Ne-Yo "Set It Off" (audio) + session d'écoute de "Year Of The Gentleman" (video)



Avant de débuter ce billet qui s'annonce un brin partial, je me dois d'admettre qu'à Mysoul.fr, nous sommes convaincues depuis belle lurette que le chanteur/auteur/compositeur/producteur Ne-Yo est l'élément salvateur du r&b contemporain. Plus complet qu'Usher (puisque par définition pluridisciplinaire dans son art), plus mature que Chris Brown, et tout aussi prescripteur de tendance qu'un Justin Timberlake, il incarne à la perfection le renouveau de la musique Pop urbaine, telle qu'on la fantasme, telle qu'on l'aime !

Alors que Def Jam fait connaitre au chanteur les pires difficultés avec la sortie de son 3e opus "Year Of The Gentleman", dont la ligne directrice, côté marketing, est plus que confuse, ce qui devait arriver arriva. A mesure que la date de sortie de l'opus ne cessait d'être reportée (elle est désormais prévue au 5 août), une série de démos ont commencé à filtrer sur le net. Jusqu'à présent, ces fameux titres officieux m'avait laissée totalement de marbre, aucun n'atteignant le niveau de perfection de "Closer", la bombe electro disco groovy que Monsieur Shaffer Smith nous avait servi en guise de mise en bouche. Mais alors même que ce fameux "Closer" est toujours positionné dans le top 5 des ventes en Angleterre (le titre ne s'est bizarrement pas classé plus haut que la 25e place du Billboard US... allez comprendre), voilà qu'une tuerie nommée "Set It Off" s'est récemment faufilée sur la toile.

On ne sait pas encore si ce titre fera parti du tracklisting final de YOTG, mais l'atmosphère qui s'en dégage colle parfaitement avec l'orientation plus adulte que le chanteur souhaite donner à sa musique, selon ses récentes déclarations, rapportées par une dépêche Reuters. L'admiration que le chanteur voue à Sammy Davies Jr et Frank Sinatra, mais également aux icônes de la musique Pop que sont Billy Joel ou Les Beatles, lui ont inspiré des titres moins fleur bleue, qui visent naturellement un public plus adulte. Et c'est bien le crooner qui s'exprime sur "Set It Off", un downtempo à la production minimaliste enrobée d'une épaisse couche d'harmonies liquoreuses. Le falsetto, parfaitement maîtrisé, dont le chanteur use et abuse ici est, en soi, une incitation irrécusable à la luxure. Irrésistible, en somme.


Ne-Yo - Set If Off - Ne-Yo


Et pour couronner le tout, Ne-Yo, outre ses sympathiques photos de vacances avec Céline Dion sur la French Riviera, nous fait également partager via son blog une séance d'écoute de ce "Year Of The Gentleman" en direct de son studio d'enregistrement, ce qui ne risque pas de calmer nos ardeurs tant les titres s'annoncent renversants !

Nobody : Voilà exactement comment aurait sonné Michael Jackson s'il était né dans les années 80. Parfaite synthèse de Soul, de Pop et de Funk, un chemin jadis emprunté par Usher et surtout Justin Timberlake, mais là Ne-Yo semble encore plus à même de marcher sur les dalles lumineuses jadis foulées par le King Of Pop.

What's the matter : de la Pop/R&B à la sauce Beatles. Recette efficace, dans la lignée du registre exploité par Craig David sur ses hits "Walking Away" et "World Filled With Love"

So You Can Cry : du R&B plus conventionnel, avec cependant toujours la force mélodique qui le caractérise.

Stop This World : une ballade puissante, au fort potentiel mainstream.



Vous faîtes quoi vous, le 5 août ?

Sources : Ne-Yo Fan.com, site officiel de Ne-Yo, Reuters.com, Billboard.com

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Mysoul.fr © 2008-2012 | Theme adaptation by Emilie C.