d'œuvre", ni plus ni moins !



La version live, enregistrée lors d'une "soundcheck session" pour la chaîne de magasins US Wallmart, n'est pas mal non plus non ?


So You Can Cry - Ne-Yo


La vidéo de "Miss Independent", le nouveau single, devrait être dévoilée dans les prochain jours, alors qu'un remix du titre vient d'être enregistré avec Jamie Foxx.

Source : Year Of The Gentleman (site officiel)

James Morrison "You Make It Real" (new single/live video) + "Valerie" (Zutons cover/audio) + "Details In The Fabric" (Jason Mraz duet/audio)



Mesdemoiselles, vous allez encore pleurer, messieurs, vous allez encore frémir... Grâce à James Morrison, qui revient très très fort avec une sublime ballade, "You Make It Real". Inutile de préciser que si vous avez vibré sur "You Give Me Something" et l'album "Undiscovered", vous ne pourrez pas non plus décrocher du nouvel opus du chanteur folk soul britannique, "Songs For You, Truth For Me" qui sera dans les bacs le 29 septembre 2008.



La formule est simple, mais toujours aussi magique : une mélodie cotonneuse, enveloppée dans un superbe écrin acoustique, et ce timbre, oui ce timbre subtilement éraillé, ce décroché psychoérotique pour reprendre la métaphore si évocatrice d'André Manoukian. Tout simplement irrésistible ! Le single vient d'être dévoilé en radio il y a deux jours, en exclusivité pour le show de Jo Whiley sur les ondes de BBC Radio 1 en Angleterre. Voici une magnifique version live du titre, postée sur la page Myspace de l'artiste. Vous retrouverez d'ailleurs sur le player de son profil un snippet d'un autre inédit, extrait du prochain album, "Once When I Was Little".

You Make It Real


J'en profite également pour vous glisser la version de James Morrison sur le désormais culte "Valerie" des Zutons, déjà immortalisé par la paire Amy Winehouse/Mark Ronson.


Valerie - James Morrison


Le chanteur a également enregistré une collaboration avec Jason Mraz, intitulée "Details in the Fabric", que le retrouve sur le nouvel album de ce dernier, "We Sing, We Dance, We Steal Things".

TommyTV : la quintessence du live en mode Web 2.0



Il y a quelques jours, la newsletter Soul/R&B de Sony BMG m'informait que trois de ses artistes urbains les plus côtés (Wyclef Jean, Kelly Rowland et l'excellente Joy Denalane) avait récemment enregistré une "session live exclusive", dont certains titres étaient visionnables en ligne. L'information étant plus que succincte, je cliquais donc sur les liens proposés, sans réel enthousiasme. Car des captations live, ma foi, on en trouve à foison sur le net...

Grand bien m'en pris, car je fus redirigée sur LE site du moment. L'enseigne Tommy Hilfiger vient de transformer ses fameuses live sessions européennes en expérience multimédia ultime, via le lancement de TommyTV, une plateforme communautaire entièrement dédiée à la performance artistique en direct, en partenariat avec la major Sony BMG.



Le voyage musical commence donc pour moi par les trois extraits d'une session tenue à Berlin. Mais je suis rapidement détournée dans mon parcours initial par l'ergonomie et le design stupéfiant du site, qui s'inspire avec beaucoup d'intelligence et de raffinement, des lignes fluides et glossy que l'on retrouve chez Apple (façon coverflow pour Ipod Touch/I Phone/I Tunes).



Au menu :

1/ Des concerts à visionner en streaming, avec des archives couvrant un éventail de styles, du Rock à la Pop en passant par la Soul, le R&B et la World (rubrique "Artistes", à droite de l'écran principal). On regrette juste l'absence de Hip Hop, mais le site ayant officiellement ouvert ses portes en avril 2008, on est en droit de penser que le catalogue va s'étoffer. Parmi les artistes ayant retenu mon attention : John Legend, Luther Vandross, Jamiroquai, Michael Jackson...



2/Le meilleur des Hilfiger Sessions (rubrique "Sessions", à gauche de l'écran principal), présentées dans un écrin plus chic que sur la chaîne Youtube de TommyTV, où les extraits de concerts sont également disponibles.

3/Des interviews, backstages, balances, accessible après inscription à la communauté TommyTV (j'ai particulièrement apprécié la vidéo des répétitions du duo entre Kelly Rowland et Joy Denalane sur le titre "Emotions")

4/Une rubrique "Auditions", sorte de Myspace du live, où les nouveaux talents pourront passer une audition en ligne afin d'être sélectionnés pour partager l'affiche d'une future Hilfiger Session quelque part dans le monde, et ainsi vivre une expérience unique auprès d'artistes prestigieux. Attention, les musiciens souhaitant s'inscrire doivent être libre de tout contrat discographique.

TommyTV s'imposera-t-il dans l'univers ultra concurrentiel du web communautaire et des plateformes musicales ? Le site possède en tout cas tous les atouts pour devenir une référence auprès des mélomanes. A bookmarquer sans hésitation !

Plus d'infos : dépêche Reuters

Philemon : Le Rap, c'etait mieux avant ! (video interview)



Alors que le festival Fnac Indétendances bat son plein, le week end dernier, ce sont les musiques urbaines qui se sont installées le long des berges de Paris Plage, sous un soleil radieux. Avant les têtes d'affiches James Deano et M.A.P., c'est Philémon qui s'est chargé, sans difficulté, d'ambiancer une foule déjà toute acquise à sa cause, à peine avait-il entonné les premières notes de son "Règne du Rap". Les gimmicks du MC nantais ont fait sa réputation, mais cette fois, c'est surtout le t-shirt au slogan choc qu'il avait choisi d'arborer qui fit sensation. Pour une review complète du show, rendez-vous sur le blog de Fnac Indétendances. Et pour le best of, c'est ci-dessous.



En marge du festival, en bonne investigatrice qui se respecte, j'ai naturellement interrogé Philémon sur la portée de ce message. Le débat est lancé. Alors, le rap, c'était vraiment mieux avant ? La réponse en vidéo, et en exclusivité pour mysoul.fr !



Alors, il vous a convaincu ? Vous en pensez-quoi, vous ? Et pour commander le t-shirt "Le Rap C'était Mieux Avant", rendez-vous sur la boutique en ligne d'I Represent Street Wear.


En bonus, une série de photos prises durant le concert.




Keziah Jones "My Kinda Girl" (video) + "Lagos vs New York" (free webtape)



Après l'excellent "Black Orpheus" et le non moins sublime "Beautiful Emily" dont j'avais fait mon hymne personnel à sa sortie (avouez que ça groove un peu plus que le classique de la comédie musicale enfantine "Emilie Jolie"), Keziah Jones sera de retour dans les bacs en septembre avec "Nigerian Woods". Même si Karriem Riggins est annoncé aux manettes de ce nouvel opus, pas de changement radical a priori à l'écoute de "My Kinda Girl", premier single extrait de l'album. Le musicien nigérian reste fidèle à son délicieux style afrofunkygroovyrock teinté d'acoustique. Nous voilà rassurés.


Découvre cette vidéo : My Kinda Girl



Le single est déjà disponible en format digital sur les principales plateformes de téléchargement légal. L'album "Nigerian Wood" sera lui, dans les bacs dès le 1er septembre. Les parisiens auront par ailleurs le plaisir de pouvoir l'applaudir le 16 août prochain lors de la soirée de clôture du festival Fnac Indétendances à Paris Plage. (Entrée libre)









































Et si vous êtes impatients de découvrir l'ambiance du nouvel opus "Nigerian Wood", une webtape intitulée "Lagos vs New York" circule en ce moment sur la toile. Vous pouvez la télécharger en suivant le lien ci-dessous :






















télécharger la mixtape "Lagos vs New York" (via tuxboard)

Enfin, sachez que l'album "Black Orpheus" est en ce moment en promo à 6,99 euros sur Amazon. C'est donc le moment d'en profiter !

Big Boi feat Mary J. Blige : "Sumthin’ Gotta Give” (video)



"If you're walking down the right path and you're willing to keep walking, eventually you'll make progress."

C'est sur une citation de Barack Obama que s'ouvre la vidéo de la nouvelle collaboration entre Big Boi et Mary J Blige. On se souvient que la paire avait déjà été réunie en 2005 sur l'album "All That I Am" de Carlos Santana. En pleine campagne présidentielle américaine, le rappeur d'Atlanta, dont le nouvel album solo "The Son Of Chico Sir Luscious Left Foot" est attendu en octobre chez Laface/Zomba, délivre ici un titre à dimension socio-politique, dont le texte est littéralement magnifié par la force d'interprétation si caractéristique de Mary J Blige.



La vidéo a été réalisée par Bryan Barber (Idlewild et un bon nombres de vidéos pour Outkast) et l'on peut notamment y apercevoir DJ Drama (en intro), John Legend et l'acteur Hill Harper (Les Experts Manhattan), qui y font de discrètes apparitions.





Sources : Candys Rayne (blog), Billboard.com

Le retour d'R.Kelly avec "12 Play : Fourth Quarter"



Après toutes ces heures de procès, tous ces tracas, ces nouvelles affaires judiciaires qui fusent de tous les côtés, et un récent album "Double Up" trop peu exploité, R.Kelly nous revient déjà avec un nouvel opus prévu pour cet été sous le nom de "12 play : fourth quarter". Nous en avons eu un avant-goût, il y a quelques mois déjà, avec le titre "Hair braider". Ce "tube" avait su ravir le coeur des fans invétérés du chanteur mais les avis restaient tout de même mitigés, notamment à cause du clip un peu trop simpliste et cliché, d'une voix excessivement trafiquée et d'un manque de capacité vocale. Néanmoins, l'album reste attendu par les puristes qui aimeraient savoir quelle direction R.Kelly a voulu donner à son art. A l'heure où Ne-yo & Chris Brown innovent avec des sons R&B/House, où les plus anciens tentent de collaborer avec les plus jeunes, où les prods de Timbaland ou de Neptunes font toujours recettes, qu'en est-il de notre bon vieux R&B Ghetto Loveur ?

Peut-être que le tracklist de l'advance vous donnera une idée des thèmes abordés. Le nom que j'ai préféré : "Son of a bitch" !!! Ca promet !

1- Wanna Make A Baby
2- Hair Braider
3- Skin
4- Screamer
5- At The Same Time
6- Whole Lotta Kisses
7- Might Be Mine
8- Son Of A Bitch
9- Go Low
10- Freaky Sensation
11- Two Seater
12- Playas Get Lonely
13- Relief

Solange Knowles "F*@k The Industry" (Signed Sincerely)" (Kanye West cover/free mp3)



Avec Sol-Angel and the Hadley St. Dreams (dans les bacs le 26 août), Solange Knowles a cassé l'image r&b bubble gum de son premier effort "Solo Star". C'est une jeune femme anticonformiste, à la démarche artistique plus affirmée, qui nous revient aujourd'hui. Il serait prématuré de prédire un succès ou un échec pour son second opus, mais les premiers extraits qui ont filtré sur la toile et le choix des collaborateurs du disque nous laisse présager un album de qualité.



Mais ce virage à 180° est aussi un enjeu de taille pour Solange, qui choisit volontairement une niche moins commerciale (une Soul excentrique, matinée de relents old school hip hop), mais plus en accord avec sa personnalité. Ce dernier détail sonne comme une évidence, mais dans une industrie musicale en totale perdition, il semble pourtant être devenu la source d'un vrai combat.
Rester soi-même, fidèle à sa démarche artistique est aujourd'hui une belle utopie d'artiste dans un monde fait de plan de communication, de packaging, de stratégie marketing etc, etc...

La jolie poupée de son n'en a cure, et le fait savoir en chanson. Elle vient de poster une diatribe gentiment triviale sur son blog, intitulée "Fuck The Industry (Signed Sincerely)". Il s'agit d'une réintéprétation du brillant "Everything I Am", l'un de mes morceaux favoris du dernier Kanye West, Graduation. Le titre est le premier extrait de sa mixtape "I Can’t Get Clearance", dont la sortie serait imminente, selon le billet qu'elle a posté rapport à ce mp3 gracieusement offert.


F*uck The Industry (Signed Sincerely) - Solange


Pour le télécharger c'est ici

Je viens également de constater que la chanteuse a uploadé sur son profil myspace un nouvel extrait de Sol-Angel and the Hadley St. Dreams, intitulé "Tony". Je vous laisse le plaisir de le découvrir sur place, c'est une très beau midtempo bien soulful, produit par Jack Splash.

Le King Of Pop a 50 ans. Retour sur un patrimoine musical légendaire



Comme le chantait naguère Aznavour, "je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître". Il y a un demi-siècle (le 29 août pour être précis), naissait à Gary en Indiana celui qui allait bientôt révolutionner la musique populaire de l'ère moderne.

Michael Joseph Jackson aka The King Of Pop a soufflé il y a quelques jours ses 50 bougies, et son rayonnement artistique ne se dément pas, quelques 36 ans après la sortie de son premier album solo "Got To Be There" en 1972. La réédition de "Thriller", sur laquelle Akon, Kanye West et Will I Am ont travaillé, s'est même classée parmi les meilleures ventes de disques de l'année. Et que dire des Justin Timberlake, Usher, Chris Brown, Robin Thicke et autres Ne-Yo qui ne cessent d'emprunter à l'oeuvre magistrale de Bambi ? Ici un petit moonwalk, là un chapeau feutre noir, un falsetto par-ci, un gémissement par là...

Même s'il n'est plus au sommet de sa gloire artistique, l'ombre de Michael plane sur le répertoire de la plupart des artistes Pop/R&B/Soul actuels. Et en cette date anniversaire, Mysoul.fr vous livre une liste non exhaustive et totalement subjective des meilleures reprises de ces hits intemporels qui ont bercé notre enfance, notre adolescence, et qui nous accompagneront encore pour de longues années, cos' we don't stop till we get enough !!!!

10 - Glenn Lewis "Fall Again".


Fall Again - Glenn Lewis


Ce titre, écrit et composé par Walter Affanasief et Robin Thicke pour l'album Invincible, n'a bizarrement pas été retenu au tracklisting final de l'album. Glenn Lewis a donc fait sienne cette ballade pleine de mélancolie, qu'il enregistra en 2002, pour la B.O. du film "Maid In Manhattan" avec Jennifer Lopez. La démo originale de Michael Jackson apparait sur l'anthologie "The Ultimate Collection", parue en 2004. Fait rarissime, la reprise est donc sortie dans le commerce deux ans avant le titre original !

9 - Ginuwine "She's Out Of My Life".



En 1999, l'ancien protégé de Timbaland publie cette reprise élégante sur son album "100 % Ginuwine".

8 - Usher/Mya/Whitney Houston "Wanna Be Starting Something" (live)



En novembre 2001, la chaîne CBS diffuse un concert évènement enregistré au Madison Square Garden de New York pour célébrer les 30 ans de carrière en solo de Michael Jackson. Les principales star de la Pop, de la Soul et du R&B de ce nouveau millénaire y participent. On retient la performance d'ouverture qui réunit une belle brochette, Usher, Mya et Whitney Houston !

7 - Jason Mraz feat Nikki "Billie Jean"



Voici une pépite que je viens de dénicher sur Youtube. Le chanteur Folk Jason Mraz délivre une sublime version acoustique de Billie Jean en compagnie de la gagnante de la version hollandaise de "Nouvelle Star". Le tout enregistré en live dans les studios de la radio 3FM aux Pays-Bas.

6 - Ne-Yo : The Lady In My Life.



Il fallait s'y attendre, après avoir à ce point emprunté au King Of Pop, Ne-Yo s'est finalement laissé tenter par une reprise de "Lady In My Life". Ca se passait sur la scène de l'émission BET Honors diffusée un peu plus tôt cette année. Alicia Keys a l'air d'apprécier !

5 - Davina "I Can't Help It".


I Cant Help It - Davina


Vous vous souvenez peut être de Davina, cette chanteuse Soul au timbre rugueux comme on les aime, qui avait explosé en 1997 avec le titre "So Good" ? Sur son premier album "Best Of Both Worlds", paru la même année, elle reprend avec beaucoup de classe ce downtempo très aérien qui n'a pas pris une ride, bien qu'il soit paru sur l'album Off The Wall en...1979 !

4 - Boyz II Men "Got To Be There"



L'année dernière le quatuor vocal devenu trio faisait son retour avec un album hommage à la Motown, "Hitsville USA". Shawn, Nate et Wanya nous gratifiaient d'une version aussi fondante qu' un bonbon acidulé du premier single solo de Michael Jackson, paru en 1971.>

3 - Brandy "Rock With You".



En 1995, à la sortie de Q's Jook Joint, album/compilation de Quincy Jones, la jeune Brandy n'a que 16 ans mais son premier album a déjà connu un succès fulgurant Outre-Atlantique. Pas étonnant donc que le producteur de l'album "Off The Wall", ait jeté son dévolu sur l'adolescente, qui apporte un charme ingénu absolument irrésistible à cet hymne disco funk, ici totalement réinventé. Du travail d'orfèvre.

2 - James Morrison "Man In The Mirror".



Il arrive un moment où l'on doit laisser parler la musique. Et ce que fait le chanteur anglais de ce hit de la fin des années 80, (extrait de l'album Bad), se passe de commentaires. Magistral !

1- Craig David "Human Nature".



Bien sûr, cette ballade est légendaire. Bien sûr, elle fut reprise, réadaptée, samplée par un nombre d'artistes divers et variés. SWV, Boyz II Men et Claudette Ortiz, ou récemment Alicia Keys nous ont tous servis des versions plus que convenables de ce titre extrait de l'album "Thriller". Mais quand Craig David se fend d'une version acoustique de "Human Nature" sur le plateau Taratata, on reste subjugué par la performance ! Le style, l'invention, l'attitude, la maitrise, tout y est, tout sonne juste. Et quand il mix le tout avec le fameux "Right Here" des SWV sus-mentionnées, (titre culte pour les fans de New Jack qui ont grandi dans les années 90) on ne peut que se dire que c'est ça, la classe à l'anglaise. Une vraie leçon !


Pour célébrer cet anniversaire, le label Sony BMG a fait paraître dans plusieurs pays du monde une énième compilation, intitulée "King Of Pop". Un disque qui se voulait interactif puisque les fans de chacun des pays concernés étaient appelés à voter pour établir le tracklisting du disque. Ainsi, les versions different légèrement selon les pays (qui n'ont pas forcément plébiscité les mêmes morceaux). De quoi faire patienter les fans avant la sortie éventuelle d'un nouvel album qui germait depuis de longs mois, et auquel Akon, Will I Am et Ne-Yo avaient participé.

Sa discographie ne sera donc pas enrichie de ce 8e album studio, tant espéré par les fans. L'œuvre du King Of Pop se referme donc sur cet ultime opus publié en 2001, "Invincible", titre aujourd'hui au combien symbolique, qui inscrit éternellement l'icône de la musique moderne dans la légende de la Pop mondiale. R.I.P.

Michelle Williams fan de Lil' Wayne (video) + "The Greatest" (new single/audio)



Michelle Williams s'est visiblement remise de sa déception, suite à l'annonce du report de sortie de son album "Unexpected" à l'automne (le 7 octobre 2008). Alors qu'elle était en tournée promo à Londres, la chanteuse a posté une vidéo plutôt drôle sur sa chaîne Youtube. On peut constater qu'elle a dû beaucoup écouter le dernier album de Lil' Wayne, en particulier le duo avec Babyface sur le titre "Comfortable", dont elle connait les lyrics sur le bout des doigts !



La chanteuse révèle également sur son blog myspace que "The Greatest" sera le 2e single officiel extrait de l'album "Unexpected". La ballade, produite par Jim Josin (Lollipop de Lil'Wayne) possède un charme indéniable, dans un registre très proche du duo "No Air" de Chris Brown et Jordin Sparks, avec une certaine vibe à la Brandy, dans les harmonies.


the greatest - michelle williams


J'adhère personnellement beaucoup plus à ce titre qu'à "Hello Heartbreak", qui a lui été choisi comme single radio pour les formats dance.

















Ne-Yo "Miss Independent" (nouveau single/audio) + "Take A Bow" (male response)



Il y a quelques semaines, je vous annonçais que "Year Of The Gentleman", le 3e album de Ne-Yo, serait dans les bacs le 5 août. Je faisais également écho des difficultés que le chanteur rencontrait avec Def Jam, qui n'avait de cesse de repousser la date de sortie de l'opus. Le label joue décidément avec nos nerfs, car une énième date de parution a été rendue publique sur le blog de Ne-Yo. Prenons notre mal en patience, c'est désormais le 16 septembre que nos oreilles pourront se délecter des puissantes compositions r&b que le songwriter star nous a concoctées.

En attendant, l'artiste a déjà dévoilé le successeur de "Closer". Il s'agit du midtempo "Miss Independent", que l'on peut écouter en intégralité sur son blog ainsi que sur son profil Myspace.

























Après avoir entendu les 4 snippets sur la vidéo de la séance d'écoute MTV, je dois avouer que ce choix m'avait d'abord déçue (j'aurais opté pour un titre plus dancefloor, du genre "Nobody") , mais l'efficacité du morceau se révèle réellement après plusieurs écoutes. Essai transformé pour Ne-Yo donc.

Et pour en revenir à "Nobody", ce vibrant hommage au King Of Pop (d'ailleurs peut être encore plus abouti que ce qu'Usher et Justin Timberlake ont jamais produit en la matière), vient de recevoir selon MTV News, le "sceau d'approbation" de Michael Jackson en personne. Ne-Yo a en effet pu faire écouter le morceau au principal intéressé lors de l'une de leur session de travail en studio. Le site rapporte que Jackson se serait senti "honoré" d'avoir inspiré un tel titre.

Par ailleurs toujours en promotion pour "Year Of The Gentleman", Ne-Yo était il y a quelques jours dans les studios de la radio urbaine londonienne 1Xtra. Il en a profité pour délivrer une performance live acoustique de "Take A Bow", soit la réponse masculine au hit qu'il a lui-même écrit pour Rihanna. Que pensez-vous de sa version ?

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.